Archives de la catégorie ‘Syndicats’

Solidarité Ouvrière

ALAKHBAR, 28 janvier 2015 :

La grève partielle des employés de la SNIM aurait paralysé l’activité de la la Société Nationale Industrielle et Minière quatre heures durant.

« La grève a paralysé presqu’à 100% l’activité de la société durant quatre heures de temps», a confié à Alakhbar un responsable syndical.

Voir l’article original 28 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le 25 janvier 2015, se tenait en Grèce des élections qui ont vu la victoire de Syriza, un parti de gauche se revendiquant anti-austérité. Alors qu’en Europe, cette victoire est saluée par toute les gauches anti-capitalistes, Syriza a déjà confirmé qu’il n’était en rien un parti de la classe ouvrière mais bien un parti nationaliste puisqu’à peine élu, l’organisation se rapprochait déjà du parti des Grecs indépendants, un parti souverainiste et au service des patrons.

Cette élection montre une fois de plus que la classe ouvrière n’a rien à attendre des élections ! Ce sera par nos luttes que nous arriverons à abattre le système capitaliste et construire la révolution communiste. Comme le disait Karl Marx « Les prolétaires n’y ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à y gagner ».

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

Le Courrier des Balkans, 27 janvier 2015 :

L’immense combinat minier de Trepça demeure toujours le « coeur » du Kosovo, même si Albanais et Serbes qui travaillaient ensemble autrefois, sont désormais séparés. En 1989, la grève des mineurs fit trembler toute la Yougoslavie, celle de 2015 rebattra-t-elle les cartes ? Les mineurs exigent une renationalisation du combinat, qui doit appartenir au Kosovo.

Agim Ferizi, 58 ans, sort de la mine sans un regard pour le panneau qui surplombe l’entrée, sur lequel chaque mineur jette les yeux avant de plonger dans les profondeurs de la terre, et qui proclame : « Me fat », « Bonne chance ». « La chance, oui, on en a bien besoin. Dans la mine, le danger est partout ».

Voir l’article original 231 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Progrès, 28 janvier 2015 :

Quelque 300 salariés de Renault Trucks ont cessé le travail durant deux heures, ce mardi après-midi sur le site de Bourg. Une grève lancée par l’intersyndicale CFDT, CGT, FO, Sud à la suite d’une assemblée générale.

Au cœur du conflit, les négociations annuelles obligatoires (NAO). « La direction a proposé 0,9 % de hausse générale des salaires. Soit 15 € d’augmentation brute pour un ouvrier », note l’intersyndicale qui juge le geste très insuffisant. Entre chômage partiel et suppression de primes, la perte pourrait aller jusqu’à 340 € sur la fiche de paye de février ! « Pour un salaire de 1 600 €, c’est énorme », constate un ouvrier. Ce jeudi, une nouvelle assemblée générale décidera de la suite à donner au mouvement.

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

L’Est Républicain, 27 janvier 2015 :

Les différentes équipes de l’usine productrice de brie se sont mises en grève hier dès 4 heures à l’appel de la CGT.

Quelques palettes brûlent, juste devant l’entrée de l’usine. Un drapeau de la CGT flotte, alors qu’une trentaine d’employés de la CF&R (Compagnie des fromages & RichesMonts) se réchauffent comme ils peuvent sous leur parapluie. L’appel à la grève a été lancé et hier, dès 4 heures, les grévistes de l’équipe du matin se sont rassemblés aux portes de leur usine.

Voir l’article original 300 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Ouest France, 27 janvier 2015 :

Réunis en assemblée générale vers 17 heures ce lundi, les salariés grévistes de la RTCR (réseau Yélo) ont décidé de rester mobilisés et de reconduire le mouvement de grève pour ce mardi avec blocage du dépôt de Lagord. Aucun bus ne devrait donc circuler sur le réseau.

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

Ouest France, 26 janvier 2015 :

La CGT a lancé un mouvement de grève. Diverses usines de la Compagnie des fromages sont à l’arrêt ou tournent au ralenti. Les sites de Vire, Coutances et Ducey sont touchés.

