Articles Tagués ‘Ain’

https://i0.wp.com/static.hachette-vins.com/tourisme/30savoie.jpg

STOP GAZ DE SCHISTE ! (Ni ici Ni Ailleurs)

Permis des Moussières: La société Celtique manipule un petit groupe d’habitants et tente l’acceptabilité sociale des forages pétroliers dans le Bugey. La propagande va bon train.

« Il ne suffit pas d’affirmer pour que cela devienne vérité ». C’est avec ces mots que la dernière lettre aux habitants éditée par le « Collectif pour le dynamisme économique du plateau d’Hauteville » introduit une nouvelle fois son plaidoyer pro forage pétrolier. Une lettre comportant quatre feuillets imprimés en couleur et adressée nommément (chacun reçoit la lettre imprimée à son nom dans une enveloppe expédiée par la poste) aux habitants du plateau d’Hauteville. Autant dire que ce « Collectif » dévoué à la cause du permis des Moussières et de Celtique met les moyens !

réponse stop gaz de schisteLes forages pétroliers en zone karstique : Contrairement à ce qu’affirme Celtique et ce « Collectif », les forages profonds en zone karstique sont risqués et même fortement déconseillés. C’est sur ce…

Voir l’article original 732 mots de plus

 Plusieurs kilogrammes de produits stupéfiants et des dizaines de milliers d’euros en espèces ont été découverts.Plusieurs kilogrammes de produits stupéfiants et des dizaines de milliers d’euros en espèces ont été découverts.

C’est une grosse prise que viennent de faire les gendarmes de la Brigade de recherches de Gex. Ils sont parvenus à démanteler un trafic international d’héroïne, qui avait comme base l’une des communes du Pays de Gex. Ce trafic, de dimension internationale, avait cours sur l’ensemble du bassin lémanique. L’enquête diligentée par les gendarmes de la BR de Gex, à laquelle le Groupe d’intervention Régionale de la région Rhône-Alpes fut associé, a duré une année.

Au terme de celle-ci, une opération d’envergure, commandée ce 3 juin a permis d’interpeller huit individus. Dans le cadre de cette interpellation, les gendarmes ont découvert des stupéfiants, plusieurs kilogrammes de produits de coupe et des dizaines de milliers d’euros en espèces, confirmant ainsi l’ampleur du trafic.

Les mis en cause, âgés de 23 à 41 ans, étaient domiciliés dans les départements de l’Ain, de la Haute-Savoie, et du Rhône.

Des centaines de militaires mobilisés

Parallèlement aux gardes à vue, des auditions de consommateurs et témoins ont été réalisées. Des saisies de petites quantités de stupéfiants ont également été réalisées. Pour mener à bien cette opération judiciaire, le groupement de gendarmerie de l’Ain a engagé des moyens conséquents, en collaboration avec le Groupe d’intervention Régional de Lyon.

L’opération a mobilisé des centaines de militaires de tout le bassin lémanique, mais aussi la Direction de la Police de l’Air et des Frontières de l’Ain. Ils ont été appuyés par plusieurs chiens de la gendarmerie, des douanes et de la police nationale.

Les gardes-frontières helvétiques, sollicités par l’intermédiaire du Centre de coopération policière et Douanière de Genève dans le cadre des accords de Paris, ont mis à la disposition des enquêteurs un appareil de détection des produits stupéfiants.

Six des huit individus interpellés, ont été mis en examen puis écroués.

Source : le dauphiné www.ledauphine.com

http://www.aamfg.fr/trafic-de-drogue-20-personnes-arretees-en-dordogne-en-gironde-et-dans-le-rhone/

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000