Articles Tagués ‘delinquance’

le monde à l'ENVERS

La chaîne de télévision France 2 a diffusé, dans la soirée de mardi, un documentaire en deux parties qui détruit de manière monumentale les préjugés longtemps colportés dans l’Hexagone sur une prétendue relation entre l’immigration et le phénomène de la délinquance.

IMMIGRATION FRANCE

La tâche s’annonçait certes ardue en raison du discours entretenu des années durant par les tenants de la droite et de l’extrême droite française, mais, au final, les journalistes de la chaîne peuvent crier victoire.

Voir l’article original 294 mots de plus

les AZA subversifs

(Suite de l’article du 23 octobre 2014: Manipulations dans l’histoire française – épisode 4)

On a vu dans le quatrième épisode qu’Antoine ne croit plus Lahoud et la DGSE se sépare du trader.

Gergorin et Rondot sont furieux mais sont convaincus que Imad n’est pas l’auteur des fuites dans Marianne sur le rapport Ben Laden. Il sera gardé par le Général Rondot pour surveiller les circuits financiers. Ok de Madame Aïo Marie !

Et c’est l’affaire Clearstream qui rejaillit avec les listings de Denis Robert avec le nom de « Gomez ».

Lagardère meurt et Gergorin croit à une mort non naturelle et est saisi d’une paranoïa qui va l’amener à croire Lahoud et au « Gomez » des listings, d’où le rapprochement avec le nom de « Alain Gomez », le patron de Thomson.

Fin 2003, Gergorin veut transmettre les listings de Clearstream à Rondot, mais ce sera Lahoud qui va remettre…

Voir l’article original 447 mots de plus

les AZA subversifs

(Suite de l’article du 21 octobre 2014: Manipulations dans l’histoire française – épisode 2)

Une enquête de Vanessa Ratignier et Pierre Péan

Nous avons donc un journaliste-écrivain – du nom de Denis Robert qui se penche sur la corruption et les paradis fiscaux. Ernest Backesancien membre du comité de direction de Cédel-Clearstream – prend contact avec Denis Robert qui est déjà multi-inculpé pour calomnies, qui est censuré etc, bref, qui mène une vie plutôt bien difficile. Et les deux compères vont ensemble créer l’ « Appel de Genève ».

On pourrait croire que ça va valdinguer au sein de la Chambre de compensation, avec les représentants politiques français que sont Vincent Peillon secondé par Arnaud Montebourg, Régis Hempelancien vice-président de Cédel-ClearstreamFlorian Bourges et d’autres encore, mais le montage est tellement bien ficelé que rien ne peut être prouvé.

La DGSE s’en mêle…

Voir l’article original 43 mots de plus