Vire

Le syndicat réclame une hausse des salaires (+4%) dans le cadre des négociations annuelles. La direction (groupe Bongrain-Sodiaal) a concédé une augmentation cet été de 0,4 à 0,7%.

Voir l’article original 110 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Ouest France, 26 janvier 2015 :

Dans le cadre des négociations annuelles prévues demain, les salariés de Système U se mobilisent ce lundi 26 janvier. Ils revendiquent une augmentation salariale de 3 %.

superu

Une cinquantaine de salariés de Système U étaient présents, ce lundi 26 janvier, à 8 h 30, devant la plate-forme d’Ifs.

Voir l’article original 69 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Belga, 27 janvier 2015 :

Les négociations, qui portent sur les salaires de quelque 34.000 membres du personnel de sécurité, sont toujours au point mort.

Le trafic dans les aéroports de Düsseldorf (ouest) et de Cologne/Bonn risque d’être perturbé mardi par une grève du personnel de sécurité. Certains vols pourraient être retardés. Selon un porte-parole du syndicat Verdi, 150 membres du personnel ont débrayé.

Voir l’article original 83 mots de plus

Fichier:Le Monde logo.svg

Le Monde.fr avec AFP | 26.01.2015 à 08h50 • Mis à jour le 26.01.2015 à 09h09

Le but est de ces actions ciblées est de toucher les acteurs principaux de la FNTR qui n'appliquent que les minima sociaux et freinent les discussions pour l'amélioration de la convention collective  au porte-monnaie, affirment les syndicalistes.
Les routiers mettaient en place lundi matin, comme prévu, de nouveaux blocages de sites ciblés, dans toute la France, selon les syndicats. « Ça se met en place un peu partout », a dit Jérôme Vérité (CGT), ce que confirme Thierry Douine (CFTC).

L’intersyndicale CGT, FO, CFTC, CFE-CGC veut pénaliser l’économie des transporteurs après le refus catégorique des fédérations patronales d’aller au-delà de 2 % de hausses de salaires (pour les coefficients les plus bas) au maximum quand les syndicats de routiers en réclamaient 5 %, après deux années blanches.

> Lire notre décryptage : Pourquoi les routiers font-ils grève ?

A la grande colère des syndicats, les fédérations patronales – Fédération nationale des transporteurs routier (FNTR), Transport et logistique de France (TLF), Union nationale des organisations syndicales des transporteurs routiers automobiles (Unostra) et Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) – ont boycotté jeudi une nouvelle réunion de négociations qui avait été convoquée par la commission mixte paritaire sous l’égide du ministère du travail. Un refus « déploré » par le secrétaire d’Etat chargés des transports, Alain Vidalies. Dans Le Journal du dimanche, le ministre du travail, François Rebsamen, a appellé « le patronat à s’asseoir à la table des négociations ».

« TOUT LE MONDE PASSE SAUF LES CAMIONS »

Près de l’aéroport de Nantes-Atlantique, une cinquantaine de militants syndicaux-chauffeurs routiers se sont ainsi postés sur la zone industrielle de Saint-Aignan-Grandlieu depuis 5 heures, selon Thierry Mayer (CGT). « Vous pouvez rassurer les usagers, tout le monde passe sauf les camions ! », a-t-il lancé. Le but est de « toucher au porte-monnaie des acteurs principaux de la FNTR [Charles André et Norbert Dentressangle] qui n’appliquent que les minima sociaux et freinent les discussions pour l’amélioration de la convention collective », a poursuivi M. Mayer.

Selon les syndicats, des actions sont organisées à Bordeaux, Caen, Angers et Rennes. D’autres sont en place ou en cours de mise en place à Chambéry, Clermont-Ferrand, Compiègne, Dunkerque et Libercourt. Montpellier devrait être de la partie à la mi-journée, tandis que Toulouse « va se mettre en place ».

Après un week-end de pause, les routiers ont repris un mouvement visant à pousser le patronat à revenir à la table des négociations salariales à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, CFTC, CFE-CGC. La CFDT prévoit de mener à son tour des actions à partir de mercredi.

 source: http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/01/26/les-routiers-reprennent-leurs-blocages_4563207_3234.html

PLUS avec:

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Grève des routiers. Les blocages reprennent ce lundi

Lundi dernier, la mobilisation avait été forte, avec de nombreux barrages filtrants, comme ici à Chantepie, près de Rennes.

