Articles Tagués ‘Charlie Hebdo’

La préfecture de police de Paris rendra hommage, ce mercredi à 11h, à Ahmed Merabet, Franck Brinsolaro, et Clarissa Jean-Philippe les trois policiers morts lors des fusillades de Charlie Hebdo et de Montrouge la semaine dernière.

La cérémonie se déroulera dans la cour de la préfecture de police de Paris, 1 rue de Lutèce sur l’île de la Cité (4e arrondissement).

Franck Brinsolaro, Ahmed Merabet et Clarissa Jean-Philippe. Capture d'écran/SIPA/SIPA

Franck Brinsolaro                          Ahmed Merabet                    Clarissa Jean-Philippe

————————————————————————–

000000000000000000000000000000

Vendredi, devant l'ambassade de France à Moscou.

Devant l’ambassade de France à Moscou

———————————————

Un terroriste kamikaze se fait exploser en Irak en faisant 12 morts

Un terroriste kamikaze se fait exploser en Irak en faisant 12 morts

10 miliciens et 2 soldats ont été tués lundi à la suite d’un attentat commis par un terroriste kamikaze.  Aujourd’hui, 18:55

00000000000000000000000000000000000000000

Christiane Taubira, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, le trio ministériel qui a entouré François Hollande. A l’Elysée, jeudi 8 janvier.

 

Christiane Taubira, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, le trio ministériel qui a entouré François Hollande. A l’Elysée, jeudi 8 janvier. | Vincent Isore/IP3 pour « Le Monde »

Faut-il renforcer l’arsenal législatif français en matière de lutte contre le terrorisme ? La question a été posée vendredi 9 janvier avant même que les deux auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo et le preneur d’otages de la porte de Vincennes, auteur du meurtre de la policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine), ne soient abattus par les forces de l’ordre.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/01/10/pour-manuel-valls-il-faut-envisager-de-nouveaux-dispositifs-en-matiere-de-securite_4553263_823448.html#hJWwgfYTWhVjrMiS.99
000000000000000000000000000000000000

 

 

Un mauvais citoyen ?

Suis-je un citoyen indigne parce que je n’irai pas demain « marcher contre la terreur », pour écrire comme Le Monde, ou « me lever contre le terrorisme », selon l’exhortation du président de la République ?

Je pourrais déjà tenter de m’absoudre en soulignant que cette immense émotion, depuis le 7 janvier, et qui culminera le 11 va constituer, sur un mode pervers, la victoire odieuse de criminels qui ont atteint leur but puisque l’ampleur de l’indignation était évidemment espérée par ces sanguinaires de l’intégrisme. Notre pays certes solidaire a ainsi, aussi, manifesté la gravité des blessures qui lui ont été causées.

En ce sens, il est clair que cette « marche républicaine » va être purement symbolique, quoique multiforme, puisqu’elle ne va rigoureusement pas avoir le moindre effet sur les menaces, les attentats, les représailles et les tragédies à venir et qu’elle n’est destinée, dans une sorte de béatitude collective satisfaite d’elle-même, qu’à persuader la nation que durant quelques jours elle aura été à peu près unie et qu’elle résiste.

J’entends bien que cette argumentation peut apparaître mesquine en refusant à la communauté nationale le droit de se faire du bien parce qu’elle se rassemble autour de l’abjecte malfaisance contre Charlie Hebdo, la policière abattue à Montrouge, les quatre otages, qu’on n’évoque pas assez, supprimés dans l’épicerie casher.

Avec des assassins que nos forces de police exemplaires ne pouvaient que blesser mortellement puisque leur rêve était de mourir en « martyrs » et que probablement ils le sont devenus pour des émules, des admirateurs, leurs inspirateurs, si on se fonde même seulement sur les innombrables messages téléphoniques de haine adressés à divers commissariats dans la soirée du 9.

J’ose soutenir, si cette compétition n’était pas indécente et absurde, avoir éprouvé autant de révolte, de peine et de besoin de justice que quiconque devant ces actes répétés innommables. Ces sentiments ne conduisent pas forcément à la fusion de dimanche.

Mais y aurait-il une obligation à la fois morale et civique qui contraindrait « l’honnête homme » à se rendre dans ce défilé dominical qui va mêler tant de publics hétérogènes, tant de pensées contradictoires, pour ne pas dire incompatibles, tant d’attitudes conventionnelles, tant d’hypocrisies à tant d’illusions ?

Cette union nationale qui ne pointe son visage emblématique qu’après les désastres et pour si peu de temps.

Malgré le comportement apparemment irréprochable de nos gouvernants, le soupçon de l’instrumentalisation politique d’une terrifiante et multiple douleur qui aurait pu demeurer sincère avec plus de discrétion et un Etat moins omniprésent.

Dans cette « marche contre la terreur », combien sont profondément épris de la liberté d’expression sous toutes ses latitudes, et pas seulement de celle de Charlie Hebdo ? Combien, au contraire, ne se sont souvenus de cette dernière qu’après les massacres, défenseurs opportunistes sur lesquels le dessinateur Willem et Charlie Hebdo « vomissent » ?

Pour se lever contre le terrorisme au sein d’une multitude, encore faut-il être assuré que l’humanisme n’est pas hémiplégique et que pour d’autres causes jugées moins nobles, moins « porteuses », on ne moquerait pas notre exigence de sécurité au nom d’une idéologie discutable et compassionnelle ?

Combien, dans cette masse, pourront dire, en conscience, comme Patrick Modiano a su magnifiquement l’exprimer dans son seul commentaire sur ces crimes, qu’ils rejettent toute violence ?

Que signifie ce consensus factice, cette concorde superficielle qui prétendent, au prétexte que nous aurions le cœur sec en nous abstenant, faire oublier, sans y parvenir, les déchirements, les fractures, les divisions profondes de la France ?

