Articles Tagués ‘AirAsia’

Vol AirAsia : les débris retrouvés semblent bien être ceux du vol QZ8501


Selon le directeur général des transports aériens indonésiens, l’armée de l’air indonésienne a détecté des débris qui ressembleraient à une porte et à un toboggan d’urgence de l’Airbus A320-200 de la compagnie AirAsia. Depuis dimanche, 162 personnes sont portées disparues.

L’armée de l’air indonésienne a repéré des débris qui pourraient être ceux de l’Airbus A320-200 d’AirAsia qui a disparu dimanche.

LIRE: http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/vol-d-air-asia-disparu-des-debris-detectes-624901

0000000000000000000000000000000000

Qui est Tony Fernandes, le flamboyant patron d'AirAsia

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 28/12/2014 à  20:37

AirAsia est au coeur de la tourmente depuis la disparition de l’un de ses avions au large de l’Indonésie. C’est la première crise majeure que devra gérer son patron, Tony Fernandes. Jusqu’ici, ce cinquantenaire, aussi propriétaire d’un club de foot anglais, avait parfaitement diriger sa compagnie aérienne.

Qui est Tony Fernandes, le flamboyant patron d'AirAsia

Arborant plus volontiers jeans et casquette que le costume-cravate, Tony Fernandes a racheté en 2001 AirAsia pour un ringgit symbolique.

Issei Kato/Reuters

 

 

La disparition d’un avion de la compagnie AirAsia, ce dimanche, va être un véritable test pour son patron. Tony Fernandes, magnat malaisien a transformé en une décennie sa petite compagnie à bout de souffle un leader du low cost en Asie. Cet homme, d’origine indienne et portugaise, va affronter sa première crise majeure avec la disparition d’un Airbus avec 162 personnes à bord.

AirAsia est considérée comme le pionnier d’une révolution dans le ciel de l’Asie du Sud-est, et a connu une croissance spectaculaire depuis son rachat en 2001 par cet homme d’affaires haut en couleur, fréquemment comparé au fondateur britannique du groupe Virgin, Richard Branson.

Communication rapide via Twitter

Fernandes a rapidement communiqué ce dimanche, alors que sa compagnie affrontait sa première crise avec la disparition de l’Airbus A320 qui assurait la liaison entre l’Indonésie et Singapour.

« Merci pour vos pensées et vos prières. Nous devons rester forts », a tweeté le patron d’AirAsia, alors qu’il partait pour Surabaya, dans l’est de l’île de Java, d’où sont originaires la plupart des passagers. « Mes seules pensées vont aux passagers et à mon équipage », a-t-il ajouté.

« Tout le monde peut voler »

Ancien vice-président de Time Warner pour la région, après avoir travaillé pour Virgin dans les années 1980 selon sa biographie placée sur le site d’AirAsia. Fernandes, 50 ans, marié et père de deux enfants, est crédité d’une fortune de 650 millions de dollars (530 millions d’euros) par le magazine spécialisé Forbes, dont l’édition pour l’Asie l’avait nommé homme d’affaires de l’année en 2010.

Arborant plus volontiers jeans et casquette que le costume-cravate, c’est un homme de défis qui a racheté en 2001 pour un ringgit symbolique AirAsia, une compagnie alors moribonde, dotée de deux avions et endettée à hauteur de 11 millions d’euros. Pour injecter de l’argent frais dans la compagnie, il met en gage sa maison. Les attentats du 11 septembre ont alors secoué le secteur aérien, et peu sont ceux qui lui accordent une chance de réussir. « Désormais tout le monde peut voler », dit cependant le slogan choisi par l’ancien contrôleur financier de Virgin Communications pour sa compagnie aérienne.

Rapidement, il en fait une puissance montante dans le secteur aérien asiatique, avec des profits croissants et des routes aériennes qui s’étendent au monde entier. La compagnie a maintenant plus de 120 Airbus A320 et est l’un des plus gros clients du groupe aéronautique européen. Elle a commandé plus de 350 avions pour livraison d’ici 2026 et a raflé nombre de récompenses dans le monde.

Propriétaire d’un club de foot anglais

« C’est évidemment un grand choc pour nous et nous sommes effondrés de voir ce qui s’est passé. C’est incroyable », a déclaré Tony Fernandes devant la presse après son arrivée à Surabaya.

Le patron d’AirAsia est aussi un habitué des investissements sportifs. Il est l’actionnaire principal du club de football anglais des Queens Park Rangers, qu’il détient avec la famille indienne Mittal. Il était aussi le propriétaire jusqu’à cet été de l’écurie de Formule 1 Caterham, qu’il a revendue à un consortium suisse et moyen-oriental, lassé de ses mauvais résultats. Caterham a depuis été placée en redressement judiciaire.