Ouest-France, avec AFP.

Comme prévu, les routiers mettent en place lundi matin de nouveaux blocages desitesciblés, dans toute la France, selon les syndicats.

Les actions visent à pénaliser les patrons qui refusent la négociation salariale, pas les particuliers, et sont axées sur des sites logistiques et les grosses entreprises adhérentes des organisations patronales.

« On bloque les zones pour empêcher les camions de sortir et même de rentrer », a indiqué Jérôme Vérité (CGT).

LIRE: http://www.ouest-france.fr/greve-des-routiers-les-blocages-reprennent-ce-lundi-3144362

000000000000000000000000000000000000

Solidarité Ouvrière

CGT Poitou-Charente, 23 janvier 2015 :

Le 26 janvier, jour d’ouverture du débat du projet de loi à l’Assemblée nationale, la CGT met à la disposition des salariés des initiatives d’action sur tout le territoire national, et notamment en Poitou-Charentes.

Charente-Maritime

• Les Unions Locales de La Rochelle et Saintes ont pris la décision d’une première riposte le 26 janvier, jour d’ouverture du débat du projet de loi à l’Assemblée Nationale.

Voir l’article original 194 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Paris Normandie, 24 janvier 2015 :

Dieppe : Les salariés d’Auchan ont manifesté de 10 h à 12 h vendredi contre leurs conditions de travail.

Une centaine de salariés d’Auchan a débrayé hier matin. Les deux syndicats, CGT et CFDT se sont associés dans le mouvement de protestation. En tête des revendications : la disparition des primes et des conditions de travail plus difficiles. « Nos conditions de travail se dégradent. C’est un dialogue de sourd avec la direction. Les primes disparaissent. La pénibilité n’est pas prise en compte. L’enrichissement personnel du grand patron est de 3 % tandis que l’augmentation annuelle en 2013 est de 0,42 % », déclare Gabriel Landans, délégué CGT. « Plusieurs magasins ont débrayé pour les mêmes raisons », ajoute son collège Stéphane Carel, délégué CFDT.

Voir l’article original 350 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Chayma Al Sabbagh, militante du Parti Socialiste de l’Alliance Populaire, 32 ans, a été assassinée ce 24 janvier 2015 par un policier alors qu’elle participait à une manifestation pacifique pour commémorer la révolution de 2011 au Caire.

Chayma Al Sabbagh

Mariée et mère d’un enfant, elle était surtout connue dans la région d’Alexandrie pour son action aux côtés des travailleurs en lutte. Après s’être battue contre Morsi, elle est morte tuée par un flic du régime de Sissi en commémorant les martyrs de la révolution de 2011.

Voir l’article original 33 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Lettre adressée au comité de rédaction de Charlie Hebdo au nom du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran.

A Gerard Biard, éditeur en chef, et à l’équipe de Charlie Hebdo

Nous vous écrivons pour vous exprimer nos plus sincères condoléances suite à l’attaque lâchement orchestrée contre vos bureaux de Charlie Hebdo et aux meurtres de vos collègues en résultant. Nous condamnons vigoureusement cet acte barbare.

Voir l’article original 326 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Sud Ouest, 23 janvier 2015 :

Le syndicat Force ouvrière de Transdev prolonge ce vendredi le mouvement de grève entamé lundi.

Des perturbations en série dans les bus de l’agglomération de La Rochelle. Le syndicat FO de Transdev, qui assure la desserte de la première et de la deuxième couronne de la périphérie rochelaise, tient un piquet de grève à l’entrée du dépôt des bus de La Rochelle depuis lundi. Aucun bus ne peut sortir.

Voir l’article original 109 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Ouest France, 23 janvier 2015 :

Une quinzaine de chauffeurs routier bloquent la plate-forme logistique de Carrefour, au Rheu, près de Rennes. Commencée à 9 h vendredi, l’action devrait se poursuivre.

les-routiers-bloquent-la-logistique-de-carrefour

Après avoir mené une « opération escargot » sur la rocade intérieure de Rennes, les routiers ont poursuivi leur action en bloquant la plate-forme logistique de Carrefour ce vendredi matin.

