Articles Tagués ‘Gaz’

image: http://www.courrierinternational.com/files/imagecache/dessin_656x/2014/04/1104-dessin.jpg

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

(source : Stratpol)

« Ce qui se passe en ce moment entre la Turquie et la Russie est assez révolutionnaire (…) La Turquie se rend compte que la Russie a quelquefois des objectifs politico-stratégiques qui vont à l’encontre des siens mais que c’est quelqu’un à qui on peut parler et qui est fiable… et qui ne va pas s’immiscer à l’intérieur d’un pays – notamment d’un pays ami – pour renverser le gouvernement afin d’en avoir un plus favorable. Aujourd’hui, avec sa politique étrangère, la Russie est un allié qu’on cherche, qu’on veut avoir avec soi parce qu’on sait qu’il est fiable ».

Voir l’article original

Californie: la police utilise des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants

Par La Voix de la Russie | La police de Berkeley (Californie) a utilisé des gaz lacrymogènes et des grenades fumigènes pour disperser plusieurs centaines de manifestants qui se sont rassemblés pour protester contre la décision de la cour dans l’affaire sur l’anarchie de la police.

Initialement, le défilé était pacifique, les manifestants tentaient de marcher jusqu’à la ville d’Auckland, mais ils ont été rejoints par des manifestants agressifs commençant à jeter des pierres sur les policiers.

Des manifestations de ce type se poursuivent pendant une semaine. À New York et dans d’autres grandes villes des États-Unis, les protestations se déroulent contre les jugements prononcés dans le cadre des affaires de Michael Brown, abattu par un policier à Ferguson, et d’Eric Gardner, décédé d’asthme lors de l’arrestation.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_07/Californie-la-police-utilise-des-gaz-lacrymogenes-pour-disperser-les-manifestants-4820/

00000000000000000000000000000

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Ainsi que – de façon plus marginale – l’Algérie et le Venezuela. Une thèse que je trouve plus logique et plus cohérente avec les événements géopolitiques en cours que celle de la stratégie anti-pétrole de schisteOD

(Agence Info Libre, 30 novembre 2014)

– « La meilleure manière de casser un pays, c’est de l’intérieur. C’est une occasion inouïe d’essayer d’introduire en Russie une contestation plus une crise économique. Ils espèrent que cette Russie qui jusque-là a mené la valse diplomatique (…) va être littéralement asphyxiée… »

Voir l’article original 110 mots de plus

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

plan secret poutine otan

« Les 11 et 12 septembre derniers s’est tenue la réunion d’une organisation dont la plupart des Américains n’ont jamais entendu parler. La couverture des médias grand public était à peu près inexistante.

La réunion s’est tenue à Dushanbe, la capitale du Tadjikistan, un pays que peu d’Occidentaux sauraient situer correctement sur une carte. Mais vous pouvez parier votre dernier rouble que Vladimir Poutine sait exactement où se trouve ce pays. Car le groupe qui s’est réuni là-bas est le bébé du président russe. Il s’agit de l’organisation de coopération de Shanghai, constituée de six états membres : la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, et l’Ouzbekistan.

Voir l’article original 909 mots de plus

À propos de Olivier Demeulenaere, 49 ans JournalisteindépendantMacroéconomieMacrofinance Questions monétaires Matières premières

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Ou la vraie raison pour laquelle la Russie et la Syrie sont ciblées en ce moment.

petrodollar-world-war-3

[un article de SCGnews.com traduit par Les Brindherbes engagés]

Une synthèse de très bonne facture pour qui veut comprendre les grands enjeux géopolitiques de notre époque – jusqu’aux développements les plus récents et les plus brûlants. Les habitués du blog s’y sentiront en terrain familier : Le cocktail explosif de pétrole, de gaz et de dollars de l’Empire états-unien va-t-il nous mener à la troisième guerre mondiale ? OD

Voir l’article original 3 422 mots de plus

Guerre Froide ou guerre d’hiver? La Russie réduit ses livraisons de gaz à la PologneLa société qui détient le monopole de transport du gaz en , Ukrtransgaz, affirme que la Russie a commencé à réduire ses livraisons de gaz à la Pologne afin d’empêcher ce pays d’en réexporter une partie à l’UkraineLa Russie a suspendu ses exportations de gaz vers l’Ukraine depuis le mois de juin en raison du conflit régional avec les séparatistes pro-russes dans l’est du pays et d’une série de factures impayées.

Pour compenser le gaz qu’elle ne reçoit plus de la Russie, l’Ukraine a cherché à se fournir auprès de l’UE, et notamment au moyen de flux inversés, autrement dit, en se faisant livrer du gaz réexporté  par la Pologne, la ou la Slovaquie. La compagnie de gaz s’est déjà plainte de ces réexportations, qu’elle qualifie de « mécanisme semi-frauduleux », et la Russie avait déjà menacé de réduire les volumes de gaz fournis aux pays européens et de limiter les livraisons à leur consommation domestique pour les empêcher de réexporter le reliquat vers l’Ukraine. De même, ces réductions pourraient avoir pour effet de pousser les prix à la hausse.

Selon l’agence de nouvelles russe Ria Novosti, la compagnie Gazprom a commencé à réduire ce matin le flux de gaz vers la Pologne voisine dont la dépendance à l’égard du gaz russe atteint 80%. Le monopole gazier polonais PGNiG rapporte quant à lui que la compagnie russe Gazprom a réduit de 20% les flux de gaz qu’elle lui a livrés lundi, puis de 24% mardi. La Pologne rapporte que ces restrictions n’auront que peu ou pas d’impact du fait que les sites de stockage souterrains du pays ont été approvisionnés.

