Articles Tagués ‘CRIF’

logo_isranews_dark_302x67
Un Français, soupçonné d’être un recruteur islamiste, arrêté en Turquie

Mourad Fares, l’un des hommes les plus recherchés par la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure), a été arrêté en Turquie le 16 août dernier avant d’être remis aux autorités françaises mercredi. Selon i>Télé, l’homme a été mis en examen jeudi pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.
Le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve avait salué ce jeudi l’arrestation d’un homme «particulièrement dangereux, proche des mouvements terroristes djihadistes», confirmant une information dévoilée par RTL.

Lire l’article complet sur Le Parisien

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bernard Henri-Lévy sur le conflit israélo-palestinien sur le plateau d’ « On n’est pas couché »

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le CRIF dénonce l’explosion du nombre d’actes antisémites en France

Les actes antisémites ont été quasiment multipliés par deux en France, sur les sept premiers mois de l’année 2014, a annoncé le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) dans la nuit de jeudi 11 à vendredi 12 septembre.
Cinq cent vingt-sept actes (actions ou menaces) antisémites ont été enregistrés entre le 1er janvier et le 31 juillet 2014, contre 276 sur les sept premiers mois de 2013, soit une augmentation de 91 % a précisé le Crif, dans un communiqué, citant des chiffres établis par le Service de protection de la communauté juive (SPCJ) à partir de données émanant du ministère de l’intérieur.
Dans un communiqué distinct mis en ligne sur sa page Facebook, le SPCJ, organisme communautaire filtrant l’accès des synagogues notamment, précise que les actions antisémites (violences, attentats ou tentatives d’attentats, incendies, dégradations et vandalisme) ont crû davantage (+ 126 %) que les menaces (propos, gestes, tracts, courriers, inscriptions…, en hausse de 79 %).

Lire l’article complet sur Le Monde

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

https://i2.wp.com/alyaexpress-news.com/wp-content/uploads/2012/05/ballon-de-surveillance1.jpgUn ballon espion israélien au dessus du Liban

Tsahal a posté dans les airs un ballon gonflable espion près de la région de Mays el-Jabal, au Sud-Liban, rapporte l’Agence libanaise d’information (Ani, officielle).
Le ballon est équipé de plusieurs caméras. L’opération israélienne s’est accompagnée d’un survol de drones israéliens au-dessus des régions de Wazzani, Ghajar, Chebaa et Kafarchouba.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PLUS sur http://isranews.com/

000000000000000000000000000000000000000000000000000000

00000000000000000000000000

00000000000000000000000000

Parmi les commentaires

EXTRAIT

Qui est Israël, et qui est le peuple juif ?

Par Hadassah Borreman, membre de l’association juive antisioniste « Yechouroun – Judaïsme contre Sionisme »

Avec l’aide du Tout-Puissant,

Tout d’abord, en ce 28ème jour de guerre injuste sur la Bande de Ghazzah, 1720 morts, 9080 blessés,…

… Je veux exprimer ma profonde indignation, ma colère et mon sentiment d’impuissance face à la méchanceté, la haine que le régime sioniste, son armée et la majorité de ses habitants déversent sur la population palestinienne, majoritairement musulmane, et particulièrement la population civile de Ghazzah.

Allain Jules

Par Nèg Mawon

Certains se rendent bien compte que l’humoriste Dieudonné ne fait pas que dire des conneries ! Ceux qui liront ce deuxième papier de moi, sur ce site (le premier), je sais, bien sûr s’il est publié, me traiteront de tous les noms d’oiseaux. Pas tous mais, tous les cons et pourfendeurs d’un état raciste, xénophobe et criminel: Israël. La seule démocratie du Moyen-Orient, l’armée la plus morale au monde et tutti quanti, que de la daube. Bon, évitons d’avoir un langage fleuri mais, tout comme les noirs qui se convertissent à l’islam, ou judaïsme ou au christianisme sont des cons et réfléchissent avec leurs pieds, voter pour le criminel Netanyahu c’est être un criminel. Bon, ces trois religions -opium du peuple-, ne sont que des sectes esclavagistes. Bon, la foi est personnelle. Allez, revenons à nos moutons !

Voir l’article original 562 mots de plus

Le ministre de l’Intérieur n’a jamais eu la prétention de « tuer le job » mais on ne peut pas soutenir que Bernard Cazeneuve ne s’est pas glissé sans esbroufe mais avec compétence et talent dans cette fonction prestigieuse et éprouvante à la fois.