Le verbe, la résistance de proclamation et défiler seraient-ils essentiels alors que, se recueillant sur le passé si proche encore, ils n’auront pas la moindre incidence sur le futur ?

Est-il honteux de proférer que plutôt que de concevoir cette phénoménale marche internationale, avec un incroyable risque d’insécurité, il n’aurait pas mieux valu, modestement, efficacement, appréhender l’avenir pour convaincre le citoyen que non seulement il ne doit pas avoir peur mais que notre état de droit rendra, autant que faire se peut, inconcevable cette angoisse parce que notre démocratie sera mieux armée, saura mieux suivre et contrôler, sera moins laxiste et libérera moins vite ?

Pour l’analyse et les enseignements, les destinées des trois assassins abattus auraient dû être prioritaires, plus qu’une grande messe républicaine sans conséquence opératoire.

Et ce, d’autant plus qu’on sait maintenant que dans le courant de l’année 2014 la DGSI a arrêté toute prise en charge de ces dangereux personnages pourtant déjà signalés, sur le plan national comme au niveau local (lefigaro.fr).

Et lundi, on fera quoi ?

Non, décidément, je ne crois pas être un mauvais citoyen parce que je vais m’abstenir demain.

http://www.philippebilger.com/

000000000000000000000000000000

0000000000000000000000000000000000000

le monde à l'ENVERS

Personne ne peut se réjouir de la mort d’un homme. Nous condamnons encore une fois le massacre au siège du journal islamophobe Charlie Hebdo. Mais, tandis que Boko Haram sévit en Afrique, les chefs d’Etat africains qui ne sont pas touchés par le phénomène s’en fichent royalement. Une grande marche contre le terrorisme aura lieu demain à Paris, en présence de deux chefs d’Etat africains: le nigérien et le malien. Le Bénin a même poussé le bouchon plus loin en décrétant une journée de deuil national (vidéo). Or, actuellement, plusieurs milliers de civils fuient au Tchad les attaques du groupe islamiste dans le nord-est du Nigeria. Le Cameroun est saigné. 

Voir l’article original 464 mots de plus

LA PILULE ROUGE

JPEG - 512.1 ko

LA PILULE ROUGE

Édit Article11 en date du 17 décembre 2013


Il y a travaillé de 1992 à 2001, avant de claquer la porte, échaudé par « la conduite despotique et l’affairisme ascensionnel » d’un certain Philippe Val. Depuis, Olivier Cyran observe de loin, hors les murs, l’évolution de Charlie Hebdo et sa grandissante obsession pour l’islam. Il revient sur cette longue dérive à l’occasion d’une tribune récemment publiée dans Le Monde, signée Charb et Fabrice Nicolino.

mahomet-etoile

Cher Charb, cher Fabrice Nicolino,

« Et que ceux qui prétendent et prétendront demain que “Charlie” est raciste aient au moins le courage de le dire à voix haute, et sous leur nom. Nous saurons quoi leur répondre. » En lisant cette rodomontade à la fin de votre tribune dans Le Monde1, façon « viens nous le dire en face si t’es un homme », j’ai senti monter comme une envie de rejoindre mon poste de…

Voir l’article original 5 560 mots de plus

L’agence Fitch dégrade la note de la Russie

L'agence Fitch dégrade la note de la Russie

MOSCOU, 10 janvier – RIA Novosti/La Voix de la Russie L’agence internationale de notation financière Fitch a abaissé la note de crédit de la Russie de BBB à BBB- avec perspective négative, rapporte l’agence Bloomberg.

Selon Fitch, le taux d’inflation en Russie atteindrait 8,5% et le déficit budgétaire représenterait 3,7% du PIB d’ici la fin de 2015.

En mars 2014, Fitch a fait passer de « stable » à « négative » la perspective de la note souveraine de la Russie sur fond de sanctions occidentales contre Moscou.

RIA Novosti
Lire la suite:
http://french.ruvr.ru/news/2015_01_10/Lagence-Fitch-degrade-la-note-de-la-Russie-1898/

————————–

RIA Novosti

Actualités

Police près de la rédaction de l'hebdomadaire français Charlie Hebdo (Archives)

Charlie Hebdo: Al-Qaïda impliquée dans l’attaque

14:45   10/01/2015   MOSCOU, 10 janvier – RIA Novosti

Le réseau terroriste Al-Qaïda a dirigé la préparation de l’attaque contre la rédaction de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, a déclaré un membre de la cellule yéménite d’Al-Qaïda cité par l’agence Associated Press.

—————————————–

 

0000000000000000000000000000000000000000000

INFOS PLUS NEWS...

clarissa.jpg

Au lendemain de l’attentat ayant frappé « Charlie Hebdo », une jeune policière stagiaire, Clarissa Jean-Philippe, a été abattue froidement alors qu’elle régulait la circulation. Elle effectuait sa troisième semaine de stage.

Moins de 24 heures après le sanglant attentat contre le journal Charlie Hebdo, une fusillade a coûté la vie à Clarissa Jean-Philippe, une policière, jeudi au sud de Paris.

Les faits se sont déroulés en début de matinée à Montrouge, commune limitrophe de la capitale française. La victime est une stagiaire de 26 ans de la police municipale, célibataire et sans enfants.

Vers 8h00 se produit un banal accident de la circulation entre deux véhicules. La police municipale et la voirie sont appelées sur les lieux. Et peu après 9h00, des coups de feu éclatent, selon les premiers éléments de l’enquête.

Le mot-clé #JeSuisClarissa a déjà commencé à fleurir sur les réseaux sociaux, en écho à #JeSuisCharlie qui a été…

Voir l’article original 50 mots de plus

Le chef du MI5, le service de renseignement intérieur britannique, a déclaré jeudi qu’un groupe islamiste extrémiste se trouvant en Syrie projetait « des attentats de grande ampleur » en Occident.

Parlant à Londres au lendemain de l’attentat meurtrier commis à Paris contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, qui a fait douze morts, Andrew Parker, directeur général du MI5, a évoqué le risque d’attaques qui pourraient être commises par des combattants appartenant à divers groupes et revenant de Syrie.