Voir l’article original 94 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Figaro, 22 janvier 2015 :

Le groupe Carrefour pâtit actuellement de la grève des routiers. À Carpiquet, près de Caen (Calvados), l’entrepôt Logidis qui emploie 500 salariés est bloqué. Un responsable CGT explique cette prise de décision à Normandie actu :

« Nous avons changé de technique, par rapport aux blocages du début de la semaine. Ils ont été levés pour ne pas trop pénaliser les automobilistes et pour que le mouvement ne devienne pas impopulaire. Mais comme rien n’avance du côté des négociations à Paris, nous poursuivons le mouvement. Ici, depuis ce matin, aucun camion ne rentre ni ne sort, mais il n’y a pas d’incidence sur la circulation autour. Le choix de bloquer cet entrepôt n’est pas anodin. Il s’agit du groupe Carrefour, nous visons directement la grande distribution. Nous allons nous concerter en fin de journée, entre les différentes fédérations, pour décider si nous allons continuer. En…

Voir l’article original 29 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Equal Times, 22 janvier 2015 :

Après 11 jours de grève sous terre, des milliers de mineurs polonais ont mis fin à leur action et sont remontés à la surface le 17 janvier.

La fin de la grève est intervenue suite à une annonce officielle selon laquelle les mines et leurs emplois étaient sauvés.

Voir l’article original 730 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Les News Eco, 23 janvier 2015 :

La CFDT, premier syndicat du secteur, a appelé finalement à une grève « à compter du milieu de semaine prochaine », c’est un soutien de taille que viennent de recevoir les routiers en grève depuis jeudi, cela donne à ce mouvement une nouvelle ampleur et les risques de paralysie de France sont maintenant bien réel.

Cette décision de la CFDT « est la conséquence directe du refus de négocier les revalorisations salariales par les organisations patronales », explique dans un communiqué le syndicat qui avait déjà mené une opération coup de poing en décembre afin de peser sur les négociations salariales.

Voir l’article original 61 mots de plus

les AZA subversifs

Ci-dessous la repro du tract distribué par Alliance en Avril 2013……Un « luxe » pour ces tarés avec le résultat que l’ on sait……………

Selon Le Canard, la préfecture n’avait pas donné suite, mais la « garde statique permanente » devant l’hebdomadaire avait toutefois été remplacée depuis septembre par de simples rondes aléatoires.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alliance_Police_nationale

Cliquer sur la tof pour une meilleure lecture….

Merci au Canard Enchainé Merci au Canard Enchainé

Voir l’article original

Dossier repris par l’Elysée, nouvelles actions des syndicats…

Face à l’impasse des discussions avec Marisol Touraine, les syndicats de médecins annoncent de nouvelles actions. Seul espoir pour ces syndicalistes, l’Elysée reprend en main le dossier « Loi de Santé ».

Projet de loi de Santé : Marisol Touraine dans la tempêteNOSSANT/SIPA
 Sur le même thème

Après plusieurs réunions au ministère de la Santé, les discussions entre Marisol Touraine et les syndicats de médecins piétinent. Dans un communiqué de presse commun publié ce mardi, le SML (1) et la CSMF (2) ont donc réaffirmé leur opposition « totale et déterminée » au Projet de loi de Santé. Et pour mettre encore un peu plus la pression sur la ministre ils ont décidé d’engager de nouvelles actions communes.


Pas de permanence des soins du 31/01 au 01/02

Ils ont ainsi choisi de maintenir la grève administrative débuté en début d’année. Elle comprend la grève de la télétransmission (refus de la carte vitale) et des formulaires, « en veillant naturellement, à ne pas pénaliser les patients », écrivent ces syndicalistes. A ce sujet, le Dr Luc Duquesnel, président de la branche généraliste de la CSMF (UNOF) nous a confié que « contrairement à ce que prétend l’assurance maladie, celle-ci est très suivie. »
Par ailleurs, ces organisations prévoient d’organiser dans les régions ou les départements, des actions de protestation, la semaine du 26 au 31 janvier.
Ils ont aussi lancé un mot d’ordre de grève de la permanence des soins (gardes et astreintes) pour le week-end du 31 janvier au 1er février 2015.
Le point culminant de cette mobilisation se tiendra sûrement au mois de mars, avant l’examen du projet de loi de Santé au Parlement, où les deux organisations appellent à une grande manifestation nationale.

