Archives de la catégorie ‘Londres’

Dear Kitty. Some blog

This 2013 video is called Child soldiers in the British Army: one recruit’s story.

By Joe Mount in Britain:

Further militarisation of UK schools

29 December 2014

This month the UK government boosted by £5 million its Military Skills and Ethos in Schools programme, aimed at instilling military values in children.

The Conservative-Liberal Democrat coalition claims the schemes, run by former soldiers, will “build character” by developing “resilience”, “respect” and “self-confidence”. It targets children from disadvantaged backgrounds who struggle at school.

Education Secretary Nicky Morgan said, “For pupils who may have faced challenges or difficulties in their personal life, these initiatives run by former armed services personnel can offer a sense of greater aspiration and can help build the skills and confidence they need to go on to good jobs and successful futures.”

Morgan replaced Michael Gove in this summer’s cabinet reshuffle. Gove was widely hated by…

Voir l’article original 1 263 mots de plus

CYBER-RISQUES

Scandale au Royaume-Uni: l’Information Commissioner’s Office (ICO), commission britannique non gouvernementale pour la protection de l’information, a découvert que des hackers russes espionnaient les citoyens britanniques via leurs webcams et smartphones, écrit vendredi le quotidien Moskovski Komsomolets.

Cette annonce alarmante a poussé les militaires britanniques à prendre des mesures urgentes, à savoir interdire à tous les soldats envoyés en exercice en Pologne, sans exception, d’emporter avec eux des téléphones portables et des ordinateurs.

Les forces de l’ordre britanniques ont découvert un site « dangereux », créé et contrôlé en Russie. Ce site transmet en direct les images de plus de 600 caméras appartenant à des entreprises et des particuliers britanniques. « Les images sont diffusées depuis les caméras de sécurité des bureaux, du domicile de citoyens ordinaires, ainsi que des systèmes de surveillance en circuit fermé installés dans des locaux de grande superficie. On peut même voir les images de webcams posées pour…

Voir l’article original 222 mots de plus

Solidarité Ouvrière

RTS infos, 26 novembre 2014 :

En écho aux protestations de la veille aux Etats-Unis, plus de 500 personnes se sont rassemblées à Londres pour protester contre l’acquittement du policier qui a tué un jeune Noir à Ferguson.

Plus de 500 manifestants se sont réunis mercredi soir devant l’ambassade des Etats-Unis à Londres pour dénoncer l’absence de poursuites judiciaires contre le policier qui a abattu un jeune Noir à Ferguson, dans le centre des Etats-Unis.

Voir l’article original 105 mots de plus

Passeurs d'hospitalités

Le rassemblement quotidien des exilés syriens à Calais était plus clairsemé aujourd’hui. Ayant trouvé porte fermée au consulat britannique de Boulogne/Mer, certains d’entre eux ont décidé de faire appel à des passeurs pour gagner le Royaume-uni, avec le coût et la prise de risque que comporte le passage irrégulier. Ceux qui restent s’interroge sur la manière de continuer leur mouvement.

C’est ce que nous explique Allal :

http://audioblog.arteradio.com/post/3062345/allal_-_syriens_en_mouvement__4_/

tandis qu’Ibrahim nous parle de ses projets quand il atteindra le Royaume-uni :

http://audioblog.arteradio.com/post/3062346/ibrahim_-_syriens_en_mouvement/

Pentax Digital CameraHier, les exilés syriens devant la mairie de Boulogne/Mer

Voir l’article original

Horizon Francophone

Vue de Guantanamo

L’enquête menée par le gouvernement sur une supposée implication britannique dans la restitution et la torture sera un simulacre, disent les groupes de défense des droits

Mark Townsend, 8 novembre 2014

Les principaux groupes de défense des droits du Royaume-Uni sont sur le point de boycotter l’enquête officielle sur la participation du Royaume-Uni dans la torture et la restitution [des prisonniers] dans les années après le 11 septembre, portant gravement atteinte à l’enquête controversée.

Neuf organisations ont annoncé qu’elles ne veulent rien à voir avec l’enquête parlementaire du comité du renseignement et de la sécurité (ISC) [Intelligence and Security Committee] dans le rôle présumé du Royaume-Uni dans le mauvais traitement des détenus.

