Archives de la catégorie ‘Côte d’Ivoire’

LES ACTUALITES DU DROIT

Gbagbo devant la CPI, c’est à la fois logique et aberrant. Sur le fond, soyons prudents, et même plus. La CPI n’a pas jugé Gbagbo, elle a juste dit que les charges étaient suffisantes pour que le dossier soit instruit, et la drôle de défense de Gbagbo s’est félicitée de cette décision qui « va permettre de s’expliquer », réservant un appel à quelques aspects du dossier. Non, ce n’est pas le fond qui fait débat, mais la procédure t : elle est logique car c’est la Côte d’Ivoire qui a donné la compétence à la CPI, et… c’est aussi pour ce même motif aussi qu’elle est aberrante, car la Côte d’Ivoire est un grand pays, et c’était à elle de juger Gbagbo. Ce renoncement à l’exercice d’une fonction souveraine montre combien notre Ouattara, cet ancien du FMI, a la soumission bien ancrée dans la tête. Assume la justice, Paulo, assume !

_57131991_jex_1254594_de29-1

Bref…

Voir l’article original 248 mots de plus

« La vérité finira par triompher ! ». Entretien avec François Mattei (Partie 1)

Par La Voix de la Russie | Nous avons appris récemment que la Cour pénale internationale (CPI) a confirmé les charges visant le président de la République de Côte d’Ivoire, M. Laurent Gbagbo. Et ce malgré un désaccord net parmi les trois juges de la Chambre préliminaire I. Aujourd’hui, nous nous entretenons depuis Paris avec M. François Mattei, journaliste, auteur de nombreux ouvrages, mais surtout témoin privilégié ayant suivi les principaux développements de la crise ivoirienne depuis son déclenchement en septembre 2002.

Mikhail Gamandiy-Egorov, La Voix de la Russie : M. Mattei, bonjour ! Vous êtes journaliste et écrivain français. Vous êtes également co-auteur du livre « Pour la vérité et la justice »,le second co-auteur étant le président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo. Dans ce livre, on retrouve de nombreuses révélations et confidences, souvent inédites, du président Gbagbo, déchu le 11 avril 2011…

LIRE: http://philippehua.com/2014/07/01/la-verite-finira-par-triompher-entretien-avec-francois-mattei-partie-1

00000000000000000000000000000000000000000000000

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

0000000000000000000000000000000000

Cellule44

Dix jours après la confirmation des charges contre l’ex-président, Me Jean Serge Gbougnon, membre du collectif des avocats de Laurent Gbagbo, revient sur le verdict des juges de la Chambre préliminaire et évoque la suite de la procédure. Interview

Comment avez-vous accueilli la décision des juges confirmant les charges contre l’ancien président, Laurent Gbagbo?

Avec un brin de déception. Je m’attendais à une décision d’infirmation des charges parce que le dernier Ddc (Document contenant les charges) que j’avais vu me paraissait beaucoup moins fourni que le premier Ddc qui avait été rejeté en juin 2013. J’ai estimé que les charges ne seraient pas retenues contre notre client, parce que pour moi, il n’y avait pas de motifs substantiels de croire que celui-ci avait commis les crimes dont on le soupçonne. Cela dit, la décision a été donnée par les juges. Il faut regarder l’avenir en ne perdant pas de vue…

Voir l’article original 1 928 mots de plus

Cellule44

Publié le Samedi 21 Juin 2014.

Par Notre Voie – Laurent GBAGBO parle depuis La Haye « Je n’attends rien de François Hollande ».

François Hollande, Président de la République française.

Le journal français, le point a publié hier les bonnes feuilles du prochain livre de Laurent Gbagbo «pour la vérité et la justice» qui sera sur le marché le 26 juin prochain. Selon le confrère dont nous publions intégralement le papier, ce livre déménage.

Laurent GBAGBO parle depuis La Haye « Je n’attends rien de François Hollande ».