Bien que la menace la plus évidente soit celle de l’organisation Etat islamique (EI), des extrémistes appartenant à des groupes liés à Al-Qaïda constituent également un danger, a déclaré M. Parker. « Nous sommes toujours confrontés à des complots plus complexes et plus ambitieux qui suivent l’approche, malheureusement bien établie aujourd’hui, d’Al-Qaïda et de ses imitateurs: des tentatives pour provoquer des pertes de vies massives, souvent en attaquant des moyens de transport ou des objectifs symboliques« , a-t-il dit.

« Nous savons par exemple qu’un groupe de terroristes d’Al-Qaïda en Syrie projette des attentats de grande ampleur contre l’Occident« , a déclaré Andrew Parker. « Bien que nous et nos partenaires fassions notre maximum, nous savons que nous pouvons arrêter tout« , a-t-il ajouté.

Andrew Parker a souhaité dans ce contexte que les services antiterroristes disposent de pouvoirs renforcés pour l’identification et la surveillance des suspects.

AFP

source:http://www.rtbf.be/info/monde/detail_terrorisme-un-groupe-en-syrie-projette-des-attentats-de-grande-ampleur?id=8738986

——————————————

PLUS

Le Royaume-Uni retient son souffle. Par solidarité pour la France – les témoignages en ce sens se multiplient chaque jour depuis mercredi – mais aussi parce qu’il craint d’être le prochain pays victime d’une attaque terroriste.

Le ministre britannique des Finances, George Osborne, a affirmé vendredi que les pays devaient montrer un front uni et que dans ce cadre, le Royaume-Uni procurait «toute l’assistance possible» à la France. Par ailleurs, la ministre de l’Intérieur Theresa May a indiqué que la sécurité à la frontière franco-britannique avait été renforcée, «par précaution».

Le chef des services de renseignement intérieur britannique, le MI5, a très solennellement mis en garde son pays contre une forte menace d’attentats. Le fait qu’Andrew Parker se soit adressé jeudi soir en public, depuis le siège du MI5 au cœur de Londres, est en soi significatif. Les services secrets privilégient d’habitude la discrétion.

«Des complots plus complexes et plus ambitieux»

Mais l’heure est grave et Londres garde encore en mémoire le traumatisme des attentats du 7 juillet 2005 dans le métro et un bus qui avaient tué 52 civils et blessé 700 personnes. Les quatre terroristes, des Britanniques,

LIRE sur http://www.liberation.fr/monde/2015/01/09/risque-d-attentats-le-mi5-sonne-l-alerte-a-londres_1177135

00000000000000000000000000000000000000

Le Monde.fr | 09.01.2015 à 18h26 • Mis à jour le 09.01.2015 à 21h12

Devant la mosquée de Saint-Etienne, le 9 janvier.
Devant la mosquée de Saint-Etienne, le 9 janvier. | AFP/JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Tags racistes, incendie, tirs de fusil… Plusieurs lieux de culte musulmans ont de nouveau été pris pour cibles, vendredi 9 janvier, après l’attentat contre Charlie Hebdo qui a coûté la vie, mercredi, à 12 personnes. Jeudi, des tirs avaient déjà visé une mosquée dans l’Aude et une explosion s’était produite dans un snack jouxtant la mosquée à Villefranche-sur-Saône (Rhône).

Le ministère de la justice a diffusé une circulaire demandant aux juridictions de faire remonter tout signalement d’actes islamophobes. Ces signalements sont centralisés à la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG).

  • Au Mans, dans la Sarthe

A la mosquée des Sablons au Mans, la surveillance policière a été renforcée. Cette mosquée où, selon les termes du commissaire de police venu sur place, se pratique un « islam apaisé, intégré, un islam de France » avait fait l’objet dans la nuit de mercredi à jeudi de deux lancers de grenade à plâtre qui n’ont fait ni dégât ni victime.

La tension est montée dans la nuit de jeudi à vendredi. Vers 22 heures, des petits groupes de jeunes du quartier voisin des Sablons – réagissant à la rumeur qui a circulé sur Facebook affirmant que des skinheads voulaient saccager la mosquée – ont allumé des feux de poubelle et de voiture et brisé les vitres de l’arrêt du tram. Les échauffourées avec les forces de l’ordre ont duré deux heures.

  • A Saint-Juéry, dans le Tarn

Quatre coups de feu ont été tirés jeudi, vers 23 heures, sur la façade d’une mosquée de la commune tarnaise de Saint-Juéry, proche d’Albi, sans faire de blessé. Vendredi matin, les premiers fidèles qui ouvraient la mosquée située dans un bâtiment sans signe distinctif ont constaté les dégâts, et des responsables ont ensuite porté plainte, selon un enquêteur de police.

  • A Aix-les-Bains, en Savoie

Une mosquée a été incendiée jeudi 8 janvier vers 22 heures, selon le Dauphiné libéré. Vendredi, le procureur de la République de Chambéry a annoncé « privilégier la thèse criminelle ».

  • A Liévin et Béthune, dans le Pas-de-Calais

Deux mosquées en chantier ont été profanées dans le Pas-de-Calais. Des croix gammées, des slogans nazis et une inscription « Charlie est vivant » ont été taguées sur la future mosquée de Liévin, en construction, selon La Voix du Nord. Une tête de cochon a également été trouvée sur le sol. A Béthune, le tag « dehors les Arabes » était visible sur une palissade de la mosquée en construction.

  • A Vendôme, dans le Loir-et-Cher

La mosquée de Vendôme, dans le Loir-et-Cher, a été la cible de deux coups de feu, selon La Nouvelle République. Deux impacts ont été retrouvés, vendredi au petit matin, sur les portes du lieu de prière. Deux autres impacts ont été relevés sur un tabac-presse, à l’autre bout de la ville.