En juin, Fernandes s’était aussi désengagé du partenariat industriel conclu en 2012 entre Caterham et Renault pour produire en France un petit coupé sportif, nouveau modèle de la mythique Alpine.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/qui-est-tony-fernandes-le-flamboyant-patron-d-airasia_1636052.html#jxCWfpypdQuTqqPf.99

00000000000000000000000000

https://actualitesvoyages.files.wordpress.com/2014/12/image472.jpgimage

INFOS PLUS NEWS...

il-s-agit-du-premier-incident-grave-enregistre-par-airasia_2311664_800x400

Choc, tristesse et angoisse pour les familles des 162 personnes qui étaient à bord de l’Airbus A320 d’AirAsia. L’appareil a disparu des écrans de contrôle la nuit dernière environ une heure après avoir décollé de la ville indonésienne de Surabaya à destination de Singapour.

Aucune trace de l’Airbus n’avait encore été trouvée ce dimanche. Les recherches ont été suspendues pour la nuit.

155 Indonésiens, trois Sud-Coréens, un Français, un Britannique, un Malaisien et un Singapourien étaient à bord de l’appareil, a précisé AirAsia après un nouveau décompte. Le Français était le copilote.

Des cellules de crise ont été créées à l’aéroport de Changi à Singapour et à Surabaya pour accueillir les proches des passagers.

Peu avant la disparition du vol QZ 8501, le pilote avait demandé l’autorisation au contrôle aérien de changer de plan de vol en prenant de l’altitude en raison de mauvaises conditions météorologiques.

L’appareil était exploité par…

Voir l’article original 54 mots de plus

Modifié à 17h33, le 28 décembre 2014

Ce que l'on sait de la disparition du vol d'AirAsia

 

  • Vol AirAsia porté disparu: les proches attendent des nouvelles

Par Alcyone Wemaere, avec agences

L’ESSENTIEL – Le contact a été perdu avec un avion d’AirAsia entre l’Indonésie et Singapour. A bord de l’Airbus : 155 passagers et 7 membres d’équipage, dont un Français.

L’INFO. On est sans nouvelles du vol QZ 8501 de la compagnie aérienne à bas coûts AirAsia. L’Airbus 320-200, qui avait pris le départ de la ville indonésienne de Surabaya en direction de Singapour, a perdu le contact avec la tour de contrôle de Djakarta, à 7h55 heure locale.

162 personnes à bord. Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, AirAsia précise que l’avion transportait (hors équipage) 138 adultes, 16 enfants et un nourrisson. A son bord, figuraient également 7 membres d’équipage, parmi lesquels le copilote français. La compagnie a également précisé que 156 Indonésiens, trois Sud-Coréens, un Malaisien un Singapourien, un Français (le copilote), et un Britannique figuraient parmi les passagers et membres de l’équipage.

Le contact « perdu » entre l’Indonésie et Singapour. Le vol QZ8501 avait quitté l’aéroport international Juanda de Surabaya, sur l’île indonésienne de Java, à 5h20. Il devait atterrir à l’aéroport Changi de Singapour à 8h30. Selon un communiqué de la direction de l’aviation civile de Singapour, le contact a été perdu dans l’espace aérien indonésien, une heure après le décollage, à « 200 milles nautiques (environ 350 km) au sud-est de la frontière entre les régions d’information de vol de Jakarta et de Singapour ».

De mauvaises conditions météo pendant le vol. Peu avant la disparition de l’appareil, les pilotes avaient demandé l’autorisation au contrôle aérien à Jakarta de dévier de son plan de vol. Et souhaitaient prendre de l’altitude, en raison de mauvaises conditions météorologiques, a précisé AirAsia.

>> LIRE AUSSI – Ukraine : le dernier message d’un passager de la Malaysia Airlines

Où en sont les recherches ? Des opérations de recherche en mer ont été lancées pour retrouver l’appareil, avant d’être suspendues pour la nuit. « Nous avons interrompu les recherches car il commençait à faire nuit. La météo aussi n’était pas très bonne », a déclaré un porte-parole du ministère indonésien, précisant que les opérations reprendraient lundi matin.

L’armée de l’air indonésienne a indiqué avoir dépêché deux avions et un hélicoptère pour effectuer des recherches dans une région dans l’est de Java, au sud-est de Pangkalan Bun, dans la province de Kalimantan. « Nous n’avons pu détecter aucun signe visuel », a déclaré un porte-parole de l’armée de l’air indonésienne.

La marine et l’aviation singapouriennes sont aussi mobilisées. Les efforts de recherches se concentrent sur une région entre l’île de Belitung et Kalimantan, sur le côté ouest de l’île de Bornéo, à mi-chemin du plan de vol prévu.

L’angoisse des proches. Des proches de passagers paniqués se sont rassemblés à l’aéroport de Changi à Singapour, et des centaines d’autres se sont précipités à l’aéroport de Surabaya. A Surabaya, une femme de 45 ans a déclaré à l’AFP avoir six membres de sa famille dans cet avion: « Ils allaient à Singapour pour passer des vacances. Ils ont toujours volé avec AirAsia sans problème », a-t-elle dit.

