Articles Tagués ‘austérité’

wolfgang-schaubleA l’occasion d’un entretien téléphonique l’été dernier avec son homologue américain, Wolfgang Schäuble, Ministre de l’Economie allemand crut faire une bonne blague en lui suggérant d’échanger Porto Rico (en état de quasi faillite) contre la Grèce! De fait, l’écrasante majorité des allemands est persuadée du narratif selon lequel leur dur labeur a produit une « vraie » économie dont les excédents seraient en quelque sorte la légitime sécrétion. Cette fiction d’une activité saine entièrement orientée sur les exportations ayant du reste été continuellement entretenue par les médias allemands, dont tous s’étaient réjouis à la perspective d’iles grecques à vendre au plus fort de la crise lors du printemps dernier.

Pour autant, cette fiction allemande passe sous silence que les succès de leur économie et que la taille de leurs excédents commerciaux reposent sur une mécanique -du type néo colonial- à broyer les peuples. Car cette Schäuble économie ne prospère que par une exploitation en bonne et due forme par les allemands des autres peuples d’Europe. Sans euro, pas d’excédent allemand en effet, car la ruée sur les biens produits dans ce pays aurait à l’évidence -par envolée interposée du deutschemark- été répercutée par une augmentation de leurs prix et par un alignement à la hausse des salaires allemands, dont l’effet conjugué aurait neutralisé les excédents. Ces fameux excédents commerciaux faisant tant la fierté de Schäuble sont banalement la conséquence de salariés qui reviennent moins chers à employer que de machines à utiliser! Les robots – plus chers pour équiper des chaînes de production- sont donc simplement remplacés par de la bête humaine dans un mécanisme réglé comme du papier à musique qui autorise ainsi des économies substantielles en capitaux. Du reste, les statistiques prouvent formellement ce choix allemand délibéré car, en comparaison de son P.I.B., l’investissement y est le plus bas de tous les pays industrialisés.

La croissance européenne anémique est donc la conséquence directe de cette carence en investissements allemands et, en l’occurrence, la Schäuble économie s’avère être un poison pour l’ensemble du continent. Authentique malédiction, ces ressources sous exploitées par l’Allemagne condamnent l’Union à être une éternelle suiveuse en termes de croissance et imposent subsidiairement l’austérité à toute la périphérie européenne. Comprenons-le bien: les excédents allemands sont le reflet d’une économie allemande inefficiente et en mal d’investissements. En attendant, c’est la quasi totalité des autres peuples d’Europe qui paient chèrement le prix des obsessions allemandes et, ce, pendant que Schäuble réécrit tranquillement l’Histoire faite pourtant de l’afflux massif de la main d’œuvre provenant d’Allemagne de l’Est et des infâmes réformes Hartz ayant exercé une compression intolérable sur l’ensemble des salaires européens.

Autrefois seule à être malade, l’Allemagne a aujourd’hui contaminé les 28 autres pays partageant sa monnaie.

les AZA subversifs

La Plupart des Pâtisseries nous vendent du « Pré-digéré….oups!!! conditionné » dixit une coloque qui embauchait à 6h du mat’ pour  y « préparer et décongeler » les « produits »….. 

Merci à Charb Merci à Charb

Voir l’article original

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Une dette qui atteint 180% du PIB malgré deux « restructurations ». L’austérité à la hache a tué la croissance, la Grèce va de nouveau faire faillite. Cette économiste dit ce que l’on dit sur le blog depuis des années : Il aurait fallu laisser la Grèce sortir de l’euro et dévaluer. Mais l’euro est une monnaie politique, il ne faut jamais l’oublier. Qu’importe si cette monnaie est une vraie imbécillité (voire un crime) sur le plan économique ! Et puis aujourd’hui la perspective d’un retour à la réalité effraie tellement les esprits… OD

(Europe 1, 29 décembre 2014)

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

7 sur 7, 8 décembre 2014 :

Environ 200 syndicalistes de la CSC se sont rassemblés, lundi de 13h00 à 15h00, au Théâtre de la Bourse, à Bruxelles.

« C’est un vrai mouvement interprofessionnel », se réjouit Nic Görtz, permanent fédéral CSC Bruxelles-Halle-Vilvoorde. « A Bruxelles, on n’a jamais vu une telle mobilisation depuis 20 ans. Des entreprises ont fait grève pour la première fois. Des secteurs qui sont compliqués à mobiliser ont répondu à l’appel, comme les maisons de repos, les hôtels ou les banques, notamment AG Insurance et Belfius. Au niveau des écoles, il y a eu une très forte mobilisation, ce qui est rare car l’enseignement est plutôt corporatiste ».

Voir l’article original 198 mots de plus

Reportage>Angélique Kourounis, Correspondante en Grèce

Mis à jour le vendredi 28 novembre 2014 à 11h18

Mélina, la quarantaine, rousse flamboyante, est venue manifester avec sa copine, Maria, 53 ans. Elle a du travail, elle est professeure dans un grand lycée de la capitale, mais son amie est au chômage depuis deux ans. Cette dernière fait partie des 70 % de chômeurs à la recherche d’un emploi sans succès depuis plus d’un an.

Et la quinquagénaire ne se fait aucune illusion sur son avenir, « je ne vais pas retrouver du travail. Rien n’est prévu pour nous, juste la misère. »

La misère, s’est justement ce qui a poussé Mélina à manifester. Elle n’est pas syndiquée, et elle s’est abstenue de voter aux deux dernières élections. Mais le nouveau tour de vis qui se profile à l’horizon est la goutte d’eau qui fait déborder un vase déjà bien rempli.

« Des enfants s’évanouissent faute de nourriture »

« La situation est insupportable en Grèce. Pour moi, c’est inacceptable que dans l’école où j’enseigne il y ait parfois des enfants qui s’évanouissent faute de nourriture. Qu’est ce qu’il attend ce gouvernement ?

lire: http://www.lalibre.be/actu/international/grece-les-voyants-sont-tous-au-rouge-54776c903570a0fe4c64a078

SOURCE: http://rannemarie.wordpress.com/2014/11/28/grece-les-voyants-sont-tous-au-rouge/

0000000000000000000000000

arton6059-654e0En tête du palmarès : la famille Mulliez, qui possède le groupe Auchan : fortune de 38 milliards d’euros, en augmentation de 3,8 % par rapport à 2013. Ce groupe veut notamment bétonner le triangle de Gonnesse, la ferme des Bouillons et des champs à St-Jean-de-Braye.

LIRE: http://www.reporterre.net/spip.php?article6059

http://rannemarie.wordpress.com/2014/06/26/les-hyper-riches-ont-augmente-leur-fortune-en-2014/

00000000000000000000000000000000000000000000