  • A Corte, en Haute-Corse

En Corse, une tête de porc et des viscères ont été découverts, vendredi matin, accrochés à la porte d’une salle de prière musulmane, à Corte (Haute-Corse), a annoncé la gendarmerie.

  • A Rennes

A Rennes, les inscriptions « Er maez » – « dehors » en breton – et « Arabes », ont été taguées à la bombe dans la nuit de jeudi à vendredi sur la façade d’un centre culturel islamique en construction, a rapporté à l’AFP un responsable du centre.

  • A Bischwiller, dans le Bas-Rhin

A Bischwiller, dans le Bas-Rhin, une inscription « Ich bin Charlie » (« je suis Charlie », en allemand) et un dessin obscène ont été découverts jeudi matin sur le mur extérieur d’une mosquée en construction, relève L’Alsace.fr.

  • Inquiétude des fidèles, prêches des imams

Ces profanations et tirs contre des mosquées inquiètent la communauté musulmane de France. Jeudi, toutes les fédérations qui assurent sa représentation institutionnelle avaient appelé les imams à condamner « la violence et le terrorisme » lors de la grande prière du vendredi. Un appel qui a été relayé par de nombreux imams, qui ont condamné la violence dans leurs prêches et appelé à lutter contre l’amalgame entre terrorisme et islam.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/09/des-mosquees-prises-pour-cibles-les-musulmans-de-france-inquiets_4552891_3224.html#F4YdrxEgxArYkTOp.99

0000000000000000000000000000000000

L'Orient-Le Jour

Des services de renseignements, notamment libanais, ont mis en garde, durant les derniers mois, les autorités européennes contre le risque d’attentats spectaculaires sur le sol français, croit savoir le quotidien as-Safir dans son édition de vendredi.

Les renseignements libanais et syriens ont notamment informé Paris d’éventuelles attaques spectaculaires que des groupes jihadistes de retour de Syrie, ou en contact avec des militants sur place, pourraient mener contre la France.

Mercredi, l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo était victime d’un attentat sanglant contre son siège. Douze personnes avaient été tuées, et 11 blessées. Les suspects, deux frères franco-algériens sont toujours en fuite.

Selon les SR libanais, « des préparatifs sont en cours pour une nouvelle opération terroriste sur le sol français, qui pourrait être plus violente que celle contre Charlie Hebdo« , rapporte encore as-Safir.

SOURCE: http://www.lorientlejour.com/article/904770/les-renseignements-libanais-auraient-mis-en-garde-contre-des-attentats-spectaculaires-en-france.html

00000000000000000000000000000000000

 

 

– Neutralisation de terroristes dans plusieurs zones dans la banlieue d’Idleb
– La conférence internationale de l’Unité islamique poursuit ses travaux à Téhéran avec la participation de la Syrie
– Episode neigeux dans la majorité des gouvernorats
– La Syrie condamne vivement l’agression terroriste contre le Journal Charlie Hebdo à Paris
– Abdullahian: L’Iran a mis en garde contre les effets du recours au terrorisme dans la région
– Irak: L’armée reprend en contrôle de nouvelles zones à Ninive, al-Anbar et Saladin
– La présence de Daesh dans des villes libyennes suscite l’inquiétude de l’ONU

00000000000000000000000000000000000

——————————————

Un lycéen d’origine maghrébine roué de coups

 Un lycéen de 17 ans, d’origine maghrébine, a déposé plainte ce jeudi après-midi au commissariat de Bourgoin-Jallieu pour violences aggravées. L’agression s’est déroulée en marge de la minute de recueillement observée ce matin au lycée de l’Oiselet à Bourgoin-Jallieu, lors de l’hommage aux victimes de Charlie Hebdo.

Lire l’article complet sur ledauphine.com

Corse – Un lieu de culte musulman souillé à Corte

Une tête de sanglier et des viscères ont été accrochées la nuit dernière sur la porte d’entrée du lieu de culte musulman de Corte.
C’est un membre de la communauté marocaine de la cité paoline qui a découvert le lieu souillé ce vendredi matin avant la prière de 6 h 30.

Lire l’article complet sur corsematin.com

Craintes d’embrasement anti-musulman en France

Vendredi 9.1.2015. 14:00h

Les actes criminels islamistes survenus en région parisienne font courir le risque d’amalgames fâcheux avec l’islam. La multiplication des répercussions dommageables est mesuré par l’Etat, qui liste les atteintes aux points de repère musulmans.

 La chancellerie liste les attaques islamophobes La cancelleria llistat els atats contra l’islamcredi 7 janvier contre les locaux de Charlie Hebdo, à Paris, s’inscrit dans un contexte plus large. En effet, le lien opérationnel est établi par les autorités policières entre Amedy Coulibaly, auteur de la fusillade de Montrouge de ce jeudi matin, et les frères Saïd et Chérif Kouachi, auteurs de l’attentat. Au total, la portée mortifère comporte 13 décès. Amedy Coulibaly, âgé de 32 ans, est également à la source de la fusillade, porte de Vincennes à Paris, survenue ce vendredi vers 13h et suivie d’une prise d’otage. Armé d’une kalachnikov, il a fait irruption dans une épicerie casher, adressée par définition à des personnes de culture juive.

Charlie 1Ainsi donc, après avoir constamment et systématiquement sous-estimé le danger islamiste, après avoir passé la moitié de votre mandat à flatter les musulmans qui avaient voté pour vous, à banaliser leurs exactions, à ouvrir grandes les vannes de l’immigration, à laisser se développer les zones de non-droit dans les banlieues ; après avoir caché – avec la complicité des journalistes – les violences quotidiennes qui se multiplient dans les « quartiers » (et ailleurs) ; après avoir baptisé « Vladimir » les sales petits criminels musulmans, après avoir préféré le mot « Daesh » à l »’Etat Islamique », trop « stigmatisant » ; après voir réclamé comme une incantation de ne pas faire « d’amalgames » ; après avoir tenté de transformer en faibles d’esprit les minables assassins des marchés de Noël ; après tout celà, et bien d’autres choses encore, drapé piteusement dans ce que vous croyez être une attitude présidentielle, pédant satisfait que vous êtes, vous en appelez à l’Unité nationale?

