Articles Tagués ‘Angela Merkel’

logo_isranews_dark_302x67
Merkel promet de combattre l’antisémitisme en Allemagne

Angela Merkel s’est engagée samedi à lutter de toutes ses forces contre l’antisémitisme en Allemagne, où des attaques contre la communauté juive ont été commises récemment dans un contexte de ressentiment croissant à l’encontre d’Israël en raison du conflit dans la bande de Gaza. Dans son allocution radiophonique hebdomadaire, la chancelière se dit préoccupée par le fait que les institutions juives en Allemagne ait toujours besoin d’une protection policière, près de 70 ans après la fin du régime nazi responsable de l’extermination de millions de Juifs à travers l’Europe. Elle appelle à une vaste mobilisation pour la manifestation contre l’antisémitisme prévue le week-end prochain à Berlin, où elle doit prendre la parole. « Je ferai personnellement tout mon possible, comme le fera tout mon gouvernement, pour garantir que l’antisémitisme n’a pas sa chance dans notre pays », dit Angela Merkel, sans pour autant annoncer de nouvelles mesures.

Lire l’article complet sur boursorama.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Militaires libanais enlevés : l’EI aurait exécuté un soldat qui « avait tenté de fuir »

Militaires libanais enlevés : l'EI aurait exécuté un soldat qui

Il s’agit du troisième Libanais exécuté par les jihadistes au cours des sept derniers jours
Les jihadistes de l’Etat islamique (EI, ex-Daech) auraient exécuté samedi un deuxième soldat libanais. Il s’agirait de Abbas Medlej, originaire de Baalbeck, selon des informations circulant sur les réseaux sociaux. Sur un compte Twitter que L’Orient-Le Jour a consulté et s’affichant comme lié à l’Etat islamique, il est effectivement annoncé que l’EI a décapité le soldat libanais. Des photos choquantes de la décapitation sont également postées. L’information n’a, dans l’immédiat, pas été confirmée par l’armée.
Samedi dernier, l’EI avait diffusé une vidéo montrant la décapitation du sergent Ali Sayyed, dont les funérailles ont eu lieu mercredi dans son village natal de Fnaydek au Liban-nord.
Un porte-parole de l’EI aurait affirmé à l’agence d’information turque que son mouvement a exécuté le soldat libanais « parce qu’il avait tenté de fuir ».
Il s’agit là du troisième Libanais exécuté par l’EI au cours des sept derniers jours. Vendredi soir, le corps d’un civil libanais qui avait été enlevé par les jihadistes fin août à Ersal a été remis à sa famille dans cette localité sunnite frontalière de la Syrie, ont indiqué des habitants et l’Agence nationale d’information (Ani, officielle).

 

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mehdi Nemmouche ou « Abou Omar le cogneur »

Trois anciens otages Français en Syrie ont raconté avoir vu Mehdi Nemmouche, l’auteur présumé de la tuerie de Bruxelles, pendant leur captivité. L’un d’eux dresse le portrait d’un homme au « très grand égo » et en perte de repères.
L’auteur présumé de la tuerie de Bruxelles a donc aussi fait office de tortionnaire de l’Etat islamique en Syrie. Mehdi Nemmouche « aurait été l’un des geôliers des otages occidentaux » détenus par les djihadistes a révélé Le Monde ce samedi.
Selon nos informations, trois des quatre journalistes français libérés le 20 avril dernier auraient formellement reconnu Mehdi Nemmouche -ou plutôt « Abou Omar al-Firansi » (« le Français »), comme il se fait appeler au sein de l’Etat islamique.

Lire l’article complet sur L’express

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Musée juif de Bruxelles: « Quand Nemmouche ne chantait pas, il torturait »

Musée juif de Bruxelles:

Le principal suspect dans la tuerie du Musée juif de Bruxelles aurait également été l’un des gardiens de James Foley.
Mehdi Nemmouche, l’auteur présumé de la fusillade au Musée Juif de Bruxelles en mai dernier, aurait été l’un des geôliers des otages occidentaux détenus par l’Etat islamique (EI) en Syrie, selon plusieurs témoignages, indique samedi le quotidien français Le Monde. Ces témoignages feraient partie des informations transmises par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à la section antiterroriste du parquet de Paris. Il s’agit notamment de témoignages d’ex-otages journalistes français libérés le 20 avril, poursuit Le Monde.
Le djihadiste français Mehdi Nemmouche a séjourné en Syrie dans les rangs de l’Etat islamique (EI), avant son arrestation en France pour l’attentat perpétré au Musée Juif de Bruxelles.
Certains ex-otages évoquent « une possibilité », tandis que d’autres affichent une plus grande certitude quant à la présence de Mehdi Nemmouche parmi les gardiens de l’EI. Il aurait ainsi été présent sur le lieu de détention en Syrie des quatre journalistes français Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres, enlevés en juin 2013 et libérés en avril dernier.

