Articles Tagués ‘communauté universitaire’

Sébastien Gilles
Publié le 05/03/2015 | 10:46, mis à jour le 06/03/2015 | 09:33

A quelques jours du vote du budget 2015 de l’Université des Antilles, censé intervenir avant la fin du mois, le vice président du Pole Universitaire régional de  Guadeloupe, Didier DESTOUCHES, a convoqué une assemblée générale ce matin à 11h sur le campus de Fouillole.

La Guerre des pôles n’aura pas lieu : c’est sous ce titre rassurant que bon nombre de mails se sont échangés depuis le début cette semaine entre membres imminents  de la communauté universitaire des Antilles. On peut tout de même en douter au regard des derniers événements et notamment cette assemblée générale convoquée par Didier DESTOUCHES. Fort d’une motion éditée en début de semaine et signée par une majorité de doyens, le président du pôle Guadeloupe estime que l’ensemble de la communauté universitaire, étudiants, personnels et enseignants, doit désormais échanger autour de ces questions posées dans cette motion.

La rallonge budgétaire réclamée auprès de l’état pour l’université est le seul point qui fait encore consensus entre les deux pôles,  les autres points faisant  eux débat  avec la Martinique; il s’agit de l’équité, du mode de répartition budgétaire entre les pôles et de la gouvernance. Pour l’heure le ticket à 3 défendu par la présidente a été écarté par le biais d’un amendement passé au forceps mais la question reviendra très vite sur la table parlementaire le 11 mars prochain précisément par le biais d’une commission mixte qui pourrait bien le restaurer, au grand dam de Didier DESTOUCHES  et d’un certain nombre d’éminences grises de la place. Alors AG a caractère informatif ou veillée d’arme?  en tous les cas la présidence de l’Université semble très attentive a ce qui va se passer ce matin.

De son coté la présidente, Corine MENCE CASTER, qui a déjà essuyé un refus de Didier DESTOUCHES pour une réunion qui était censée rassembler les vice-présidents de Pôles et les  Recteurs d’académie autour de la question budgétaire ce vendredi en Martinique, tente elle de jouer la carte de la transparence. Elle a fait parvenir à l’ensemble des membres de la communauté des pôles, Mardi en fin de journée, un document censé couper court aux allégations de toutes sortes.

Clairement,  la présidente, à travers ce document, cherche à couper court au discours qui pourrait bien être tenu ce matin lors de cette AG. Un discours dans le quel, entre autre, la Martinique ne cesserait de siphonner les fonds qui sont destinés au pôle Guadeloupe et que l’équité et l’égalité ne seraient pas respectés entre les pôles ; et d’étayer avec ce que la patronne de l’université appelle chiffre clés. On retrouve ainsi pêle-mêle dans le document un chapitre sur le respect de l’alternance dans la gouvernance de l’Université des Antilles Guyane : sur les 10 derniers présidents, 5 sont  issus de la Martinique et 5 de la Guadeloupe. Si l’on était pointilleux on parlerait plus d’équilibre que d’alternance puisque la présidence échoue à la Martinique depuis 9 ans maintenant….. Coté finance la présidente rappelle les enveloppes octroyées par les régions respectives sur la dernière décennie un peu moins de 10 Millions par la Martinique et un peu de moins de 15 Millions par la Guadeloupe; les dotations budgétaires et les répartitions par pôles selon les effectifs des étudiants sur chacun des sites sont également rappelés. La Transparence donc  sans certitude quand a son pouvoir d’apaisement.

Réactualisation avec Pascal Pétrine

00000000000000000000000000000000000000000000