L’Unité Nationale, Monsieur Hollande ? Ben voyons ! Pour remonter un peu dans les sondages ? Pour vous refaire une santé ? Pour faire oublier la médiocrité de vos vœux que si peu de Français ont regardé ? Pour ne pas trop parler de cette fameuse « 5ème place mondiale de la France », évoquée le 31 décembre et perdue le 7 janvier ? Pour faire oublier les 1000 chômeurs de plus par jour et la dette publique qui se creuse de plus en plus ? Pour ne plus parler de cette pression fiscale ignoble qui s’est abattue sur les classes moyennes et maintenant sur les retraités ? Pour qu’on n’évoque plus les réformes nécessaires de l’État que vous n’aurez jamais le courage de faire, parce que nous sommes dans un régime de castes et que la caste de privilégiés que vous représentez est précisément celle qu’il faut briser ?

L’Unité Nationale, Monsieur Hollande ? Pour la France ou pour vous ? Avez vous su nous défendre ? Avez vous su redresser l’économie dont vous accusiez votre prédécesseur de l’avoir si mal gérée ? Avez vous su protéger les Français de l’insécurité, cette fameuse insécurité que vos amis niaient jadis, en la réduisant à un « sentiment d’insécurité » ? Avez vous songé à l’Unité Nationale quand des millions de personnes de la Manif pour Tous réclamaient l’abandon de cette loi scélérate sur le mariage gay, qui n’a pour l’instant « profité » qu’à quelques petits milliers d’homosexuels dont 70 % résident à Paris dans les quartiers du Marais ? C’est alors qu’il fallait la faire, l’Unité Nationale, Monsieur Hollande, mais vous n’en aviez cure. Elle se fera peut-être, maintenant, mais sans vous. Contre vous, même.

Vous aurez été le plus détestable président de la République. Le plus incompétent. Le plus sournois. Le plus minable. Le moins patriote. Vous resterez dans l’Histoire comme une erreur de casting, un clown, un personnage stupide et détestable, pour lequel seule compte sa petite personne, qu’il surestime énormément, comme tous les gens à la fois suffisants et insuffisants. Toute la planète se gausse de vous, ridicule pantin grotesque immortalisé à jamais en bordée nocturne sur son scooter. Macho de base primaire, méprisant envers les femmes, les sans-dents et le petit peuple qui travaille – verbe que vous vous flattiez d’ignorer dans une vidéo devenue fameuse…

L’Unité Nationale, Monsieur Hollande ? Pour vous donner l’oxygène nécessaire pour mener à bien votre petite cuisine électorale que nous avons tous compris ? Pour vous donner l’opportunité de dissoudre l’Assemblée Nationale après la raclée annoncée des prochaines élections régionales ? Pour organiser une cohabitation avec Alain Juppé, par exemple, ce qui vous permettrait d’aborder 2017 avec le beau rôle ?

Car, pour ça on vous fait confiance, vous ne faites pas grand-chose mais les magouilles électorales ça vous connait ! Vous n’avez pas manqué de noter que le seul moyen d’être réélu sous la V° république était de provoquer une « cohabitation » ! Comme Mitterrand, votre idole, a su le faire en 1988 ! Comme Chirac en 1992, ex roi-fainéant aujourd’hui alzeimerisé à tel point qu’il est devenu votre plus fidèle supporter ?

Un 2ème tour Hollande – Marine Le Pen, en 2017, vous en rêvez dans vos nuits les plus folles ! Vous en salivez d’avance. Après l’Union Nationale aujourd’hui, vous peaufinez déjà votre appel à la fameuse « Discipline Républicaine », qui vous permettra – espérez-vous – de passer en force pour un 2ème mandat, pour le plus grand malheur de la France… Même l’affiche est prête !

Hollande brandit le glaive de l'islamParmi les 18 millions de Français inconscients qui ont eu la sottise de voter pour vous en 2012, combien en reste t’il ? Ils ne sont plus très nombreux à oser avouer qu’ils ont utilisé leur droit de vote, si chèrement acquis par nos pères, pour envoyer un personnage aussi minable à l’Elysée… Mais il faut reconnaître qu’on a peut-être les chefs qu’on mérite…

Alors l’Unité Nationale, oui, nous allons la faire, Monsieur Hollande.
Contre les ennemis de la France.
Contre l’Islam.
Et contre vous, qui en êtes l’allié objectif.

Je pense aux familles des journalistes et collaborateurs de Charlie Hebdo, qui ont été tués ou blessés ce matin. TUES, Monsieur Cazeneuve, pas DISPARUS comme vous avez osé le dire, toujours pour banaliser l’information, la rendre moins dure, moins brute, moins agressive. « Dormez, dormez braves gens, le bon régime Hollande veille sur vous ».

Tu parles, Charles ! On vous ponctionne chaque jour un peu plus, pour payer la gabegie de l’État, les primes des recteurs d’Académie par exemple… Ceux-ci ont en effet bien mérité de la Nation, quand on voit l’état de l’Éducation Nationale. Il faut bien aussi financer l’annulation des dettes des pays d’Afrique que vous visitez, tel un nouveau César au petit pied, flatté et heureux d’entendre des foules en liesse crier votre nom.
Ça vous change des huées hexagonales, évidemment…

Je pense à vous, Wolinski, Cabu, Tignous, Charb et tous les autres.
Je pense aux policiers qui ont été abattus comme des chiens par ces cochons d’islamistes.
Je pense à vous tous, et à vos familles et je pleure avec elles.
Je pense aux blessés qui souffrent dans leur chair ce soir, et je souffre avec eux.
Je pense enfin à Charlie Hebdo, qui va peut-être en mourir, lui aussi.
44 ans après Colombey, « Bal tragique à Charlie : 12 morts ».
Mais ça ne ferait plus rire.