 

Lire l’article complet sur lalibre.be

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Hongrie : le Klezmer bat le rythme du Festival juif d’été de Budapest

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
00000000000000000000000000000000000000000000000000
Troupes russes en Ukraine: l’information douteuse de l’Otan (VIPS à Merkel)

Troupes russes en Ukraine: l'information douteuse de l'Otan© RIA Novosti. Valery Melnikov

21:27   02/09/2014  

D’anciens officiers du renseignement US de Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS), ont écrit une lettre ouverte (publiée sur le site warisacrime.org.) à la chancelière allemande Angela Merkel pour l’avertir que l’information sur l’invasion de troupes russes en Ukraine est fausse.

« Les accusations d’invasion d’envergure en Ukraine, portées contre la Russie, ne sont pas appuyées par des preuves convaincantes », lit-on dans ce mémorandum, signé par neuf anciens fonctionnaires des services de renseignement américains.

Selon les auteurs, les clichés flous, publiés par l’Otan le 28 août dernier et représentant, selon l’Alliance, des troupes russes en Ukraine, rappellent bien les photos qui avaient été publiées en 2003 et représentaient les prétendus stocks d’armes chimiques en Irak.

Les anciens du renseignement estiment que cette situation rappelle celle quand des données non confirmées avaient été utilisées par Washington pour « justifier » l’invasion des troupes américaines en Irak il y a 12 ans.

« Nous n’avons pas vu de preuves convaincantes de la présence d’armes de destruction massive en Irak, comme nous ne voyons pas non plus à présent de preuves convaincantes de l’invasion russe en Ukraine », dit la lettre.

Par ailleurs, les anciens officiers du renseignement américain sont persuadés que les « discours du secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, sont écrits à Washington ».

Les auteurs de la lettre ouverte à Mme Merkel soulignent que les preuves publiées à ce jour concernant l' »invasion » de troupes russes en Ukraine ne sont pas concluantes.

Ce message a été spécialement envoyé à la chancelière allemande avant le sommet de l’Alliance programmé pour les 4 et 5 septembre au pays de Galles.

SOURCE : http://fr.ria.ru/world/20140902/202321103.html

000000000000000000000000000000000000000

Le chateau Nid d'hirondelle, un symbole de la Crimée© RIA Novosti. Konstantin Chalabov

Crimée: la reconnaissance internationale dangereuse pour l’Europe (Merkel)

Dossier:L’avenir de la Crimée

L’Europe se mettrait en danger si elle reconnaissait l’indépendance de la Crimée et son intégration à la Russie, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel, en visite en Ukraine.

°°°°°°°°°°°°°°°°

Le vice-chancelier allemand préconise la fédéralisation de l'UkraineLe vice-chancelier allemand préconise la fédéralisation de l’Ukraine

Dossier:Situation explosive dans l’est de l’Ukraine
BERLIN, 23 août – RIA Novosti
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
MOSCOU, 23 août – RIA Novosti
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
france
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
00000

  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
000000000000000000000000000000000000000000000000000000
Situation près de Lugansk

21:16 22/08/2014
MOSCOU, 22 août – RIA Novosti

Le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel se sont dits préoccupés vendredi par l’ampleur de l’opération militaire lancée par Kiev dans le sud-est de l’Ukraine, a annoncé le service de presse de l’administration présidentielle russe.

« Les interlocuteurs ont exprimé leur préoccupation face à l’escalade de l’opération militaire lancée par les autorités de Kiev dans les régions de Donetsk et de Lougansk, qui provoque de nouvelles victimes parmi les civils », a indiqué le service de presse.

Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une « opération antiterroriste » d’envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du régime du président Viktor Ianoukovitch le 22 février. Selon l’ONU, plus de 2.000 civils ont été tués et près de 5.000 autres blessés dans cette région de la mi-avril au 10 août. La Russie qualifie cette opération de punitive et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.

