Articles Tagués ‘Goma’

La plupart des journalistes assassinés en RDC exerçaient dans les provinces des Nord-Kivu et Sud-Kivu, où des groupes armés locaux et étrangers sévissent depuis parfois deux décennies.

Le Monde.fr avec AFP | 27.12.2014 à 07h46 • Mis à jour le 27.12.2014 à 07h47

Robert Chamwami Shalubuto, un journaliste de la Radio-Télévision Nationale congolaise (RTNC) a été tué par balle vendredi soir à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

« L’assassinat » de Robert Chamwami Shalubuto a été « perpétré par des hommes armés », a déclaré vendredi soir Feller Lutaichirwa, vice-gouverneur du Nord-Kivu.

La RDC occupe la 151ème place (sur 180 pays) du classement mondial de la liberté de la presse 2014 établi par Reporters sans Frontières.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/12/27/un-journaliste-assassine-en-rdc_4546549_3212.html#J4kQ3urJDdRYrEQH.99

0000000000000000000000000000000000

INFOS PLUS NEWS...

basse.jpg

Quarante-huit heures après l’interpellation de six Casques bleus surpris avec des tenues de l’armée congolaise à Goma, le lieutenant-colonel Félix Prosper Basse, porte-parole militaire de la Monusco, a confié vendredi à « Jeune Afrique » les premiers éléments de l’enquête. Interview exclusive.

C’est une affaire embarrassante pour la mission onusienne en RDC. Le 26 novembre, sur la route de l’aéroport de Goma, six pilotes ukrainiens de la Monusco ont été interpellés par les services de sécurité congolais alors qu’ils étaient en possession des tenues militaires de la Garde républicaine (GR, garde présidentielle congolaise).

Une enquête a été ouverte dans la foulée par les autorités provinciales du Nord-Kivu. Et la Monusco s’est déclarée disposée à « coopérer pleinement et de manière responsable » pour faire toute la lumière sur l’affaire. En attendant, le lieutenant-colonel Félix Prosper Basse appelle la population congolaise « au calme et à ne pas céder à la manipulation ». Le porte-parole de la…

Voir l’article original 892 mots de plus