J’ai décidé de penser que vous n’êtes pas morts pour rien. Victimes devant l’Histoire d’un islam détestable, qui a décrété la guerre totale à un Occident abruti par une idéologie mortifère, instillée vicieusement par la combinaison perverse des politiques, des médias et du système éducatif.

Charlie 2
Ce qui restera peut-être dans l’Histoire comme le 11 septembre français sera peut-être l’électrochoc que nous redoutions tous, mais qui permettra au peuple français de se ressaisir et de se relever après tant d’années d’acceptation et d’abandon.

Pour qu’il se batte et défende enfin sa Patrie comme elle le mérite.

A tout prix

Marc Le Stahler

bandeau_minurne

source: http://www.minurne.org/?p=523

000000000000000000000000000000000

Les deux suspects de Charlie Hebdo tués dans l’assaut à Dammartin (médias)Aujourd’hui, 19:21

 ——————————————–

Prise d’otages dans une supérette casher à Paris: l’assaut est donné (sources proches)Aujourd’hui, 19:16

 ———————————————
Kenya: des villageois s'en prennent à un sorcier qui "rate" une résurrection

Kenya: des villageois s’en prennent à un sorcier qui « rate » une résurrection

Des villageois kényans se sont plaints vendredi de la résurrection « ratée » d’un cadavre par un sorcier, trop « fatigué » pour réussir.Aujourd’hui, 18:17

————————————————————-
0000000000000000000000000000000000000000000

EN DIRECT. Charlie Hebdo : les frères Kouachi tués dans l’assaut du GIGN

Dammartin-en-Goël (Seine-et-marne), ce vendredi 9 janvier - Les deux jihadistes français soupçonnés d'avoir perpétré la tuerie à Charlie Hebdo, se sont retranchés à la mi-journée dans une entreprise de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne).

Coulibaly demandait de laisser partir les frères Kouachi en échange de la libération des otages.

Porte de Vincennes, ce vendredi. Une prise d'otage est en cours ce vendredi dans une épicerie casher.  

View image on Twitter

Porte de Vincennes: assaut donné, plusieurs otages libérés

Coulibaly est mort dans l’assaut avec un comparse!

3 otages tués par Coulibaly

000000000000000000000000000

Police & Réalités

Les coups de feu se sont produits près de la commune de Dammartin-en-Goële où une prise d’otage est en cours dans une entreprise nommée CTD……SUITE

Voir l’article original

Charlie Hebdo changed its website to read 'Je suis Charlie,' then posted the defiant slogan in different languages after the phrase spread around the world.

GLOBAL RELAY NETWORK

fusillade_545x460_autocrop-600-300x169Par Raphaël Berland, le 7 janvier 2015

Suite à l’attaque de Charlie Hebdo, qui a fait 12 victimes, nous avons souhaité nous entretenir avec Jean-Loup Izambert, journaliste professionnel, écrivain, auteur du livre « Crimes sans châtiment » et spécialiste des liens incestueux entre le pouvoir politique français, et la mouvance terroriste.

Le Cercle des Volontaires tient à préciser que nous sommes affligés par cet attentat (comme par tous les meurtres de civils), ainsi que par ses conséquences hélas prévisibles. Nous tenons également à préciser que RIEN, à cette heure-ci, ne permet de conclure à la culpabilité de telle ou telle mouvance. La seule chose que l’on puisse dire, c’est que ceux qui se frottent les mains actuellement sont ceux qui souhaitent la guerre civile, la guerre de religions.

PS : Je vous prie de bien vouloir nous excuser pour la piètre qualité sonore de cet enregistrement, je n’avais pas à…

Voir l’article original 13 mots de plus

Chérif Kouachi, 32 ans, recherché avec son frère Said, 34 ans, dans l’enquête sur l’attentat à Charlie Hebdo, est un jihadiste bien connu des services antiterroristes français, condamné une première fois en 2008 pour avoir participé à une filière d’envoi de combattants en Irak.

Né en novembre 1982 dans le Xe arrondissement de Paris, de nationalité française, surnommé Abou Issen, Chérif Kouachi a fait partie de ce qui a été appelé «la filière des Buttes-Chaumont», qui visait, sous l’autorité de «l’émir» Farid Benyettou, à envoyer des jihadistes rejoindre en Irak les rangs de la branche irakienne d’Al-Qaïda, dirigée à l’époque par Abou Moussab al Zarkaoui. Interpellé juste avant de s’envoler à destination de la Syrie, puis de l’Irak, il a été jugé en 2008 et condamné à trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis.

Deux ans plus tard, son nom a été cité dans le projet de tentative de faire évader de prison l’islamiste Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien membre du Groupe islamique armé algérien (GIA), condamné en 2002 à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir commis l’attentat à la station RER Musée d’Orsay en octobre 1995 à Paris (30 blessés).

Chérif Kouachi était notamment soupçonné d’être proche de Djamel Beghal, une autre figure de l’islam radical français, qui a purgé dix ans de prison pour la préparation d’attentats, avec lequel il était soupçonné d’avoir participé à des entraînements.

Après avoir été mis en examen dans cette affaire, il a toutefois bénéficié d’un non-lieu.

Crâne rasé et ovale, bouc clairsemé sur la photographie diffusée par la police, Chérif Kouachi est susceptible d’être «armé et dangereux», tout comme son frère Said, né en septembre 1980 également dans le Xe arrondissement parisien.

Ce dernier, lui aussi de nationalité française, apparaît sur l’appel à témoins les yeux marrons, de courts cheveux bruns et un collier de barbe peu fourni.

Les deux frères sont soupçonnés d’être les auteurs de la tuerie à Charlie Hebdo, qui a fait douze morts mercredi en fin de matinée. La carte d’identité d’un des deux hommes avait été retrouvée dans la voiture abandonnée porte de Pantin.