Sur le même sujet

Multimédia

0000000000000000000000000000000000000000000000

Rotterdam: un groupe russe construira un terminal pétrolierRotterdam: un groupe russe construira un terminal pétrolier

MOSCOU, 22 août- RIA Novosti
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
france
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
UN's Ban Ki-moon Urges Ukraine, Russia to Work Together As Russian Aid Reaches LuhanskUN’s Ban Ki-moon Urges Ukraine, Russia to Work Together As Russian Aid Reaches Luhansk

23/08/2014
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Russian Journalists Come Under Mortar Fire in East Ukraine - Luhansk AuthoritiesRussian Journalists Come Under Mortar Fire in East Ukraine – Luhansk Authorities

Topic:Situation in the South-East of Ukraine
22/08/2014
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Serbian Anti-Fascists Urge Release of Rossiya Segodnya PhotographerSerbian Anti-Fascists Urge Release of Rossiya Segodnya Photographer

Topic:Rossiya Segodnya Photographer Missing in Ukraine
22/08/2014
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
173 Victims of Flight MH17 Crash Identified - Reports173 Victims of Flight MH17 Crash Identified – Reports

Topic:Malaysia Airlines Boeing Crashes in Ukraine
22/08/2014

  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Convoy humanitario ruso llega a Ucrania ante protestas de Kiev, la UE y la OTAN

Tema de actualidad:Envío de la ayuda humanitaria a Ucrania

Los primeros camiones de la caravana de ayuda enviada por Rusia arribaron a Lugansk para cumplir con la misión humanitaria y provocando protestas de Ucrania, la Unión Europea y la OTAN.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

La Armada rusa incorpora el submarino diésel-eléctrico "Novorossiysk"La Armada rusa incorpora el submarino diésel-eléctrico « Novorossiysk »

Tema de actualidad:Armamentos modernos de Rusia
Moscú, 22 ago (Nóvosti).
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pilotos españoles creen que es muy difícil saber quién lanzó el misil contra el avión malasioPilotos españoles creen que es muy difícil saber quién lanzó el misil contra el avión malasio

Tema de actualidad:Catástrofe del Boeing de Malaysia Airlines en el este de Ucrania
Madrid, 22 ago (Nóvosti)
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
000000000000000000000000000000000000000000000000000000

logo-des-bundesnachrichtendienstes-bndDas Logo des Bundesnachrichtendienstes (BND).

——————————-

La Turquie espionnée par les services secrets allemands depuis 2009 (médias)

17:43 16/08/2014
MOSCOU, 16 août – RIA Novosti
Les services secrets allemands (BND) ont espionné depuis de longues années la Turquie, son partenaire au sein de l’Otan, rapportent samedi les médias internationaux en référence à l’hebdomadaire Der Speigel.

« Le gouvernement allemand a mandaté les services secrets depuis 2009 pour espionner la Turquie qui serait toujours sur écoute », écrit le magazine allemand.

On a appris auparavant que le renseignement allemand a espionné des conversations téléphoniques de l’ex-chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton et du secrétaire d’Etat américain John Kerry. Der Spiegel affirme, sans citer ses sources, que ces entretiens téléphoniques ont été interceptés « par accident ».

Quoi qu’il en soit, les écoutes de personnalités politiques américaines ne seraient « pas un cas isolé ». L’espionnage international est devenu un sujet polémique en Allemagne ces derniers mois. Les révélations l’an dernier du piratage du téléphone portable de la chancelière Angela Merkel par le renseignement américain avaient profondément choqué le pays. La découverte d’agents doubles au service des Américains a également entraîné le renvoi du chef de la CIA en Allemagne, et plombe encore aujourd’hui la relation germano-américaine, traditionnellement très forte.

Sur le même sujet

SOURCE:http://fr.ria.ru/world/20140816/202168515.html

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

SOURCE:
http://enjeuxenergies.wordpress.com/2014/08/13/alors-que-le-monde-etait-captive-par-la-mannschaft-merkel-a-ouvert-la/

http://www.express.be/business/fr/economy/alors-que-le-monde-etait-captive-par-la-mannschaft-merkel-a-ouvert-la-voie-pour-le-fracking-en-europe/207059.htm

Merkel_embracing_German_soccer_players.png

Ce mois de juin, pendant que le monde entier était fasciné par les performances de la Mannschaft, la chancelière allemande Angela Merkel a fait avancer le projet de l’introduction du «fracking» en Europe à pas de géant. Tandis que les Allemands abattaient les obstacles sur la route qui les a menés à la finale, Merkel menait des négociations avec l’administration Obama qui sont passées quasiment inaperçues. Ainsi, les quelques articles parus dans leWashington Post, NeoPresse et EU Observer ont été complètement ignorés par les médias.

