Archives de la catégorie ‘concussion’

conseil4

Ne pas confondre l’Etat de droit et le Droit de l’Etat

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Les victimes, c’est-à-dire les collectivités locales et donc leurs contribuables. Une loi scélérate qui permettra aux banques françaises de ne pas assumer les conséquences de leurs actes délictueux, et à l’Etat de conserver 17 milliards d’euros frauduleux en tant qu’actionnaire de Dexia… OD

amnistie-banques-gouvernement« Alors que la justice vient de donner raison à une cinquième collectivité engagée dans un procès contre la banque Dexia à propos des emprunts toxiques, le Conseil constitutionnel, au nom de « l’intérêt général », a validé une loi d’amnistie bancaire !

Après son adoption définitive au Sénat le 17 juillet 2014, le groupe UMP à l’Assemblée nationale contestait la légalité de trois des quatre articles de la loi de « sécurisation des contrats » de prêts structurés (comprenez toxiques) souscrits par les personnes morales de droit public, en réalité une loi d’amnistie bancaire aux frais des collectivités territoriales.

La France est un pays de droit. Cependant, aussi étonnant que…

Voir l’article original 514 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Etat de droit ? Non ! Etat bourgeois qui fait passer les intérêts individuels de ses serviteurs avant ceux de la collectivité :

Mediapart a épluché la liste, désormais publique, des collaborateurs de députés, complétée de nos propres informations. En 2014, au moins 20 % des députés ont rémunéré un membre de leur famille proche. D’après une enquête de Mediapart, en 2014, au moins 115 députés (sur 577) ont salarié un membre de leur famille, en CDD ou CDI, sur un temps plein ou partiel. Huit élus sont même allés jusqu’à rémunérer deux de leurs proches.

Voir l’article original

Enjeux énergies et environnement

http://www.zerohedge.com/news/2014-07-25/company-which-joe-bidens-son-director-prepares-drill-shale-gas-east-ukraine

Company In Which Joe Biden’s Son Is Director Prepares To Drill Shale Gas In East Ukraine

Recall what we said earlier today: the proxy Ukraine war just like that in Syria preceding it, « is all about energy. »

Recall also the following chart showing Ukraine’s shale gas deposits, keeping in mind that the Dnieper-Donets basin which lies in the hotly contested eastern part of the nation and where as everyone knows by now a bloody civil war is raging, is the major oil and gas producing region of Ukraine accounting for approximately 90 per cent of Ukrainian production and according to EIA may have 42 tcf of shale gas resources technically recoverable from 197 tcf of risked shale gas in place.

Dnieper%20Donetsk%20shale%20basin_0.jpg

Finally, recall our story from May that Joe Biden’s son, Hunter, just joined the board of the largest Ukraine gas producer Burisma Holdings. From the press release:

Voir l’article original 796 mots de plus

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

loi046

source

Il semblerait que certains présidents de la République française (et si ce n’est eux, c’est donc leurs proches…) ne soient pas aussi intègres (ou vigilants) que l’on est en droit de l’attendre d’eux. Quelle surprise ! Et je ne parle pas là de Hollande, soyons clairs, puisque le rapport dont il s’agit, celui de la Cour des Comptes, que vous pouvez trouver ici,  remonte à 2012  :

Dans son rapport annuel sur les comptes et la gestion de l’Élysée, la Rue Cambon estime que 32 œuvres des Musées nationaux et 625 meubles du Mobilier national étaient portés disparus en 2012, certains depuis très longtemps (source)

La Cour des comptes rappelle à toutes fins utiles qu’il est “impératif de ne pas s’interdire à l’avenir de déposer plainte de façon systématique dès la constatation d’un « non-vu ». L’expérience a montré que cette procédure, dissuasive, permet souvent le retour d’une partie…

Voir l’article original 68 mots de plus

gendarmerie jpg

« La complaisance amène les amis, la vérité fait naître la haine ».

Souvenez-vous de la DCN (Direction des constructions navales): La hiérarchie militaire a sanctionné pour des motifs fallacieux les deux gendarmes chargés de l’enquête sur la corruption à l’arsenal de Toulon. C’est ce qu’a estimé vendredi, devant le tribunal administratif de Nice, la commissaire du gouvernement, Dominique Terrazzoni, qui a conclu à l’annulation des sanctions. Saisi d’un recours par la gendarmerie, le tribunal doit rendre sa décision dans une dizaine de jours. S’il suit l’avis de cette magistrate indépendante, le ministère de la Défense se verrait de plus en plus suspecté d’avoir tenté d’étouffer l’enquête, au moment où elle s’approchait des hautes sphères militaires.

Les gendarmes, on les a mutés «dans l’intérêt du service», Caillet à Cherbourg, Jodet à Brest!