Dans un premier avis de recherche diffusé en début de soirée auprès des forces de l’ordre figurait le nom d’un troisième suspect, Mourad Hamyd, 18 ans. Ce dernier est le beau-frère de Chérif Kouachi. Il était soupçonné d’avoir aidé les tireurs. Un témoin avait fait état de la présence d’un troisième complice dans la voiture au moment de la fuite.

Il s’est rendu mercredi en fin de soirée à la police à Charleville-Mézières, dans les Ardennes, «après avoir vu que son nom circulait sur les réseaux sociaux», a expliqué à l’AFP une source proche du dossier.

Des internautes se présentant comme ses camarades de classe avaient auparavant affirmé sur Twitter que Mourad Hamyd était en cours avec eux au lycée au moment de l’attaque, utilisant le mot-clé #MouradHamydInnocent.

AFP

source: http://www.liberation.fr/societe/2015/01/08/charlie-hebdo-le-suspect-cherif-kouachi-jihadiste-connu-de-l-antiterrorisme_1175960
000000000000000000000000000

Publié à 02h09, le 08 janvier 2015, Modifié à 04h31, le 08 janvier 2015

Charlie Hebdo : un suspect s'est rendu, deux frères recherchés

Par Julien Ricotta avec Agences
L’ESSENTIEL – Le plus jeune des trois hommes recherchés après l’attaque de Charlie Hebdo s’est rendu à la police.

L’INFO : UN DES SUSPECTS S’EST RENDU A LA POLICE
Le plus jeune des trois hommes recherchés dans l’enquête sur l’attaque de Charlie Hebdo s’est rendu mercredi soir au commissariat de Charleville-Mézières (Ardennes) et a été placé en garde à vue, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier. Mourad Hamyd, 18 ans, soupçonné d’avoir aidé les deux tireurs, s’est rendu « vers 23h00 après avoir vu que son nom circulait sur les réseaux sociaux », a expliqué une source proche du dossier.

Une porte-parole du Parquet de Paris a insisté sur le fait que le jeune homme né en 1996 « ne s’est pas rendu » mais s’est présenté de son plein gré aux autorités mercredi en fin de soirée. « Il a été interpellé et placé en garde à vue », a confirmé une autre source proche du dossier, affirmant aussi que « plusieurs gardes à vue » étaient en cours « dans l’entourage » des deux frères recherchés dans cette affaire, Chérif et Saïd Kouachi.
LA POLICE DIFFUSE UN APPEL A TÉMOINS :
Un appel à témoins avec les photos des deux frères recherchés dans l’enquête sur l’attentat contre Charlie Hebdo a été diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi par la police. Ces personnes, Chérif et Said Kouachi, 32 et 34 ans, sont « susceptibles d’être armées et dangereuses », prévient la préfecture de police de Paris, précisant qu’ils « font l’objet de mandats de recherche ».

Toute personne détenant des informations sur les suspects est invitée à joindre le numéro vert 0805 02 17 17.

Charlie Hebdo : un suspect s'est rendu, deux frères recherchés

>> LIRE AUSSI : Charlie Hebdo, la police lance un avis de recherche pour les deux frères

DES OPÉRATIONS DU RAID ET DU GIPN A REIMS ET A CHARLEVILLE-MEZIERES.
Des opérations ont été menées par le Raid et le GIPN dans la nuit de mercredi à jeudi à Reims et à Charleville-Mézières, dans le cadre de l’enquête sur l’attentat contre Charlie Hebdo. Une vingtaine de policiers du Raid lourdement armés ont pénétré peu après minuit dans un immeuble du quartier Croix-Rouge de Reims, et en sont ressortis une dizaine de minutes plus tard.

A Charleville-Mézières, une vingtaine de voitures banalisées transportant des hommes en cagoule, certains avec l’écusson du GIPN sur leur blouson, ont pénétré dans le parking du commissariat central entre 0h15 et 1h15. L’opération dans la préfecture des Ardennes, non confirmée de source policière, semblait terminée, les hommes étant en train de ranger leur matériel. Ces opérations ont été menées pour tenter de trouver des indices des trois suspects.

• LE BILAN PROVISOIRE : l’attaque contre l’hebdomadaire satirique a fait douze morts mercredi, le plus grave attentat en France depuis plus d’un demi-siècle.Les dessinateurs historiques de Charlie Hebdo, Charb, Cabu, Wolinski, Tignous et Honoré figurent parmi les victimes. Bernard Maris, économiste médiatique et chroniqueur sur France Inter, a également été tué ainsi que le Clermontois Michel Renaud, la psychiatre Elsa Cayat et le correcteur de l’hebdomadaire Mustapha Ourrad. Un agent de maintenance, Frédéric Boisseau, a aussi été exécuté. Onze autres personnes sont blessées, dont quatre grièvement et « dans une situation d’urgence absolue », selon Bernard Cazeneuve.

>> LIRE AUSSI – Charlie Hebdo, l’effroyable attentat

• UNE JOURNÉE DE DEUIL NATIONAL JEUDI : François Hollande a décrété mercredi soir une journée de deuil national, jeudi, dans toute la France. « Il y aura à 12 heures un moment de recueillement dans tous les services publics, et j’invite toute la population à s’y associer », a-t-il déclaré dans une allocution télévisée. Le président de la République a également annoncé que les drapeaux seraient mis en berne pendant trois jours.