Dans un document confidentiel, Non-paper on a Chapter on Energy and Raw Materials in TTIP, émanant du Conseil de l’Europe, l’Union européenne a réclamé rien de moins qu’une «garantie d’accès au pétrole et au gaz américains ».

Depuis les chocs pétroliers de la première moitié des années septante du siècle passé, les États-Unis ont interdit les exportations de pétrole. En cas d’assouplissement de cette interdiction, les producteurs américains pourraient bénéficier d’un accès plus large au marché international. Des compagnies pétrolières américaines (ExxonMobil Corp et Wintershall, une filiale de BASF), se sont déjà positionnées pour explorer les gisements éligibles au fracking en Allemagne.

Le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (« Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP)) crée un cadre juridique qui ouvre la voie pour permettre aux entreprises d’énergie américaines d’exploiter la technique du « fracking » au cœur de l’Europe.

Au début du mois de Juin, le journal suisse Le Temps a rapporté que le Bundestag allemand devait approuver cette année une loi qui permettrait l’extraction de gaz de schiste à partir de 2015. L’Allemagne, qui a fait en 2011 le choix de l’abandon du nucléaire, qui couvrait un cinquième de sa production électrique, importe 35% de son gaz à la Russie. La crise ukrainienne a mis en exergue cette dépendance du pays à l’égard des livraisons russes. De plus, la hausse continue des prix de l’énergie a suscité un regain d’intérêt pour l’exploitation des gisements de gaz de schiste.

Les industriels européens payent leur électricité deux fois plus que leurs homologues américains et 20% plus que leurs concurrents chinois. De plus, les prix du gaz naturel sont 3 à 4 fois plus élevés en Europe qu’aux Etats-Unis ou en Russie, et 12% plus élevés qu’en Chine.

Quelques semaines avant que l’avion du vol MH17 ne soit abattu au dessus de l’Ukraine, Merkel avait déjà décidé que l’Allemagne devait se débarrasser de sa dépendance du gaz russe. La notion que les Etats-Unis pourraient devenir le principal fournisseur d’énergie de l’UE faisait partie des négociations secrètes que les deux blocs ont engagées pendant des mois dans le cadre de l’accord sur le libre-échange.

Merkel semble être une visionnaire ; en effet, cette semaine, le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a annoncé vouloir faire voter une loi de sanctions contre la Russie par le parlement ukrainien incluant une interdiction pour la Russie de faire transiter des marchandises russes à destination de l’UE (y compris le gaz russe) à travers le territoire ukrainien. Mardi, le parlement ukrainien a approuvé cette série de sanctions contre la Russie. L’UE a rappelé à l’Ukraine que l’interdiction de transit du gaz russe était susceptible de lui nuire, et le gouvernement ukrainien cherche maintenant à faire conclure des accords entre la société de gaz d’Etat ukrainienne Naftogaz et les sociétés russes opérant dans le domaine du transport de gaz et qui ne figurent pas dans la liste des entreprises sanctionnées par l’Ukraine. On ne sait pas non plus si les géants de l’énergie russes, Gazprom (à qui l’Ukraine doit plusieurs milliards de dollars) et Transneft, sont concernés par ces sanctions. Il est aussi douteux que la majorité des Européens aient compris les implications possibles de cette nouvelle loi pour eux.

Selon Neopresse, plusieurs études publiées sur les dangers du «gaz de schiste» et du «fracking » ont disparu des sites web des organismes officiels et aujourd’hui, ils affirment qu’ils sont « aussi sûrs que l’énergie nucléaire ».

EU Energy Non-paper

00000000000000000000000000000000000000000

Anti-Russian Sanctions | Dukascopy Forex Cartoons

La banque Dukascopy, spécialisée dans le courtage de devises et de métaux précieux, se moque des Etats occidentaux. A travers un dessin animé en ligne, l’établissement s’efforce de décrédibiliser – avec une finesse humoristique toute relative – les puissances à l’origine des mesures de représailles contre la Russie.