Ecoutez le Dr Luc Duquesnel, président de l’UNOF-CSMF : « Les gens qui travaillent dans les caisses d’assurance maladie nous disent qu’ils sont innondés de feuilles de soins papier, par dizaines de milliers. »
http://www.pourquoidocteur.fr/back/js/jwpl/player.swf

Une journée de grève des cabinets par mois
Et pour aller encore plus loin dans cette mobilisation, le syndicat de généralistes MG France a annoncé pour sa part une cessation de l’activité le 5 février 2015. Plus une fermeture des cabinets tous les mois, « tant que les discussions avec le ministère de la Santé n’avancent pas », a indiqué récemment à Pourquoi Docteur le Dr Jacques Battistoni, secrétaire général de MG France.
Le syndicat demande aussi à ces praticiens de poursuivre la grève des gardes débutée en décembre.

Le dossier « Loi de Santé » repris par l’Elysée
Face à cette grogne des médecins qui ne faiblit pas, il semblerait que Marisol Touraine ait été désavouée par sa hiérarchie. D’après les syndicalistes, la ministre de la Santé n’aurait plus le monopole des discussions avec les organisations. Selon le Dr Luc Duquesnel, « c’est à cause de son mépris envers les médecins qu’elle a été écartée du dossier. Je pense par exemple à ses récentes déclarations à la télévision où elle répète constamment qu’un généraliste gagne en moyenne 31,40 euros par consultation. Alors que le tarif est bloqué à 23 euros depuis des années », rajoute-t-il.
Pour ce médecin, les prochaines réunions sur le sujet devraient donc se dérouler avec le conseiller Santé à l’Elysée. « Nous avons déjà des contacts avec lui », confie-t-il. Le président de l’UNOF pense que cette reprise en main du dossier par François Hollande constitue « un espoir, et que tout n’est pas perdu. » Surtout que pour lui, le mouvement des médecins va encore monter en puissance.

Ecoutez le Dr Luc Duquesnel : « J’espère qu’à l’Elysée on aura une autre écoute que depuis 6 mois. C’est préférable car le mouvement menace de monter encore en puissance avec les internes en médecine qui veulent nous rejoindre. »
http://www.pourquoidocteur.fr/back/js/jwpl/player.swf

En réponse à ces menaces, Marisol Touraine a annoncé hier soir la création de quatre groupes de travail avec les professionnels de santé pour faire évoluer le texte avant son passage au Parlement. Les thèmes sont les suivants : le tiers payant, l’organisation des soins de proximité dans les territoires,  l’évolution de certaines compétences médicales, et les liens entre médecins spécialistes, cliniques privées lucratives et service public hospitalier. Un premier retour est attendu mi-février, d’après le ministère.

(1) Syndicat des Médecins Libéraux

(2) Confédération des Syndicats Médicaux Français

source:

http://www.pourquoidocteur.fr/Projet-de-loi-de-Sante—Marisol-Touraine-dans-la-tempete-9547.html

https://othmanelrhazi.wordpress.com/tag/medecine/

0000000000000000000000000

Othman El Rhazi

Othman El Rhazi de Pourquoi Docteur.

Face à l’impasse des discussions avec Marisol Touraine, les syndicats de médecins annoncent de nouvelles actions. Seul espoir pour ces syndicalistes, l’Elysée reprend en main le dossier « Loi de Santé ».

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

RTL, 21 janvier 2015 :

Après le refus du patronat de reprendre les négociations salariales, les syndicats renoncent à suspendre leur grève.

Alors qu’ils avaient pourtant annoncé la suspension provisoire de leur grève, l’intersyndicale de routiers qui mène une grève depuis dimanche appelle ce mercredi 21 janvier les salariés à « amplifier le mouvement » , dénonçant « l’irresponsabilité » du patronat qui refuse de revenir à la table des négociations salariales.