Une lettre rédigée avec conviction à l’équipe du comité d’enquête sur les allégations des détenus affirme que, malgré une hausse des préoccupations avec le gouvernement il y a plus de six mois pour savoir si sa décision d’autoriser l’ISC…

Voir l’article original 27 mots de plus

civilwarineurope

imageLa Grande-Bretagne ne soutiendra pas les opérations prévues en Méditerranée de recherche et de sauvetage des migrants qui tentent d’atteindre l’Europe, a déclaré mardi le Foreign Office.

Cette annonce survient alors que l’opération maritime italienne Mare Nostrum, qui a secouru plus de 150.000 personnes en mer depuis un an, doit s’achever cette semaine.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a déclaré que la position du gouvernement avait été énoncée en réponse à une question publiée par le site de la chambre des Lords (chambre haute) le 15 octobre.

« Nous ne soutenons pas les opérations de recherche et de sauvetage prévues en Méditerranée, » a écrit la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Joyce Anelay dans la réponse.

« Nous pensons que (ces opérations) créent un ‘facteur d’attraction’ involontaire, encourageant plus de migrants à tenter la dangereuse traversée de la mer et conduisant donc à plus de morts tragiques et inutiles », a expliqué Joyce…

Voir l’article original 27 mots de plus

World News - Breaking International News Headlines and Leaks

A NEW forum has been agreed that will allow Madrid, London and Gibraltar to debate the ongoing contentious issue of Gibraltar.

It is expected that the forum will be conducted on neutral grounds – more than likely held at EU headquarters in Brussels – and could even happen as soon as the end of this month.

Matters up for discussion will include the delays at the border by Spanish security forces, the fishing conflict, the landfill being used to extend the Rock and the issue of contraband cigarettes.

In 2012, Spain rejected a proposed debate with the UK and Gibraltar, arguing that Gibraltar does not have the status of a state. However an agreement is believed to have been reached according to diplomatic sources and is likely to go ahead.

It’s reported that details of the forum are currently being finalised before it will be presented to the United Nations…

Voir l’article original 13 mots de plus

Global News

LONDON – British police say an officer assigned to the royal protection unit has been arrested after ammunition was found in personal lockers on the grounds of Buckingham Palace.

Police said Thursday the ammunition is thought to have come from Metropolitan Police supplies.

The officer is being questioned on suspicion of misconduct in public office and unlawful possession of ammunition. He has been suspended from duty.

Police said the officer usually works in a protection role but is not assigned to guard any individual members of the royal family. His home is being searched.

The arrest follows an investigation by the Directorate of Professional Standards.

Voir l’article original

« Extra pure » (Zéro,Zéro,Zéro) de Roberto Saviano

Publié: 16 octobre 2014 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, 36, 4 - REGALIENNES, Administration pénitentiaire, Canada, Cocaïne, Communiqué de presse, Culture, DCRI, DEA, DGSI, DNRED, Douane, Gendarmerie, HM Customs and Excise, Informations générales, INTERPOL, Justice, Narcotrafic, OCGRDF, OCRTIS, Police, RCMP-GRC, Secret défense, Services de renseignement, TRACFIN, UK, USA
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Roberto Saviano, auteur de « Gomorra », revient avec un nouveau livre : « Extra pure : voyage dans l’économie de la cocaïne » (Gallimard)Sortie le 16 octobre chez Gallimard. Présentation, sur le site :

«Se plonger dans les histoires de drogue est l’unique point de vue qui m’ait permis de comprendre vraiment les choses. Observer les faiblesses humaines, la physiologie du pouvoir, la fragilité des relations, l’inconsistance des liens, la force colossale de l’argent et de la férocité. L’impuissance absolue de tous les enseignements mettant en valeur la beauté et la justice, ceux dont je me suis nourri. Je me suis aperçu que la coke était l’axe autour duquel tout tournait. La blessure avait un seul nom. Cocaïne. La carte du monde était certes dessinée par le pétrole, le noir, celui dont nous sommes habitués à parler, mais aussi par le pétrole blanc, comme l’appellent les parains nigérians. La carte du monde est tracée par le carburant, celui des mœurs et des corps. Le pétrole est le carburant des moteurs, la coke celui des corps.»