Le décor de l’épisode intitulé «Anti-Russian Sanctions»: Angela Merkel, Barack Obama, François Hollande et José Manuel Barroso, endormi, parlent stratégie. Le scénario, lui, met en scène des propositions de sanctions plus loufoques les unes que les autres. «Nous allons cesser toute exportation de fromage et de champagne vers la Russie», propose le chef d’Etat français, avec un accent à couper au couteau. Chaque idée est ensuite illustrée sur le terrain, à travers des exemples fictifs plus ou moins cocasses. Dans le cadre de la proposition française: deux douaniers russes hilares trinquent à la vodka en avalant des cornichons pour conjurer l’embargo de Paris.

Et son homologue américain de renchérir: «Nous allons fermer tous nos restaurants franchisés de Russie.» Là encore, on voit des agents de l’Oncle Sam retirer une enseigne McDonald’s, pour la remplacer par celle d’un établissement imaginaire: «Russian Borsch».

La chancelière allemande réveille ensuite brutalement l’ex-président….

LIRE: http://leblogalupus.com/2014/07/27/une-banque-genevoise-raille-les-sanctions-de-leurope-et-des-us-contre-la-russie/

0000000000000000000000000000000000

Angela Merkel a également promis l’aide de son pays pour trouver une solution de compromis au différend qui oppose la Macédoine et la Grèce, et qui bloque Skopje dans son rapprochement avec l’UE et l’Otan

Angela Merkel

Merkel doute que Washington renonce à espionner l’Allemagne

17:37   14/07/2014   MOSCOU, 14 juillet – RIA Novosti

La chancelière fédérale allemande Angela Merkel doute que les Etats-Unis renoncent à espionner l’Allemagne, a rapporté la chaîne de télévision publique allemande ZDF.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Сonstructeur aéronautique russe Irkout

Farnborough: l’avionneur russe Irkout présentera un simulateur de vol

14:54   14/07/2014   MOSCOU/LONDRES, 14 juillet – RIA Novosti

Le constructeur aéronautique russe Irkout présentera les simulateurs de son nouvel avion de ligne MS-21 au salon aéronautique international de Farnborough (Grande-Bretagne) malgré le problème lié à la délivrance de visas à une partie de la délégation russe, a déclaré le porte-parole du groupe.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

             °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

MERKEL CHINEBEIJING, 7 juillet (Xinhua) — Le président chinois Xi Jinping s’est engagé, lors de sa rencontre lundi à Beijing avec la chancelière allemande Angela Merkel, à consolider le partenariat stratégique entre les deux pays.

Evoquant sa visite d’Etat en Allemagne en mars dernier, M. Xi a déclaré que les deux pays avaient atteint un consensus sur un partenariat stratégique global.

La visite de Mme Merkel offrira une nouvelle force motrice aux relations bilatérales. En tant que grandes puissances, la Chine et l’Allemagne sont deux partenaires stratégiques, a indiqué M. Xi, qui a appelé les deux pays à adopter une perspective mondiale dans les affaires bilatérales.

LIRE: http://french.xinhuanet.com/chine/2014-07/08/c_133466885.htm

0000000000000000000000000

 

ImageDSK n’a pas tout perdu…

On ne devrait pas s’étonner qu’une part fondamentale de la personnalité de DSK soit demeurée à l’abri des tempêtes de sa vie personnelle et des tentations auxquelles il n’avait pas à résister puisqu’apparemment il se considérait comme invité permanent au festival du désir et du sexe.

Des propos et des jugements de DSK, tenus auprès de ses collaborateurs, ont été recueillis (JDD) et ils font apparaître que sa machine intellectuelle continue à tourner à plein régime.

On s’en était déjà aperçu lors de l’émission sur l’euro (France 2) où de manière limpide, même pour le profane, il avait su exposer les erreurs commises lors de la gestion de la crise grecque. Il s’agissait là d’un domaine technique qui n’avait pas de secret pour lui.

Ce qui nous est révélé aujourd’hui se rapporte davantage à l’appréhension de problèmes politiques et à la perception des compétences ministérielles. C’est anecdotique mais éclairant.

Il raconte par exemple la différence radicale d’attitude entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy quand, patron du FMI, il était reçu par l’une ou l’autre.