Les 18 et 19 septembre 2002, j’étais en voyage officiel à Rome. À peine arrivé, qui je vois à l’hôtel ? Robert Bourgi. Bien sûr, j’ai trouvé la coïncidence curieuse et, pour tout dire, ça ne pouvait pas en être une. Nous avons dîné ensemble (…) Je suis rentré à l’hôtel. Vers 3 ou 4 heures du matin-il était 2 h…

Voir l’article original 759 mots de plus

Cellule44

Révélation sur un scandale français »: Le livre du Président Laurent  Gbagbo sort dans quelques jours.De grandes et édifiantes révélations avant le procès du siècle.

Laurent Gbagbo est accusé  nous le rappelons , d’avoir couvert, ordonné ou facilité l’assassinat planifié de 160 personnes. Le 12 juin 2014, la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a confirmé, à la majorité, quatre charges de crimes contre l’humanité à son encontre.

 image-4
         Couverture du Livre événement:
 Laurent GBAGBO:  et François MATTEI
Pour la vérité et la justice
Marie Roussos
Éditions du Moment
15, rue Condorcet
75009 Paris
01 45 62 72 71
Cellule44
            Philippe Ehua

Voir l’article original

cpi2

EXTRAIT et signataires:

La Défense du Président Gbagbo se joint aux appels des démocrates et des associations de défense des droits de l’Homme pour que le Procureur de la CPI mette en accusation dans les plus brefs délais ceux qui, en Côte d’Ivoire, sont, parmi les nouveaux dirigeants ivoiriens, suspectés de s’être rendus coupables de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de crime de génocide.

La lutte contre l’impunité est une nécessité. Il n’y a pas de réconciliation sans justice. Il n’y a pas de démocratie sans justice. La justice demande du courage, le courage d’examiner le passé sans faux-fuyant. Ce n’est qu’à ce prix que le pays sera à nouveau uni et que les conditions pour qu’existe une démocratie sereine, prospère et respectueuse des droits de l’Homme seront réunies.

Fait à La Haye, le 18 juin 2014

Emmanuel ALTIT Avocat principal du Président Gbagbo

Agathe BAHI BAROAN Avocat du Président Gbagbo

Contact : Jennifer NAOURI 95, rue de Courcelles 75017 Paris

Cellule44

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La Défense du Président Gbagbo prend acte de la décision de la majorité des Juges de la Chambre Préliminaire I de la Cour Pénale Internationale renvoyant en procès le Président Gbagbo sur la base des charges formulées par le Procureur dans son Document Contenant les Charges du 13 janvier 2014.

La Défense du Président Gbagbo prend note aussi avec intérêt de l’opinion dissidente du troisième Juge de la Chambre Préliminaire qui considère que le Procureur n’a pas présenté d’éléments suffisamment probants pour qu’un procès ait lieu dans ces conditions.

La Défense considère que la décision des Juges est une étape sur le chemin menant à la vérité. La vérité, c’est ce que demande le Président Gbagbo, pour l’Histoire et pour la Côte d’Ivoire. Pouvoir regarder la vérité en face est la première condition de la réconciliation nationale. Un procès sera l’occasion d’un débat sur les réelles raisons…

Voir l’article original 242 mots de plus

Cellule44

Publié le Mercredi 18 Juin 2014.
Par IVOIREBUSINESS – La CPI accorde un délai aux avocats de Laurent Gbagbo pour faire appel en accédant à leur requête de faire courir le délai pour interjeter appel suivant la notification de la traduction française officielle.
Le Président Laurent Gbagbo en pleine réflexion.

Selon un Communiqué de la Cour pénale internationale rendu public mardi et dont IvoireBusiness a eu copie, les avocats de Gbagbo obtiennent un délai pour faire appel.
En effet, la traduction officielle en langue française de la confirmation des charges contre le Président Laurent Gbagbo lui sera notifiée au plus tard le 18 juillet prochain, a annoncé mardi la Cour pénale internationale (CPI) dans un communiqué.

Ce communiqué précise qu’« à la demande de la Défense, le délai de cinq jours pour demander l’autorisation d’interjeter appel contre la décision confirmant les charges courra suivant la notification de la traduction française…

Voir l’article original 205 mots de plus