Après Gomorra, Roberto Saviano poursuit son travail d’enquête et de réflexion sur le crime organisé. Mais, cette fois, il sort du cadre italien pour penser à l’échelle mondiale. D’où le crime tire-t-il sa force? Comment l’économie mondiale a-t-elle surmonté la crise financière de 2008? Une seule et même réponse : grâce à l’argent de la cocaïne, le pétrole blanc. Pour le comprendre, Extra pure nous convie à un voyage du Mexique à la Russie, de la Colombie au Nigeria, en passant par les États-Unis, l’Espagne, la France et, bien sûr, l’Italie de la ‘ndrangheta calabraise. Au fil de cette exploration, l’auteur raconte avec une puissance épique inégalée ce que sont les clans criminels partout dans le monde. Et il va plus loin encore, car c’est tout le fonctionnement de l’économie qu’il démonte impitoyablement.
Extra pure n’est ni une enquête ni un essai, ni un roman ni un récit autobiographique, mais tout cela à la fois et bien plus encore. Pour Roberto Saviano, c’est aussi l’occasion de s’ouvrir, de se confier, d’évoquer avec gravité et sincérité le danger et la solitude, le désir de mener une vie comme celle des autres et la détermination à poursuivre son combat.

source:

http://www.francemusique.fr/emission/la-chronique-litteraire/2014-2015/extra-pure-de-roberto-saviano-10-16-2014-09-09

 

Franco British News

18-ansLes députés britanniques ont décidé de réagir au « Revenge porn ». Se livrer au « Revenge porn », qui est le fait de publier des vidéos ou des photos de son « ex » pour se venger de leur séparation, sera bientôt considéré comme un crime passible de deux ans de prison.

« Nous voulons que les victimes de ce type de comportement dégoûtant sachent que nous sommes à leur côté », a déclaré le secrétaire de la justice, Chris Grayling. Depuis 2001/2, 149 plaintes concernant

Voir l’article original 46 mots de plus

Londres : les "Blancs britanniques" sont désormais minoritaires

A Londres, le nombre de personnes de couleur blanche a diminué de 620 000 ces 12 dernières années, ce qui équivaut à la population entière de Glasgow, selon le dernier recensement.

Les « Blancs britanniques » seraient-ils une espèce en voie d’extinction à Londres ? Selon les chiffres du dernier recensement, les Blancs sont désormais la nouvelle minorité dans la capitale britannique, constituant 45% de ses résidents, soit 3,7 millions pour une population de 8,2 millions. En 2001 ce ratio était de 58%. Petite précision : la catégorie « blanc britannique » ne compte pas les Irlandais, qui sont un peu moins de 200 000 à Londres.

Ces 12 dernières années, près de 620 000 Blancs ont « fuit » Londres, un chiffre qui équivaut à la population entière de Glasgow ! comment expliquer cet « exil blanc » ?

Si certains pensent que cela est notamment le résultat d’une immigration très forte ayant forcé la population blanche à « fuir » la ville, cela ne peut expliquer qu’en partie ce phénomène.

Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/londres-blancs-britanniques-sont-desormais-minoritaires-646089.html#71PIEYQl6ecrIvWq.99

000000000000000000000000000000000000

 

civilwarineurope

imageHier nous annoncions l’arrestation à Londres de quatre personnes suspectées de terrorisme. Aujourd’hui la police et le Service de sécurité britanniques sont persuadés, avec ces arrestations, d’avoir déjoué le premier complot terroriste planifié par le groupe État islamique au Royaume-Uni. Les terroristes auraient planifié des décapitations au Royaume Uni.

Voir l’article original

Aviseur International

dnredPlus d’une tonne de cocaïne saisie grâce à la coopération

  • Martinique 1ère
  • Publié le 27/09/2014 | 14:06, mis à jour le 27/09/2014 | 14:06

La marine Irlandaise vient d’intercepter, au large de ses côtes, un voilier en provenance du Venezuela. Plus d’une tonne de cocaïne saisie et trois britanniques arrêtés, grâce notamment à la coopération des services des douanes basés à la Martinique.