Voir l’article original 525 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Ouest France, 21 janvier 2015 :

Pour la troisième journée consécutive, les routiers sont dans l’action. Ce matin, ils occupent la zone industrielle de Bruz, au sud de Rennes.

operation-escargot-dans-la-zone-industrielle-de-bruz

Dès 7 h 30 ce matin, les chauffeurs routiers se sont dirigés en convoi vers Bruz, en empruntant la RD 837 à hauteur de Chartres-de-Bretagne. Ils sont passés devant l’usine PSA de La Janais, au ralenti, avant de continuer vers Bruz.

Voir l’article original 89 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Alors que les syndicats appellent à amplifier le mouvement de grève pour les salaires, quelques vidéos sur la grève des routiers à travers la France ces derniers jours.

– Bordeaux, 19 janvier 2015 :

– Bruges, 20 janvier 2015 :

Voir l’article original 24 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Tract d’appel de la CGT Ile-de-France à la manifestation du 26 janvier à Paris contre le projet de loi Macron. SUD, Force Ouvrière et la FSU appellent également à cette manifestation ainsi que les syndicats CFDT et UNSA dans le commerce.

L’actualité est marquée par les dramatiques attentats commis contre des journalistes, des policiers assurant leur mission de service public, des salariés, des citoyens… Nous exprimons notre entière solidarité aux familles des victimes.
Ces actes criminels ont engendrés une formidable mobilisation citoyenne pour dire non aux extrémismes, aux fanatismes et défendre partout la démocratie, le droit d’information et d’expression, le vivre ensemble !

Voir l’article original 408 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Journal de Montréal, 21 janvier 2015 :

Des établissements de santé de Montréal et de Laval se préparent à se mettre en grève ce printemps, pour contrer d’éventuelles suppressions de postes dans leurs départements.

Ces syndicats, affiliés à la CSN, affirment que ces réductions de personnel seront une conséquence des compressions prévues par Québec dans le prochain budget, qui devrait être déposé ce printemps.

Voir l’article original 180 mots de plus

Solidarité Ouvrière

TF1, 20 janvier 2015 :

Les salariées chargées du nettoyage des toilettes des gares Saint-Lazare, du Nord, de Marne-la-Vallée et d’Austerlitz, ont obtenu l’assurance, mardi, d’être reprises par le nouveau prestataire. De quoi mettre bientôt fin à un conflit qui dure depuis une semaine.

L’accord « est en train d’être trouvé » et n’est encore qu' »oral », selon Malamine Ndiaye, représentant FO-Propreté. En grève depuis plusieurs jours, les salariées chargées du nettoyage des toilettes de plusieurs gares parisiennes ont obtenu l’assurance, mardi, d’être reprises par le nouveau prestataire, sous-traitant de la SNCF. Lors d’une réunion du comité d’entreprise, il a été acté que « tous les salariés conservent leur ancienneté et seront repris aux mêmes conditions », et que « les jours de grève leur seront intégralement payés », écrit dans un communiqué la CFDT-Cheminots.

Voir l’article original 264 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Le 17 janvier, dans une tribune publiée dans Le Monde, des médecins et des juristes ont lancé une campagne pour mettre fin aux tests physiologiques à l’encontre des mineurs étrangers isolés. Cette pratique dégradante et sans aucune fiabilité est imposée par certains conseils généraux à des enfants migrants isolés pour justifier leur exclusion des dispositifs d’aide sociale à l’enfance, voire de l’éducation nationale. Pire encore, dans le Rhône, le Conseil Général s’est porté partie civile contre des enfants après les avoir déclarés majeurs sur la base de ces tests, et plusieurs de ces jeunes ont été condamnés à de lourdes peines, jusqu’à plusieurs mois de prison, assorties ou pas du sursis, à des années d’interdiction du territoire ainsi qu’à de lourdes sanctions financières (jusqu’à 260 000 €).

Les communistes-ouvriers ont toujours dénoncé les discriminations entre êtres humains sur la base de la nationalité…

Voir l’article original 61 mots de plus