Ce que l'on sait de la disparition du vol d'AirAsia

© AFP

Dans quel état était l’avion ? L’avion disparu avait fait l’objet d’une maintenance le 16 novembre, a indiqué AirAsia, qui n’a jamais connu d’accident fatal jusqu’ici.

L’Airbus disparu était exploité par AirAsia Indonésie, une succursale d’AirAsia basée à Kuala Lumpur en Malaisie, qui domine marché des compagnies à bas coûts dans l’Asie du Sud-Est.

source: http://www.europe1.fr/international/un-airbus-d-airasia-a-disparu-2328895

00000000000000000000000000000000000000000

Le vol QZ8501 a quitté l’aéroport international Juanda de Surabaya, sur l’île indonésienne de Java, à 05H20 et devait atterrir à l’aéroport Changi de Singapour à 08H30 (00H30 GMT).

Un avion d'AirAsia disparaît entre l'Indonésie et Singapour (officiel)

Par La Voix de la Russie | Un avion de la compagnie malaisienne à bas coûts AirAsia a disparu dimanche entre l’Indonésie et Singapour avec 161 personnes à bord, a annoncé un porte-parole du ministère indonésien des Transports.

« Jakarta a perdu le contact avec le vol AirAsia entre Surabaya et Singapour à 07H55 » heure locale, a indiqué J.A. Barata à l’AFP.

L’A320-200 transportait six membres d’équipage et 155 passagers dont 16 enfants et un nourrisson, a-t-il ajouté.

Le vol QZ8501 a quitté l’aéroport international Juanda de Surabaya, sur l’île indonésienne de Java, à 05H20 et devait atterrir à l’aéroport Changi de Singapour à 08H30 (00H30 GMT).

Selon un communiqué de la direction de l’aviation civile de Singapour, le contact a été perdu dans l’espace aérien indonésien, à « 200 milles nautiques (environ 350 km) au sud-est de la frontière entre les régions d’information de vol de Jakarta et de Singapour ».

AirAsia a indiqué qu’une opération de recherches avait été lancée pour tenter de localiser l’avion.

« Pour le moment nous n’avons malheureusement pas d’autre information sur la situation des passagers et des membres d’équipage à bord », a indiqué la compagnie.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_28/Un-avion-dAirAsia-disparait-entre-lIndonesie-et-Singapour-officiel-4391/

0000000000000000000000000000000000

°°°
Un avion d’AirAsia a disparu entre l’Indonésie et Singapour avec 162 personnes dont un Français à bord
°°°

l’airbus venait de Surabaya et volait vers Singapour

This Nov. 10, 2014 photo shows an AirAsia A320-200

(Photo: Lai Seng Sin, AP)

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 28/12/2014 à  08:04, mis à jour à  08:13

Un Airbus A320 de la compagnie malaisienne à bas coûts AirAsia a disparu ce dimanche entre l’Indonésie et Singapour avec 162 personnes à son bord. Le copilote de l’appareil pourrait être un Français.

Un Français est présent à bord de l’Airbus A320 qui a disparu des radars dans la nuit de samedi à dimanche entre l’Indonésie et Singapour, selon la compagnie AirAsia sur son compte Twitter.

Equipage compris, 162 passagers étaient présents dans l’appareil de la compagnie lowcost asiatique: un Singapourien, un Français, un Malaisien, trois Sud-coréens et 156 Indonésiens, dont seize enfants et un nourrisson.

Mauvaise météo

Le pilote de l’Airbus A320 d’AirAsia qui a disparu entre l’Indonésie et Singapour (vol QZ8501) avec 162 personnes à son bord dimanche matin avait demandé à « dévier » de son plan de vol en raison de mauvaises conditions météorologiques, a indiqué la compagnie malaisienne.
« L’avion avait demandé à dévier en raison de la météo », a déclaré la compagnie dans un message sur son compte Facebook. « La communication avec l’avion a été perdue pendant qu’il était encore sous le contrôle des Autorités indonésiennes du trafic aérien (ATC) », a ajouté AirAsia.

Le contact avec le contrôle aérien à Jakarta a été perdu entre Surabaya, sur l’île de Java, et Singapour à 07h55 heure locale, a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère indonésien des Transports, J.A. Barata.

Avec

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/un-avion-d-airasia-a-disparu-entre-l-indonesie-et-singapour-avec-162-personnes-dont-un-francais-a-bord_1635966.html#YOjpgiJylZ4gIY5P.99

PLUS:

20 minutes.ch  – ‎Il y a 1 minute ‎
Europe1  – ‎Il y a 3 minutes ‎
dh.be  – ‎Il y a 2 minutes ‎
Le Huffington Post  – ‎Il y a 5 minutes ‎
RTS.ch  – ‎Il y a 6 minutes ‎

000000000000000000000000000000000000000000


%d blogueurs aiment cette page :