Articles Tagués ‘Bachar al-Assad’

BOMBE© Fournis par Express.be

« L’Histoire retiendra peut-être, à Dieu ne plaise, que le troisième conflit mondial a débuté, à bas bruit, mercredi 30 septembre 2015 »

Cette introduction inquiétante, c’est celle d’un article d’anticipation, si l’on peut dire, de Vincent Jauvert du Nouvel Obs. Selon le journaliste, nous venons de vivre deux événements apparemment anodins et sans rapport, mais qui pourraient se combiner pour prendre une ampleur bien plus grande. Jauvert rappelle qu’en 1914, l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand à Sarajevo ne fournissait pas matière au déclenchement d’une guerre mondiale à première vue, mais que c’est pourtant ce qui s’est produit.
Le premier évènement est la montée des tensions entre l’Arabie Saoudite, pays sunnite, et l’Iran, chiite

L’Arabie saoudite a intercepté des navires iraniens chargés d’armes destinées aux rebelles yéménites. Un geste qui pourrait être interprété comme une provocation belliqueuse, et qui intervient alors que l’Iran a vivement critiqué l’Arabie Saoudite d’avoir échoué à assurer la sécurité des pèlerins de la Mecque.
Le second évènement est l’intervention de la Russie en Syrie

La Russie a lancé ses frappes aériennes en Syrie, et ainsi renforcé son soutien à Bachar al-Assad, allié de l’Iran. Les bombardements russes auraient potentiellement infligé des pertes à des rebelles syriens « modérés » alliés des Américains.
Conclusion

Il semble que le risque de l’affrontement des deux camps, celui des Occidentaux alliés à l’Arabie Saoudite sunnite, et celui de la Russie alliée à l’Iran chiite, soit de plus en plus élevé, d’autant que le Kremlin pourrait y voir une manière de détourner la population russe des graves problèmes économiques du pays.

« Evidemment, ce scénario catastrophe n’est pas sûr », écrit Jauvert pour nous rassurer. Mais il conclut que « certains auteurs de cette partie sont tellement à cran qu’on ne peut pas l’exclure tout à fait ».

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/venons-nous-de-vivre-les-pr%C3%A9mices-de-la-3%C3%A8me-guerre-mondiale/ar-AAf2iFP?li=AAaCFan&ocid=SL5MDHP

00000000000000000000000000000000

Cellule44

Rebloger via Wikistrike

20 Juin 2014

Laurent Fabius: "Les jihadistes en Irak sont les alliés objectifs de Bachar al-Assad"

Risible. L’homme n’a pas contaminé que le sang, mais nos oreilles aussi…

Laurent Fabius: « Les jihadistes en Irak sont les alliés objectifs de Bachar al-Assad »

Que ne faut-il pas écouter de la bouche de Laurent Fabius ? Que va-t-il inventer la prochaine fois ? Invité ce matin chez Bourdin, (RMC et BFMTV) dans l’émission Bourdin and Co, le ministre français desAffaires étrangères s’est encore humilié tout seul.

Interrogé sur le rapprochement entre les Etats-Unis et l’Iran sur le dossier irakien, Laurent Fabius, gêné aux entournures, a eu une sortie désastreuse: « Convergence entre les Etats-Unis et l’Iran, cela ne veut pas dire qu’ils vont s’unir ». Voilà des gens qui sont prêts à s’unir avec les jihadistes en Syrie, Libye ou ailleurs, mais qui, par idéologie foireuse, ne veulent pas/refusent de voir en l’Iran, leur porte de sortie au Moyen et Proche-Orient. Quelle folie !

Voir l’article original 168 mots de plus

Allain Jules


Le chef de l’Etat syrien Bachar al-Assad a affirmé mercredi que le « terrorisme » va atteindre l’Occident et les autres pays qui ont « soutenu » ce fléau en Syrie et au Moyen-Orient. Une déclaration tellement véridique qu’il le dit depuis 3 ans et l’attaque terroriste contre son pays. Qui peut oser douter de cette déclaration ? Le temps est le pire ennemi de l’Occident avec le président syrien. Plus il reste, plus les Occidentaux, financiers du terrorisme international, sont de plus en plus mal.

Voir l’article original 125 mots de plus