Plus d'une tonne de cocaïne saisie sur un yacht au large de l'Irlande par les membres de la marine irlandaise © bbc.com
© bbc.com Plus d’une tonne de cocaïne saisie sur un yacht au large de l’Irlande par les membres de la marine irlandaise

La marine de l’Irlande a intercepté, mercredi dernier (24 septembre), au large de ses côtes, « le Makayabella », un voilier de 15 m battant pavillon des Îles vierges britanniques, en provenance du Venezuela. Les militaires ont saisi plus d’une tonne de cocaïne d’une valeur de 41 millions d’euros. Une drogue pure qui coûte beaucoup plus chère à la revente sur le marché européen.

Le voilier Makayabella, arraisonnée avec plus d'une tonne de cocaïne à bord © Irish defence forces
© Irish defence forces Le voilier…

Voir l’article original 110 mots de plus

civilwarineurope

imageLe projet d’indépendance de l’Ecosse semble anecdotique aux Etats-Unis. Barack Obama a déjà fait part de sa préférence pour le maintien au sein du Royaume-Uni, le département d’Etat a réitéré cette position cette semaine. Mais il semblerait qu’en coulisse, une victoire du ‘oui’ aurait des conséquences politiques graves pour Washington.

“Nous avons un intérêt évident à à ce que l’un de nos alliés les plus proches, le Royaume-Uni, reste un partenaire fort, robuste, uni et efficace souligne Marie Harf, porte-parole du département d’Etat. Mais évidemment, ces décisions doivent être prises par la population écossaise.”

Si le ‘oui’ l’emporte, le Parti national écossais a d’ores et déjà annoncé que les quatre sous-marins nucléaires britanniques et leurs missiles Trident devraient quitter l’Ecosse. Depuis 1990, c’est le le principal facteur de dissuasion du Royaume-Uni contre une attaque nucléaire.

“La question Trident a des répercussions directes sur ​​la sécurité des États-Unis et sur ​​le…

Voir l’article original 85 mots de plus

Global News

Prime Minister David Cameron is urging Scottish voters not to break up the British « family » in an independence referendum next week.

Writing in the Daily Mail newspaper, Cameron told Scots: « We desperately want you to stay; we do not want this family of nations to be ripped apart. »

Cameron and the leaders of the Labour and Liberal Democrat parties cancelled a weekly Parliamentary question session to make a late campaign trip to Scotland on Wednesday.

Polls suggest the two sides are neck-and-neck ahead of the Sept. 18 vote, which could end Scotland’s 307-year-old union with England.

Scottish nationalist leader Alex Salmond says visits by the unpopular English politicians could only help the Yes campaign. He said: « If I thought they were coming by bus, I’d send the bus fare. »

Voir l’article original

Résistance Inventerre

aroyaume uniEcosse-655-BContre toute attente, l’impensable est devenu possible. Dimanche, à onze jours duréférendum très attendu sur l’indépendance de l’Ecosse, le camp du « oui » est pour la première fois passé en tête dans un sondage d’opinion.
D’après l’enquête réalisée par l’institut YouGov, les partisans du désarrimage avec le Royaume-Uni recueilleraient 51 % des voix, et leurs adversaires, 49 %. Un spectaculaire retournement de situation par rapport au mois dernier, lorsque les tenants du « non », rassemblés au sein du mouvement unioniste Better Together (« mieux ensemble »), comptaient… 22 points d’avance.
L’explication ? La campagne menée en faveur du « oui » est perçue comme plus « positive ». De surcroît, les femmes, qui jusqu’alors se montraient rétives à l’indépendance, semblent avoir dompté leurs craintes initiales.
Autre fait notable, la part des travaillistes soutenant la « désunion » a bondi, passant de 18 % à 35 %, indique le Daily Telegraph. A la lueur de cette percée inopinée…

Voir l’article original 153 mots de plus

Global News

LONDON – Britain’s prime minister is expected to expand powers to combat terrorism in hopes of preventing attacks by Islamist militants returning for terror training in the Middle East.

David Cameron is unveiling a new package of legislation in the House of Commons on Monday. Talks with the Liberal Democrats, his partners in the governing coalition, stretched into late morning in hopes of finalizing a deal.

READ MORE: British PM David Cameron plans new laws to tackle terrorism threat

Measures under consideration include powers to take away passports from British citizens, though senior members of the Lib Dems have warned such measures may be illegal – even if they are temporary.

