Articles Tagués ‘diplomatie’

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

L’Histoire retiendra qu’en septembre 2013 la Russie a évité une guerre mondiale en arrêtant deux missiles de l’OTAN et en offrant à Obama une sortie honorable à la crise des armes chimiques en Syrie. De la domination sans partage des Etats-Unis on a alors basculé dans un système multipolaire plus respectueux de l’équilibre des forces. Tout n’est pas réglé, loin s’en faut. L’Empire aux abois a reporté sa soif d’expansion sur la malheureuse Ukraine et l’agression contre le régime de Bachar-el-Assad s’est poursuivie avec une férocité redoublée au nom de la « guerre contre le terrorisme ». OD

Latuff_2013_Syria_Obama_Hollande_Arab_League[Un article de The Australian Voice traduit par Diane pour Arrêt sur Info]

Les raisons officielles

Nous savons tous que les gouvernements occidentaux, emmenés par les Etats-Unis et le Royaume-Uni, se sont retournés contre la Russie. Les raisons données par les médias sont nombreuses : la Russie a essayé d’empêcher l’Ukraine de rejoindre…

Voir l’article original 2 208 mots de plus

Afrique Décryptages

François Hollande reçoit en 2013 le prix de l'Otan pour la recherche de la paix. Source: MissNato François Hollande reçoit en 2013 le prix de l’Otan pour la recherche de la paix. Source: MissNato

Hélène Quénot-Suarez et Aline Leboeuf viennent de publier à l’Ifri une Étude intitulée La politique africaine de la France sous François Hollande, renouvellement et impensé stratégique (disponible ici). Dans une série d’articles publiés sur ce blog, Hélène Quénot-Suarez revient sur trois grands thèmes abordés dans l’ouvrage : la normalisation des relations de la France à l’Afrique, la question des interventions militaires françaises sur le continent et la diplomatie économique. Ce post en est le premier volet.

Quand François Hollande accède à l’Élysée en avril 2012, il connaît peu l’Afrique subsaharienne. C’est paradoxalement une force pour son projet, qui est de « normaliser » la relation à l’Afrique et d’intégrer le continent dans des dynamiques transversales de développement. Quels sont les dynamiques et les moyens de cette normalisation ?

Refonder le discours de Dakar

François Hollande…

Voir l’article original 738 mots de plus

Extimités (politiques)...

Entre Miss France et la traditionnelle photo Kazak, la presse a salué très timidement (voire pas du tout) l’importante victoire diplomatique du Président de la République en Russie dans sa gestion de la crise internationale en Ukraine. Le Journal du Dimanche, le JDD fait sa manchette avec le titre: « François Hollande, Peut-il s’en sortir? » c’est dire…

Hollande Poutine Visite éclair

De retour d’un voyage au Kazakhstan, F. Hollande a posé son avion à Moscou pour discuter «Ukraine» (mais pas que) avec Vladimir Poutine. Une réussite diplomatique qui rappelle d’autres: Mali, Centrafricaine, Moyen-Orient, etc…

Rencontre Holade Poutine Déc 2014

Il faut se souvenir que F. Hollande avait déja réussi la rencontre improbable «Obama-Poutine» en Normandiele 06 juin 2014 à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement de Normandie. Ces derniers avaient échangé quelques mots en marge du déjeuner des chefs d’États au Château de Bénouville. Pour ce nouveau coup…

Voir l’article original 290 mots de plus

Le secrétaire d'État américain John Kerry, serrant la main du ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, avant une réunion bilatérale, le 23 novembre 2014 à Vienne.Le Point – Publié le 24/11/2014 à 09:58

Un compromis sur le dossier du nucléaire iranien ouvrirait la voie à une collaboration au Moyen-Orient entre les deux meilleurs ennemis de la planète. Le secrétaire d’État américain JohnKerry, serrant la main du ministre iranien des Affaires étrangères MohammadJavadZarif, avant une réunion bilatérale, le 23 novembre 2014 à Vienne. © RONALDZAK / AFP

LIRE: http://www.lepoint.fr/monde/nucleaire-iranien-l-accord-qui-officialiserait-la-relation-iran-etats-unis-24-11-2014-1883940_24.php

0000000000000000000

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

plan secret poutine otan

« Les 11 et 12 septembre derniers s’est tenue la réunion d’une organisation dont la plupart des Américains n’ont jamais entendu parler. La couverture des médias grand public était à peu près inexistante.

La réunion s’est tenue à Dushanbe, la capitale du Tadjikistan, un pays que peu d’Occidentaux sauraient situer correctement sur une carte. Mais vous pouvez parier votre dernier rouble que Vladimir Poutine sait exactement où se trouve ce pays. Car le groupe qui s’est réuni là-bas est le bébé du président russe. Il s’agit de l’organisation de coopération de Shanghai, constituée de six états membres : la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, et l’Ouzbekistan.

Voir l’article original 909 mots de plus

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Israël Gaza gaz offshore« La guerre de Gaza cache-t-elle, derrière un alibi militaire, la volonté israélienne de reprendre une zone géographique permettant à l’Etat hébreu de revendiquer les gisements gaziers ? Le débat avait été lancé dès la découverte des gisements sous-marins au début de ce siècle, mais la nouvelle offensive de Tsahal relance la polémique.

Voici quelques jours, le ministre israélien de la Défense, Moshe Ya’alon, avait annoncé que l’opération militaire contre le Hamas s’étendrait « par tous les moyens à notre disposition… Le prix payé par l’organisation – le Hamas – sera très lourd « . Mais, rapportait le Guardian du 9 juillet, dès 2007, juste avant l’opération militaire « Plomb Fondu » dirigée contre la bande de Gaza, le même Moshe Ya’alon s’inquiétait déjà d’une source de gaz naturel découverte en 2000 au large des côtes de Gaza. L’actuel ministre avait dit craindre, à l’époque, que cette source potentielle de revenus ne serve pas à…

Voir l’article original 912 mots de plus