Articles Tagués ‘CFDT’

Des routiers bloquent un dépôt pétrolier près de Rennes, le 27 juin 2011. Les routiers mettent leur mouvement entre parenthèses. La CFDT Transport, premier syndicat du secteur, a décidé mercredi de « suspendre tous les points de blocage le temps de la négociation », qui reprendra jeudi matin avec le patronat sur les salaires. L’Union Fédérale Route (CFDT-UFR) « a décidé de suspendre tous les points de blocage le temps de la négociation », a affirmé son secrétaire général, Thierry Cordier.
LIRE plus:

Les routiers menacent de bloquer les routes avant les fêtes

Les syndicats de transporteurs entendent profiter de l’amélioration des conditions de leur secteur et réclament des hausses de salaires. Les discussions avec le patronat sont au point mort.

La colère monte du côté des routiers. A l’approche de Noël, les syndicats de transporteurs prévoient de bloquer des entrepôts et perturberdles routes. Après l’échec des négociations entre syndicat et patronat portant notamment sur des hausses de salaires, la CFDT Transport annonce des actions de blocages avant les fêtes. «Faute de ne pas avoir été entendue, la CFDT mettra en œuvre des actions qui auront des répercussions bien au-delà de la profession avant les fêtes de fin d’année», indique la CFDT. Le premier syndicat dans le transport routier avec 32% des voix aux élections appelle à bloquer des routes et des entrepôts en région parisienne, notamment à Rungis, à partir de jeudi prochain et jusqu’à vendredi. «La mobilisation sera massive, ce sera le dernier coup de semonce», a averti Thierry Cordier, dirigeant de la CFDT FGTE. Le syndicat s’est toutefois dit prêt à lever son mouvement d’actions en cas de «négociation rapide, sereine, loyale et surtout sérieuse» avec le patronat.

De leur côté, les autres syndicats, CGT, CFTC, FO, et CFE-CGC menacent de mobiliser leurs troupes le 18 janvier, deux jours avant la prochaine réunion de négociation, s’ils n’obtiennent pas gain de cause.

Une revalorisation de 5%

Les représentants des routiers réclament 100 euros net de pouvoir d’achat mensuel pour l’ensemble des salariés, par une revalorisation de 5% et un taux horaire minimum de 10 euros brut pour les coefficients les plus bas. Pour l’heure, les organisations patronales ont accepté de revaloriser les frais de déplacement des transporteurs mais les discussions achoppent sur la revalorisation de la rémunération des routiers.

«Pour compenser les deux années blanches, il faudrait obtenir 11%» de salaires avait indiqué Thierry Cordier, secrétaire général de la CFDT, à l’ouverture des négociations entre patronat et syndicat. Les transporteurs évoquent notamment la disparition «du couperet de l’écotaxe» pour appeler les employeurs «à une vraie négociation». Le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) et la chute des cours du pétrole sous les 60 dollars le baril contribuent également à améliorer les conditions financières du secteur.

http://www.lefigaro.fr/social/2014/12/12/09010-20141212ARTFIG00046-les-routiers-vont-bloquer-les-routes-avant-les-fetes.php

00000000000000000000000000000

 

edito-martine-billard-1
La soupe est bonne à voir les têtes réjouis des nouveaux « En charge »!

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

Capture.

Comment rendre un syndicat impopulaire ? Prenez une boite de sondages pas trop regardante, un journal pas vraiment réputé pour sa déontologie, et faites donc une enquête d’opinion au lendemain d’une grève qui a gêné les usagers du service public où ce syndicat est majoritaire, et vous aurez une bonne recette de manipulation médiatique ordinaire.

Pourtant, je suis désolé (ou pas) de décevoir les lecteurs du Parisien, les anti-cégétistes primaires aux concepts surprenants, le patronat majoritairement acquis à la cause et au résultat de ce sondage, ainsi qu’aux fauxcialistes alliés du même conglomérat idéologique libéral, mais la CGT est un syndicat plus fort que ce que ne dit ce sondage. Tout d’abord, c’est le seul en France à dépasser la barre des 30 %, et donc le seul qui peut signer un accord sans aucun autre… si 3 autres syndicats ne s’y opposent pas.

Capture é

source :la représentativité…

Voir l’article original 268 mots de plus