Avec la première, l’entretien durait deux heures et tout était décortiqué de manière approfondie : le sujet était traité à fond et on ne parlait pas d’autre chose. Une rigueur et un sérieux tenant à la fois au style allemand et au tempérament de cette femme dominant l’Europe avec une feinte retenue.

Avec notre ancien président, sans que la désinvolture soit forcément française, les échanges professionnels et financiers ne prenaient pas plus d’un quart d’heure puis Nicolas Sarkozy ne cessait pas de parler d’autre chose et sans doute – je l’ajoute – de lui-même, ce qui confirme l’impression de beaucoup de visiteurs invités pour un dialogue et condamnés au monologue du chef de l’Etat.

Sur Manuel Valls également, DSK vise juste puisqu’il souligne, ce qui va de soi, que son gouvernement n’est pas le sien mais celui de François Hollande, qu’il n’a pas d’espace, que le président et lui sont « dans la même cuisine gouvernementale » et que le premier s’implique trop (Le Parisien).

DSK va plus loin dans le sarcasme en qualifiant la moitié des ministres de « brêles ».

Pour sa propre défense, il ne nie pas sa responsabilité pour les 35 heures mais n’imaginait pas que cette réduction du temps de travail qui a désorganisé beaucoup de secteurs d’activité serait appliquée de manière aussi bureaucratique.

Pour en revenir à la composition du gouvernement, sans être sûr de penser forcément aux mêmes que lui, je partage son constat et éprouve en effet l’impression qu’il y a trop d’amateurs pour trop peu de professionnels.

Cette tendance a été amorcée sous Nicolas Sarkozy et il me semble qu’il existe là une étrange et paradoxale continuité entre la droite et la gauche.Sans se pousser du col, il n’était pas outrecuidant de s’estimer hier aussi capable que certains ministres et de se sentir aujourd’hui aussi fiable et compétent qu’une partie du gouvernement.

C’est d’ailleurs l’un des problèmes récents de notre démocratie. Qu’il y ait rien moins qu’un gouffre entre tel ou tel citoyen et plusieurs serviteurs de l’Etat peut apparaître comme l’expression d’une heureuse égalité républicaine mais l’amateurisme au pouvoir de nombre de ceux-ci renforce la dérision, voire le mépris dont la société accable souvent injustement la classe politique.

La quadrature du cercle : les ministres doivent être comme nous et à la fois mieux que nous. On en est de plus en plus loin.

On ne se débarrassera pas aisément de DSK parce qu’il n’a pas tout perdu. Il a conservé l’essentiel.

Sa lucidité.

Philippe Bilger

http://www.philippebilger.com/blog/2014/06/dsk-na-pas-tout-perdu.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

En privé, l’ancien patron du FMI dit tout le mal qu’il pense du président François Hollande et du gouvernement actuel, selon « Le Point ».

« Hollande s’implique trop dans le quotidien, Manuel n’a pas d’espace. Il est ficelé dans un gouvernement composé par Hollande dont la moitié sont des brêles. Il n’a pas fait le gouvernement qu’il voulait ».
LIRE: http://www.bfmtv.com/politique/dsk-moitie-ministres-sont-breles-801737.html

00000000000000000000000000000000000000000000000000000

Dossier: Règlement de la situation en Ukraine

Angela Merkel

21:39 25/06/2014
KIEV, 25 juin – RIA Novosti

La chancelière allemande Angela Merkel a proposé de soutenir la poursuite des négociations du groupe de contact tripartite sur le règlement de la situation dans le sud-est de l’Ukraine jeudi 26 juin, rapporte mercredi le service de presse du président ukrainien Piotr Porochenko.

« La chancelière allemande a proposé que Viktor Medvedtchouk (ancien chef de l’administration présidentielle ukrainienne) assure la médiation au sein du groupe de contact tripartite, composé de Leonid Koutchma (ex-président ukrainien), Heidi Tagliavini (nouvelle représentante pour l’Ukraine auprès de l’OSCE) et Mikhaïl Zourabov (ambassadeur russe à Kiev) », lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, Mme Merkel a proposé de soutenir « la poursuite des négociations du groupe de contact tripartite le 26 juin prochain ».

Un entretien téléphonique a eu lieu mercredi soir entre les dirigeants russe, français, allemand et ukrainien, respectivement Vladimir Poutine, François Hollande, Angela Merkel et Piotr Porochenko. La proposition de Mme Merkel a été soutenue.

Sur le même sujet

00000000000000000000000000000000000000000000000000