The moves come after Cameron pledged to plug gaps in Britain’s defences to combat terror, describing the extremist threat posed by the Islamic State group as being more dangerous than even that of al-Qaida.

Voir l’article original

Dossier: Sanctions contre la Russie

Nezavissimaïa gazeta

13:16 05/08/2014
MOSCOU, 5 août – RIA Novosti

Lord Anthony Bamford, célèbre entrepreneur britannique et patron de JCB – une multinationale produisant des engins et du matériel pour la construction, le bâtiment et travaux publics ou encore l’agriculture – pense que les sanctions économiques adoptées contre Moscou sont « absurdes », écrit mardi 5 août le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

« Elles sont mal pensées et entraîneront la perte d’emplois dans l’industrie britannique », estime-t-il. Les dirigeants des compagnies pétrolières et gazières sont également inquiets. Selon un expert, une partie des milieux d’affaires prône l’assouplissement des restrictions et la conclusion d’accords avec la Russie. Mais le gouvernement britannique et la majeure partie de la population du pays estiment que le Kremlin doit répondre de l’ingérence militaire en Ukraine.

D’après Anthony Bamford, membre de la Chambre des lords, il est absurde que sa compagnie, exportateur et principal fournisseur de matériel de construction en Russie, subisse les sanctions émanant de Bruxelles. Il s’avère en effet que les décisions prises par les diplomates de l’UE « mettent en péril les emplois de l’industrie britannique ».

Le journaliste indépendant Andreï Ostalski, qui travaille au Royaume-Uni, rappelle que Bamford est un eurosceptique, un donateur important du parti conservateur, et que ses intérêts commerciaux sont concentrés en dehors de l’Europe. Les Allemands, et dans une moindre mesure les Français, sont des concurrents pour lui sur les marchés extérieurs.

L’industrie pétrolière désapprouve également ces sanctions. Par exemple, le géant BP produit une quantité conséquente de pétrole en Russie. Une partie de la communauté d’affaires fait pression sur le gouvernement pour assouplir les restrictions.

« La City a été également touchée. Mais on estime que le reflux d’argent russe ne sera pas significatif. Les eurosceptiques y sont moins nombreux que dans l’industrie. Quant au gouvernement, il avait averti que les sanctions toucheraient non seulement la Russie, mais aussi le Royaume-Uni. Néanmoins, il était nécessaire de sanctionner la Russie », pense l’expert.

Ce dernier rappelle que le ministre des Affaires étrangères Philip Hammond a d’ailleurs justifié cette politique par le fameux proverbe: « On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ».

« Quant à la population, à en juger par les sondages, la majorité des Britanniques soutient les actions du gouvernement. La détérioration de l’attitude envers la Russie a commencé après la mort à Londres de l’ex-agent du KGB Alexandre Litvinenko. Ensuite avec le dossier ukrainien. Quand on entre en contact pour la première fois avec un Britannique, on sent il n’éprouve pas de sympathie pour toi, si tu es Russe », conclut l’expert.

Quel sera le résultat des sanctions adoptées? Les compagnies européennes de plusieurs secteurs cherchent la réponse à cette question, souligne la BBC. Selon les estimations américaines, environ 30% des actifs du secteur bancaire russe ont fait l’objet de restrictions. D’après
Raoul Ruparel du think tank Open Europe, les sanctions affecteront effectivement davantage la Russie que l’UE. Les sociétés russes seront contraintes de chercher ailleurs des financements et des produits de haute technologie. « C’est pratiquement impossible. Mais en Europe, c’est le Royaume-Uni qui subira les plus grandes pertes. Les banques publiques russes cesseront de faire des emprunts et de proposer leurs titres à la City. » L’analyste financier de Londres Chris Skinner pense que le capital russe pourrait s’orienter sur d’autres marchés, par exemple Hong Kong ou Shanghai.

De son côté, l’Allemagne s’est même dite prête à subir des pertes plus importantes que d’autres puissances de l’UE pour la cause commune. Elle a notamment retiré au groupe Rheinmetall l’autorisation de construire un centre de formation militaire pour le ministère russe de la Défense à Moulino, dans la région de Nijni Novgorod en Russie. Le coût de l’annulation de cette transaction s’élève à 100 millions d’euros.

Sur le même sujet

SOURCE: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140805/202036771.html

000000000000000000000000000000000000000000