SOURCE: http://www.liberation.fr/societe/1999/06/23/arsenal-de-toulon-deux-gendarmes-trop-vite-mutes-selon-la-justice-ils-ont-ete-sanctionnes-parce-que-_275408

**************************************

GENDARMERIE : le premier qui dit la vérité doit être exécuté ! (par Jean-Marie Viardot)

 

Des Généraux de Gendarmerie transférés de leurs fonctions de directeurs à des postes de second plan.

 

 

par Jean-Marie Viardot

Chef d’Escadron de la Gendarmerie Nationale ER

Médaille Milliaire – Chevalier ONM

Pr. dpt des Retraités de la Gendarmerie

Pr. dpt du Souvenir Français

Pr. dpt des Marins Anciens Combattants

Délégué dpt de l’ASF

Viardot Jean-Marie.jpg
Cdt Jean-Marie Viardot

 

J’avais souligné mon admiration devant les Généraux placés à la tête de la Gendarmerie Nationale qui avaient osé dire en public dans quelles difficultés se débat l’institution.

J’avais assuré ces Directeurs de la Gendarmerie de mon (notre) soutien.

L’État de Pépère 1er dit le Président Normal n’admet pas que des Généraux de Gendarmerie puissent oser dénoncer des incohérences d’un système essoufflé, asphyxié dont il est le premier responsable.


 

Gén Renault.jpg

Général Pierre Renault

Le 26 février, par décision prise en Conseil des Ministres, le Général Pierre Renault, qui fut en poste à Montpellier, avait été démis de ses fonctions et remplacé par un CIVIL, inspecteur de l’administration. Quelle idée avait-il eu de dénoncer l’état déplorable des matériels de la Gendarmerie et plus particulièrement celui des casernements ! Il avait osé dire que le terme « indigne » pour qualifier certains logements de Gendarmes est approprié…

Voir et écouter l’audition du Général Renault en cliquant sur ce lien.


 

Gén Soubelet.jpg

Général Pierre Soubelet

 

Le Général Bertrand Soubelet vient d’être muté de la Direction des Opérations et de l’Emploi à la tête de la Gendarmerie de l’Outre-mer. Ce n’est pas une promotion surtout quand on a passé à peine deux années au poste prestigieux qu’il occupait. On lui reprocha d’avoir critiqué le système judiciaire français qui laisse les délinquants en liberté. C’était le premier à agir avec autant de franchise, sans langue de bois. La Ministre de la Justice et le Premier Ministre ont mis le temps pour réagir mais ils ont fini par obtenir des sanctions.

Voir et écouter son intervention en cliquant sur ce lien.


 

Gén Mazy.png

Général Philippe Mazy

 

Le Général Philippe Mazy, Directeur du Personnel de la Gendarmerie, s’est permis de souligner que l’écart entre le plafond des effectifs autorisés et les effectifs réellement présents sur le terrain provoque près de 1.800 postes de « trou à l’emploi » dans le ridicule de la création de 162 postes par an face à la réalité du sous-effectif existant depuis des années.

Voir et écouter l’audition du Général Renault en cliquant sur ce lien.


 

Général-Denis-Favier.jpg

Général Denis Favier

 

Nous avons aussi le cas du numéro Un, le brillant Général Denis Favier, Directeur Général, qui avait dénoncé devant la représentation nationale les difficultés qu’il avait à joindre les deux bouts ce qui nous avait permis de dire que la Gendarmerie était clochardisée. Ces Généraux vont-ils se retrouver, eux aussi, dans la charrette qui les conduira à l’échafaud ? Il est évident que ces derniers temps, dans notre République, on coupe facilement les têtes.

Lire les propos du Général Favier en cliquant sur ce lien.


La preuve est faite que les responsables de l’État n’admettent pas que des Généraux de Gendarmerie puissent faire autre chose que d’approuver leurs décisions, au garde-à-vous, même quand elles sont nuisibles à la Gendarmerie.

Aujourd’hui on peut s’inquiéter de l’avenir de deux autres Généraux qui ont osé dire la vérité sur l’état de l’institution.

Toute vérité n’est pas bonne à dire et quand on voit le sort réservé à des Généraux, on se rend bien compte que ce n’est pas demain que le Gendarme de base aura le droit de s’exprimer.

Messieurs les syndicalistes de la Police Nationale qui jalousez les Officiers de Gendarmerie, réfléchissez aux conséquences auxquelles vous vous exposez si vous obtenez satisfaction…

JMV

SOURCE: http://www.minurne.fr/gendarmerie-le-premier-qui-dit-la-verite-doit-etre-execute-par-jean-marie-viardot

**********************************************

7773045603_le-president-de-debout-la-republique-nicolas-dupont-aignan-le-13-avril-2014-a-paris-archivesA deux jours de la publication de l’audit des comptes de l’UMP, le Journal du Dimanche indique que la dette de l’UMP serait proche de 80 millions d’euros, évoquant notamment des salaires exorbitants de certains cadres ou bien des dépenses folles concernant des proches de l’équipe dirigeante. Ces révélations, si elles s’avèrent vraies, sont dramatiques pour l’image de la classe politique dans notre pays.