Ce n’est pas la réflexion qu’il a décidé d’engager pour une éventuelle dissolution de la Ligue de défense juive (LDJ) qui va modifier mon appréciation positive (Le Parisien, Le Monde, Le Figaro).

En effet, cette simple démarche, dans une démocratie qui ne brille pas par l’équité, mérite d’être saluée, tant nous avons été plus habitués à gauche à la force de certains tabous qu’à une liberté politique prête à répondre à tous les défis.

Je suis d’autant plus enclin à rendre hommage à ce dessein que, sur le fond, je ne suis pas persuadé que l’initiative pourra prospérer et même qu’elle devrait aboutir.

La LDF, émanation d’un mouvement extrémiste américain, a été créée au mois d’octobre 2000 par Pierre Lurçat avec pour objectifs de protéger la communauté juive et de lutter contre l’antisionisme et l’antisémitisme.

Il sera en effet malaisé, sur le plan juridique, de décréter la dissolution d’un groupe non déclaré, d’une association de fait.

Mais, surtout, est-il vraiment opportun en ces temps troublés d’interdire un mouvement composé d’à peu près 300 jeunes juifs prompts à en découdre dès lors que des agressions sont commises à l’encontre de tel ou tel membre de leur communauté ?

J’entends bien que, dans une République sûre de sa force, ce ne serait pas à la LDJ de se charger de cette sauvegarde, de se mandater pour de telles ripostes mais que l’une et les autres devraient relever de la police nationale.

Mais on sait bien qu’aussi performante que celle-ci puisse être, d’énormes béances, lacunes et impunités sont constatées sur le plan de l’insécurité et qu’à vrai dire, dans ces conditions, il serait indécent d’exiger de la Ligue qu’elle patiente dans l’attente d’une efficacité maximale.

Ce n’est pas parce que Marine Le Pen a immédiatement senti qu’il y avait là un double enjeu à exploiter, celui de la dénonciation de l’insécurité et celui, par ses soins, de la légitimation de la défense juive, qu’il convient de se débarrasser de la réalité du problème.

Car on a beaucoup entendu le président et les ministres sur le racisme et l’antisémitisme. On a entendu des injonctions, des dénonciations, des admonestations et des célébrations. Des mots, des mots, des mots. La liberté d’expression, certes, en a parfois pâti mais quand le mal n’était plus dans les mots mais dans les actes sans qu’il y ait d’ailleurs un lien nécessaire et inéluctable entre les deux, souvent quelle impuissance !

Quand les infractions se rapportent à des insultes directes, des violences concrètes et des agressions répétitives et que les forces de l’ordre ne sont pas présentes, faut-il blâmer la Ligue de défense juive de ne pas s’en accommoder et d’opposer à la brutale réalité des offenses la violence de ses répliques, de venir dans les interstices s’imposer et soutenir ?

On lui en sait gré d’ailleurs tout en la critiquant évidemment. Les instances juives officielles, notamment le CRIF, peuvent, en général, faire preuve de modération, de mesure et d’esprit républicain précisément parce qu’elles savent que l’extrémisme sans nuance de la Ligue dans la légitime défense leur épargne justement d’être, elles-mêmes, excessives.

Au-delà des propos de convenance, quel est le sentiment profond des juifs français sur la LDJ ? N’y aurait-il pas comme une admiration discrète à l’égard de cette jeunesse en colère, presque de la même tonalité que l’adhésion même critique s’attachant à l’Etat d’Israël, parce qu’elle comme lui ont fait justice de l’image du juif pacifique consentant toujours aux souffrances et aux injustices dont il a été, dont il est victime ?

Si j’osais, je rêverais pour la France, parce que malheureusement les délits et les crimes ne concernent pas que la communauté juive, d’une Ligue de la défense nationale efficace et omniprésente, citoyenne, qui pallierait tout ce que l’action policière, parce que cette dernière est trop souvent entravée et dénigrée, et la justice pénale ont d’insuffisant et de limité.

Aujourd’hui, il est clair que la défense juive a besoin d’une Ligue plus encadrée qu’elle n’est et la France d’une véritable protection.

SOURCE: http://www.philippebilger.com/blog/2014/08/la-d%C3%A9fense-juive-a-t-elle-besoin-dune-ligue-.html

000000000000000000000000000000000000000000