Articles Tagués ‘Espionnage de militants’

Wikileaks Actu Francophone

Par Ralph Nader, 22 août 2014

Greenpeace_Arctic_Sunrise_Amsterdam_IMO_7382902Voici un sale petit secret que vous ne verrez pas dans les journaux: les entreprises exercent l’espionnage contre des organisations américaines à but non lucratif, sans crainte d’être traduits en justice.

Oui, cela signifie l’utilisation d’un grand éventail de techniques d’espionnage et d’indiscrétions, y compris la surveillance électronique planifiée, les écoutes téléphoniques, la guerre de l’information, l’infiltration, la fouille des poubelles et bien plus encore.

Les preuves abondent.

Par exemple, il y a six ans, à l’appui de nombreuses preuves documentaires, James Ridgeway a écrit dans Mother Jones au sujet d’un important système d’espionnage d’entreprise par Dow Chemical axé sur Greenpeace et d’autres défenseurs de l’environnement et des produits alimentaires.

Greenpeace avait lancé une campagne efficace contre l’utilisation par Dow de chlore pour fabriquer du papier et du plastique. Dow s’inquiétait et a finalement désespéré.

L’article de Ridgeway et les révélations ultérieures ont…

Voir l’article original 157 mots de plus

Wikileaks Actu Francophone

The Intercept, Par Cora Currier et Morgan Marquis-Boire, 7 août 2014

bahrain_658Une entreprise notoire de technologie de surveillance qui aide les gouvernements à travers le monde à espionner leurs citoyens a vendu un logiciel pour le Bahreïn au cours de la réponse brutale de ce pays au mouvement du printemps arabe, selon des documents internes divulgués cette semaine sur Internet.

Les documents montrent que FinFisher, une société de surveillance allemande, a aidé le Bahreïn à installer des logiciels espions sur 77 ordinateurs, y compris ceux appartenant à des avocats défenseurs des droits de l’homme et un chef de file de l’opposition désormais emprisonné, entre 2010 et 2012, une période qui inclut la répression du Bahreïn sur les manifestants pro-démocratie.
Le logiciel de FinFisher donne aux espions à distance un accès total aux ordinateurs infectés. Certains des ordinateurs qui ont été espionnés semblent avoir été localisés aux États-Unis et au Royaume-Uni,

Voir l’article original 11 mots de plus