Articles Tagués ‘communiqués sur les frappes russes’

La Russie est accusée d’avoir bombardé… des groupes rebelles formés par la CIA et soutenus par les Etats-Unis
(Uncredited/AP/SIPA)

Les bombardements russes en Syrie d’hier ont visé des rebelles entraînés et financés par la CIA, notamment pour combattre le groupe Etat islamique, affirme l’influent sénateur américain John McCain.

« Je peux absolument confirmer que ces frappes visaient l’Armée syrienne libre ou des groupes qui ont été armés et entraînés par la CIA », a lancé ce matin M. McCain sur la chaîne de télévision CNN. « C’est une incroyable illustration de […] ce qu’est la première priorité de Poutine. »

Des frappes contre l’opposition syrienne qui semblent se répéter puisque le porte-parole d’un groupe rebelle, soutenu par les Américains, assure que sa faction a été bombardée par l’aviation russe ce jeudi matin : « A 10h30 locales [9h30 en France], quatre avions russes ont visé le camp d’entraînement de Souqour al-Jabal [les Faucons de la montagne, NDLR] avec dix missiles », a détaillé Moustapha Halabi.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a balayé ses accusations.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Président russe Vladimir Poutine au Kremlin
Poutine: la mort de civils annoncée avant le début des frappes russes en Syrie

© Sputnik. Mikhail Klimentiev
14:34 01.10.2015(mis à jour 17:15 01.10.2015) 

Les informations sur les morts civiles en Syrie ont été publiées avant le début des frappes de l’aviation russe dans ce pays, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine.

 « Quant aux informations diffusées par certains médias selon lesquelles il y aurait des pertes civiles (en Syrie, ndlr), nous sommes prêts à ces attaques médiatiques. Je dois souligner que les premières infos sur les victimes parmi les civils ont été publiées avant même le décollage de nos avions », a indiqué M.Poutine lors d’une réunion du Conseil russe pour le développement de la société civile et les droits de l’homme. »Cependant, cela ne signifie pas que nous ne devons pas prêter attention à ces informations », a-t-il ajouté

Le président russe a rappelé que d’autres pays effectuaient des frappes sur le territoire syrien depuis plus d’un an sans l’aval du Conseil de sécurité de l’Onu et des autorités du pays.

« Nous avons reçu une demande de Damas et nous avons l’intention de combattre », a noté M.Poutine.

Le ministère russe de la Défense a annoncé mercredi que les avions russes n’avaient pas utilisé leurs armes près des infrastructures civiles syriennes et que toutes les frappes aériennes avaient été effectuées à l’issue de missions de reconnaissance et compte tenu des données fournies par l’armée syrienne.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova avait qualifié mercredi de guerre de l’information les déclarations selon lesquelles les raids aériens russes avaient fait des morts parmi les civils.Le chef du Pentagone Ashton Carter n’a pas confirmé les déclarations de l’opposition syrienne sur les morts parmi les civils causées par les frappes russes.

La coalition dirigée par les Etats-Unis a aussi porté des frappes aériennes mercredi contre les positions de l’EI en Syrie.