Articles Tagués ‘albanais’

Depuis quelques mois, ils s’y sentent moins chez eux. «Je n’ai jamais vu autant de barbus et de hidjab que depuis mon retour de vacances», lance Danièle. Son inquiétude en libère d’autres: «Quand l’Église a brûlé, des jeunes musulmans ont filmé en applaudissant et en criant «catholiques de merde», enchaîne Yvan (ND Ch. H. Vidéo qui avait été trouvée et mise en ligne par Les Observateurs.ch avant tous les autres sites).

L’atmosphère se raidit : «On est incompatibles avec ces gens-là, on ne pourra jamais vivre avec eux, dit Alain. Car ils veulent s’imposer

Va mourir en martyre

Ils lui ont dit : «Va mourir en martyre, et tu auras la miséricorde de Dieu». C’est par ces bonnes paroles qu’Amine (prénom d’emprunt), Kosovar de vingt ans, se voit signifier son adhésion à la foi véritable, l’an dernier, par «un groupe d’hommes à la Mosquée de Genève, en marge des prêches». (…) C’est bien dans ce lieu de prière qu’il a d’abord frayé avec des radicaux: «Ceux qui prêchaient la mort en martyre étaient une vingtaine, dont une dizaine actifs, originaires des Balkans pour la plupart, plus quelques Tunisiens.

La radicalisation rampante est en marche.

«Au Lignon, il y a beaucoup de Kosovars, d’Albanais et de convertis. A la Servette, aux Charmilles et à Onex, certains foyers assez durs s’installent aussi. On en trouve aussi aux Palettes et à Plan-les-Ouates. Les Avanchets en revanche sont plutôt les ghettos perdus des dealers qui se cachent. Ce quartier abrite aussi de nombreux Pakistanais branchés sur le commerce mais qui fréquentent beaucoup la mosquée.» Alors oui, pour Abdoulaye, «la radicalisation rampante est en marche.»

Sources : – http://lesobservateurs.ch/2015/10/06/geneve-terreau-dislamisation/

http://www.letemps.ch/suisse/2015/10/02/piste-islam-radical-geneve

000000000000000000000000000000000000

civilwarineurope

imagePlusieurs centaines d’Albanais dans le village de Musutiste ont bloqué le passage des Serbes qui voulaient se rendre dans l’Église orthodoxe locale pour célébrer la fête de l’Assomption de Marie.

Les manifestants rassemblés portaient des drapeaux de l’Albanie et d’autres signes selon la Radio télévision du Kosovo. Le blocus a commencé à 08 heures du matin. Les policiers ont formé un cordon entre les manifestants et les pèlerins Serbes.

Source : http://inserbia.info/today/2014/08/kosovo-albanians-demonstrate-against-the-arrival-of-displaced-serbs/

Voir l’article original

civilwarineurope

imageLa police kosovare a utilisé dimanche des gaz lacrymogènes pour disperser une violente manifestation d’un millier de Kosovars albanais contre une « barricade de fleurs », installée par les autorités municipales serbes pour bloquer la circulation sur un pont de Kosovska Mitrovica, une ville ethniquement divisée.

La police anti-émeute, épaulée par des unités de la mission de l’Otan au Kosovo (KFOR), a fermé l’accès à ce pont sur l’Ibar, la rivière qui sépare les parties serbe et albanaise de Kosovska Mitrovica, a constaté un journaliste de l’AFP.

Deux policiers et deux photographes ont été légèrement blessés lorsque les manifestants ont lancé des pierres contre les forces de l’ordre.

Une fois dispersés, les manifestants ont mis le feu à deux voitures de la police kosovare et à deux véhicules de la mission européenne de police et de justice (Eulex).

Cette manifestation est intervenue quatre jours après la décision des autorités municipales serbes de…

Voir l’article original 193 mots de plus