>> LIRE AUSSI – Journée de deuil national, que va-t-il se passer ?

source: http://www.europe1.fr/faits-divers/charlie-hebdo-operations-de-police-a-reims-et-charleville-mezieres-2337809

00000000000000000000000000000000000


Les suspects de l’attentat de Charlie Hebdo identifiés

Publié à 23h50, le 07 janvier 2015, Modifié à 23h55, le 07 janvier 2015

Les enquêteurs sont à la recherche de trois hommes, dont deux frères, âgés d’une trentaine d’années, originaires de Paris.L’étau se resserre autour de trois hommes. L’enquête sur l’attentat perpétré mercredi à Charlie Hebdo progresse. Trois hommes, dont deux frères, sont en effet suspectés d’avoir pris part à cette tuerie, au cours de laquelle douze personnes sont mortes. Des policiers ont mené mercredi des perquisitions à Reims, Strasbourg et dans plusieurs villes de la région parisienne. Mais, pour l’heure, personne n’a été interpellé.

>> DOSSIER SPÉCIAL – Les dernières infos sur l’attentat de Charlie Hebdo

Deux frères et un jeune homme. Concernant les suspects, leurs noms et leurs photos ont été diffusés en fin de journée à tous les services de police et de gendarmerie de France. Il s’agit de deux frères, âgés de 32 et 34 ans, originaires de Paris, dans le 10e arrondissement, tout près des locaux de Charlie Hebdo.

Le troisième suspect est bien plus jeune, il vient tout juste d’avoir 18 ans, selon les informations d’Europe 1. Il était inscrit en terminale dans un lycée de Reims, rapporte Metronews. C’est d’ailleurs dans la région de Reims que semblent se concentrer les recherches mercredi soir. Le RAID s’est en effet rendu sur place et une opération de police était en cours.

>> LIRE AUSSI – Ce que l’on sait de l’attentat à Charlie Hebdo

Plus tôt dans la journée, la Brigade antigang de la police judiciaire parisienne a déjà frappé, à Pantin et Gennevilliers. Des lieux susceptibles de constituer des points de chute pour les deux frères. Mais les appartements perquisitionnés étaient vides.

Une carte d’identité retrouvée dans la voiture. Si les trois suspects ont été aussi vite identifiés, c’est probablement grâce aux indices qu’ils ont laissés derrière eux, notamment une carte d’identité d’un des suspects. D’autres indices ont été retrouvés dans la voiture volée, qu’ils ont abandonnée dans le 19e arrondissement, comme un chargeur de Kalachnikov et deux sacs de sport.

>> LIRE AUSSI – Charlie Hebdo : « assez peu de doutes sur les responsables »

Un des suspects déjà condamné dans une affaire de terrorisme. Dernier point, l’un des deux frères activement recherchés était déjà connu des services antiterroristes et de la justice. Il avait en effet été condamné en 2008 pour son implication dans les « filières irakiennes du 19e arrondissement ».

Lorsque les Etats-Unis ont déclaré la guerre en Irak en 2003, des djihadistes occidentaux, et notamment français, se sont rendus là-bas, pour apprendre le maniement des armes dans des camps militaires. Et l’un des suspects de l’attentat de Charlie Hebdo projetait donc, lui aussi, de partir faire le djihad en Irak, pour se battre aux cotés d’Al-Qaïda. Mais il a été arrêté avant son départ, et condamné à 3 ans de prison, dont 18 mois fermes.

Message de Noël de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie (extraits)

Message de Noël de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie aux archipasteurs, pasteurs, moines et à tous les fidèles enfants de l’Église orthodoxe russe.
Lire la suite:
http://french.ruvr.ru/2015_01_07/Message-de-Noel-de-Sa-Saintete-le-Patriarche-Cyrille-de-Moscou-et-de-toute-la-Russie-extraits-9943/

____________________________

azouzimedblog

12 dead in shooting at French satirical weekly Charlie Hebdo in Paris (PHOTOS, VIDEOS)

Twelve people, 10 journalists and two policemen, have been killed, and 10 others wounded in the shooting massacre at the Paris headquarters of satirical newspaper Charlie Hebdo. Three of the wounded are in critical condition.

French President Francois Hollande arrived at the scene of the shooting, and will shortly hold an emergency government meeting, according to Reuters, citing a source at the president’s office.

Hollande also stated that « several terrorist attacks have been prevented in recent weeks. »

Security levels in Paris have been stepped up.
Amchai Stein, the deputy editor of Israeli IBA Channel 1, has been posting photos from the scene of the shooting.

« Two black-hooded men entered the building with Kalashnikovs. A few minutes later we heard lots of shots, » a witness told local TV station iTele, adding that the men were then seen…

Voir l’article original 114 mots de plus

France: tirs au siège du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, 11 morts

Par La Voix de la Russie | Deux ou trois hommes cagoulés et lourdement armés ont ouvert le feu dans le siège du journal Charlie Hebdo vers 11 heures ce matin (heure de Paris). Selon le dernier bilan, l’attaque aurait fait 11 morts, dont deux policiers.

Les tireurs auraient pris la fuite vers la porte de Pantin à bord d’une DS noire selon les témoins et auraient renversé un piéton dans leur course.
L’immeuble, situé dans le 11ème arrondissement de Paris, a été bouclé.

Le président de la République vient d’arriver sur place. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve est également présent.

Par ailleurs, une réunion de crise se tiendra à 14 heures à l’Elysée.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2015_01_07/France-tirs-au-siege-du-journal-satirique-Charlie-Hebdo-a-Paris-11-morts-9497/

00000000000000000000000000000000

Toute l’actualité sur http://www.bfmtv.com/ Benoit Bringer, journaliste de l’agence 1ère ligne, qui est située en face des locaux de Charlie Hebdo a pu témoigner mercredi midi sur BFMTV au sujet de la fusillade qui a eu lieu un petit peu plus tôt dans les locaux de Charlie Hebdo. « Ce matin nous étions dans notre salle de montage quand nous avons entendu que des hommes cagoulés étaient rentrés cagoulés avec des kalachnikov dans l’immeuble. Nous avons eu le réflexe de monter assez vite sur le toit et au bout de quelques minutes nous avons entendu des tirs de Kalachnikov », a-t-il décrit.

00000000000000000000000000000


%d blogueurs aiment cette page :