Selon Ihor Prokopiv du réseau gazier ukrainien Ukrtransgaz, la Pologne a quant à elle suspendu pour 4 millions de mètres cubes de livraisons de gaz à l’Ukraine.

Le week-end dernier, on a appris que l’UE et la Russie se livraient une véritable guerre de l’énergie en coulisses. Les pays de l’UE cherchent au travers des à tarir le financement des  compagnies énergétiques russes pour les étrangler, et mettre en difficulté par ricochet… Une stratégie qui pourrait se retourner contre eux à la manière d’un boomerang.

http://www.express.be/business/fr/economy/guerre-froide-ou-guerre-dhiver-la-russie-reduit-ses-livraisons-de-gaz-a-la-pologne/207732.htm

http://enjeuxenergies.wordpress.com/2014/09/12/guerre-froide-ou-guerre-dhiver-la-russie-reduit-ses-livraisons-de-gaz-a-la-pologne-r-eseau-international/

000000000000000000000000000000000000

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

usa guerre chaos tyrannie« L’Empire américain est doublement engagé, au plan économique et monétaire d’une part et au plan stratégique et géopolitique d’autre part, pour tenter de ralentir son déclin, dans une entreprise systématique de destruction de ses adversaires comme de ses supposés « alliés ».

Au plan économique et monétaire, les manipulations domestiques et internationales auxquelles se livrent les USA (via leur Federal Reserve et leurs grandes banques « too big to fail ») sur la plupart des paramètres (statistiques faussées) et des actifs (monnaie, taux d’intérêt, actions, obligations, etc. « dirigés ») ne sont plus à démontrer, de telle sorte qu’il n’y a plus un seul marché libre dans le monde entier dont on puisse connaitre précisément la situation réelle !

Quant au plan stratégique et géopolitique, les USA, visant à empêcher toute alliance entre l’Europe et la Russie (toujours leur obsession du contrôle du « heartland » eurasien !) comme à saboter l’émergence de toute solution pacifique au Moyen…

Voir l’article original 1 445 mots de plus

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Israël Gaza gaz offshore« La guerre de Gaza cache-t-elle, derrière un alibi militaire, la volonté israélienne de reprendre une zone géographique permettant à l’Etat hébreu de revendiquer les gisements gaziers ? Le débat avait été lancé dès la découverte des gisements sous-marins au début de ce siècle, mais la nouvelle offensive de Tsahal relance la polémique.

Voici quelques jours, le ministre israélien de la Défense, Moshe Ya’alon, avait annoncé que l’opération militaire contre le Hamas s’étendrait « par tous les moyens à notre disposition… Le prix payé par l’organisation – le Hamas – sera très lourd « . Mais, rapportait le Guardian du 9 juillet, dès 2007, juste avant l’opération militaire « Plomb Fondu » dirigée contre la bande de Gaza, le même Moshe Ya’alon s’inquiétait déjà d’une source de gaz naturel découverte en 2000 au large des côtes de Gaza. L’actuel ministre avait dit craindre, à l’époque, que cette source potentielle de revenus ne serve pas à…

Voir l’article original 912 mots de plus

Cellule44

Gaza, du gaz dans le viseur

16 Juillet 2014

Gaza, du gaz dans le viseur

Les matières premières, toujours elles…

Gaza, du gaz dans le viseur

Pour comprendre quelle est une des raisons de l’attaque israélienne contre Gaza il faut aller en profondeur, exactement à 600 mètres sous le niveau de la mer, à 30 Km au large de ses côtes. Là, dans les eaux territoriales palestiniennes, se trouve un gros gisement de gaznaturel, Gaza Marine, estimé à 30 milliards de mètres cubes d’une valeur de milliards de dollars. D’autres gisements de gaz et pétrole, selon une carte établie par la U.S. Geological Survey (agence gouvernementaleétasunienne), se trouvent en terre ferme à Gaza et en Cisjordanie.

En 1999, avec un accord signé par Yasser Arafat, l’Autorité Palestinienne confie l’exploitation de Gaza Marine à un consortium formé de British Group et Consolidated Contractors (compagnie privée palestinienne), avec respectivement 60% et 30% des actions…

Voir l’article original 473 mots de plus

Le chantier de la première section du gazoduc des « Hauts-de-France II » s?étend sur 51 km à travers le Nord-Pas-de-C

Photo: http://www.lemoniteur.fr/181-chantiers/article/solutions-techniques/17964576-gazoduc-dunkerque-voisines-un-chantier-inedit-a-travers-le-nord-pas-de-calais

CREPY-EN-VALOIS Oise (Reuters) – Un gazoduc actuellement en construction au milieu des champs de betteraves de Picardie va relier le terminal méthanier de Dunkerque à l’Allemagne, offrant à ce pays dépendant du gaz russe une alternative d’approvisionnement.

LIRE:

reuters.gif© 2014 Thomson Reuters. All rights reserved.

http://enjeuxenergies.wordpress.com/2014/07/03/la-france-pourra-exporter-du-gaz-vers-lallemagne-en-2016/

http://www.boursorama.com/actualites/la-france-pourra-exporter-du-gaz-vers-l-allemagne-en-2016-13f73d61c8c1df454cf2c5fc18f77e81

0000000000000000000000000000000000000000000000

 


%d blogueurs aiment cette page :