Articles Tagués ‘GAZPROM’

Gazprom

16:39 20.04.2015(mis à jour 17:12 20.04.2015)

La Commission européenne va lancer mercredi une procédure pour entraves à la concurrence contre le géant gazier Gazprom, en lui faisant parvenir une communication des griefs, a-t-on appris lundi de sources proches du dossier, annonce l’AFP.

Bruxelles avait ouvert une enquête en septembre 2012, soupçonnant Gazprom de diviser les marchés gaziers en entravant la libre circulation du gaz entre États européens, d’avoir empêché la diversification de la distribution de gaz et d’avoir imposé des prix non équitables à ses clients en établissant un lien entre le prix du gaz et celui du pétrole.

Ces pratiques concernent la Lituanie, l’Estonie, la Bulgarie, la République Tchèque, la Hongrie, la Lettonie, la Slovaquie et la Pologne.Une communication des griefs pourrait aboutir à des sanctions financières, d’un montant maximal égal à 10% du chiffre d’affaires mondial du groupe, qui s’est élevé à 117,5 milliards d’euros en 2012.La décision doit être formalisée mercredi lors de la réunion hebdomadaire des commissaires. La semaine dernière, la commissaire en charge de la Concurrence,MargretheVestager, avait lancé une procédure contre le géant del’internetGoogle pour abus de position dominante.

Une source proche du dossier à confié à l’AFP que la décision de lancer une procédure contre Gazprom « ne fait pas encore l’unanimité » au sein de l’exécutif européen.La décision de poursuivre le géant gazier pourrait susciter une réaction politique très dure de la part de la Russie car Gazprom a fait savoir la semaine dernière à la Commission européenne qu’il souhaitait un accord à l’amiable, a indiqué à l’AFP une autre source proche du dossier.
00000000000000000000000000000000000000000000000000

image: http://www.courrierinternational.com/files/imagecache/dessin_656x/2014/04/1104-dessin.jpg

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

(source : Stratpol)

« Ce qui se passe en ce moment entre la Turquie et la Russie est assez révolutionnaire (…) La Turquie se rend compte que la Russie a quelquefois des objectifs politico-stratégiques qui vont à l’encontre des siens mais que c’est quelqu’un à qui on peut parler et qui est fiable… et qui ne va pas s’immiscer à l’intérieur d’un pays – notamment d’un pays ami – pour renverser le gouvernement afin d’en avoir un plus favorable. Aujourd’hui, avec sa politique étrangère, la Russie est un allié qu’on cherche, qu’on veut avoir avec soi parce qu’on sait qu’il est fiable ».

Voir l’article original

russian_gas_in_europe_-final

the real Syrian Free Press

20140818_southstream-2

The Russians called the EU’s bluff by pulling out of the project instead of accepting the EU’s conditions and are cutting deals with China and Turkey instead.

By Alexander Mercouris ~ Russia Insider

The reaction to the cancellation of the Sound Stream project has been a wonder to behold and needs to be explained very carefully.

In order to understand what has happened it is first necessary to go back to the way Russian-European relations were developing in the 1990s.

Briefly, at that period, the assumption was that Russia would become the great supplier of energy and raw materials to Europe.   This was the period of Europe’s great “rush for gas” as the Europeans looked forward to unlimited and unending Russian supplies of gas.  It was the increase in the role of Russian gas in the European energy mix which made it possible for Europe to run down its…

Voir l’article original 2 631 mots de plus

Le chantier de la première section du gazoduc des « Hauts-de-France II » s?étend sur 51 km à travers le Nord-Pas-de-C

Photo: http://www.lemoniteur.fr/181-chantiers/article/solutions-techniques/17964576-gazoduc-dunkerque-voisines-un-chantier-inedit-a-travers-le-nord-pas-de-calais

CREPY-EN-VALOIS Oise (Reuters) – Un gazoduc actuellement en construction au milieu des champs de betteraves de Picardie va relier le terminal méthanier de Dunkerque à l’Allemagne, offrant à ce pays dépendant du gaz russe une alternative d’approvisionnement.

LIRE:

reuters.gif© 2014 Thomson Reuters. All rights reserved.

http://enjeuxenergies.wordpress.com/2014/07/03/la-france-pourra-exporter-du-gaz-vers-lallemagne-en-2016/

http://www.boursorama.com/actualites/la-france-pourra-exporter-du-gaz-vers-l-allemagne-en-2016-13f73d61c8c1df454cf2c5fc18f77e81

0000000000000000000000000000000000000000000000

 

Allain Jules

GazpromLe chantage de Kiev n’a pas permis aux discussions entre la Russie et l’Ukraine sur leur contentieux gazier d’aboutir, hier, alors qu’il fallait trouver un accord dimanche soir à Kiev. La patience de Gazprom a des limites. Et par conséquent, et à juste titre d’ailleurs,  l’approvisionnement à Kiev du gaz russe dès ce lundi matin risque d’être problématique. Pire, Kiev veut inverser les rôles en parlant de chantage. C’est l’hôpital qui se fout de la charité !

Voir l’article original 358 mots de plus

Allain Jules

2BlueKiev veut le beurre, l’argent du beurre, et la crémière mais, refuse d’assumer ses choix. En effet, l’Ukraine a campé mercredi à Bruxelles sur son refus d’une proposition russe de ramener à 385 dollars le prix du millier de m3 de gaz, pourtant présentée par Moscou comme la dernière chance d’un accord sur le contentieux gazier bilatéral.

Voir l’article original 343 mots de plus