L’UMP, premier parti à critiquer l’assistanat, n’a apparemment pas la même conception de la bonne gestion de l’argent public quand il s’agit des dépenses du parti.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Eric Cesari, le directeur général de l’UMP, percevait ainsi un salaire de 12.500 euros brut, négocié à l’époque par Xavier Bertrand quand il était à la tête du parti. Geoffroy Didier, cofondateur avec Guillaume Pelletier de La Droite forte, touchait un salaire 8.500 euros brut en tant que « collaborateur » de Brice Hortefeux.

LIRE: http://www.voxnr.com/cc/dep_interieur/EupuyyVpZkfUolDwIe.shtml

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Raimanet

http://www.debout-la-republique.fr/communique/l-argent-de-l-ump-est-l-impot-des-francais
in fine bien sûr il ne peut en être autrement … pris la main dans la valise ! –
ci-dessus lien source article

vos commentaires :


http://db.tt/nE5AnTn

http://wp.me/3aME7

Voir l’article original

AZIBERTPour découvrir la personnalité de ce haut-magistrat, relire cet extrait du journal de cellule du 8 avril 2004.

 

Ah, Français, soyez égoïstes, ne pensez qu’à vous, qu’à votre petit confort, nous sommes là pour veiller au grain et nous en foutre plein les poches. C’est l’antienne éternelle des gens en place, qu’ils soient fonctionnaires, dirigeants syndicaux, politiques et décideurs qui en plus trouvent une aide absolue auprès de certains fonctionnaires qui se font appeler magistrats. Ceux-là appliquent sans aucun bon sens des textes parfois stupides, souvent inadéquats, toujours sociologiquement en retard. Etre magistrat aujourd’hui ne sert qu’à se différencier du commun des mortels en participant à l’instauration d’un ordre quasi religieux dont a déjà été copié tous les attributs et non pas à apporter la compétence humaine et le bon sens qui manquent tant dans la gestion de la société actuelle.

AZIMAGNILe bon sens ?

Il n’est même plus à l’Ecole nationale de la magistrature où le premier avril 2004, fêté comme il se doit, par des étudiants demandeurs d’air non vicié, et alors que, en cette journée propice, le canular ne pouvait qu’être reconnu, Gilbert Azibert, le directeur de cet établissement scolaire a cru bon de porter plainte pour divulgation d’informations erronées, usurpation d’identité, intrusion j’en passe et des meilleures!
C’est vrai, un maître de conférences a osé écrire que le bien aimé Gilbert Azibert quittait l’ENM suite à sa nomination par la chancellerie à de nouvelles responsabilités. Un pot de l’amitié est même suggéré dans ce message. Des Maîtres de conférences reconnaissent que : « Ici, l’ambiance est si lourde qu’on rit de peu…Et puis cela correspondait tellement à nos vœux. »(Le Monde du 8 avril 2004) Jamais nous ne saurons si c’était le départ de Gilbert ou le pot de l’amitié qui était souhaité. Du coup, la PJ débarque au service informatique de l’ENM ayant souffert cette attaque de pirates en herbe ayant surtout envie de, de, de seulement rire un peu.

Rire, encore un mot qui doit être rayé du lexique du magistrat formaté.

AZIBERTDATIAh non, on ne dit pas formaté, on dit cadré, puisque début décembre, ce même Gilbert Azibert avait organisé un « amphi de cadrage » pour préparer l’école à la visite du ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy. A force de vivre parmi les tabanidés, du latin tabanus que Pline, le naturaliste avait répertoriés donnant ainsi son nom au taon, entrant dans la catégorie des diptères de la famille des mécoptéroïdes de la sous classe des ptérygotes eux-mêmes sous-classes des insectes, qui ne sont, comme tout le monde le sait que des mandibulates. Une vraie fonction publique dans sa diversité, ces insectes! Donc par mimétisme et en contact permanent osmotique, nos futurs censeurs, vrais nouveaux magistrats curules, deviennent des tabanidés par mutation régressive ou mutationnisme . Tu ne riras point tel est le onzième commandement de Gilbert Azibert, qui sachant que le rire agit sur les mandibules se devaient de limiter la casse dés le départ. Sacré Gilbert, il pense vraiment à tout. Un vrai chef ! Décidemment nos techno dirigeants n’ont plus le sens de l’humour. C’est un constat supplémentaire qu’ils ont perdu les valeurs essentielles. A quand le bûcher pour ces joyeux séminaristes impies ? Je pense qu’on devrait suggérer qu’ils soient astreints également à l’abstinence sexuelle et alimentaire durant toute la période qui n’est pas le carême ou le ramadan. Et puis, aussi, allez, laissons nous aller: « Que le célibat devienne une obligation ! »

Louvre-Arcimboldo-4409Etre magistrat, ça se mérite !

La galerie de portraits dernièrement exposés permettant d’admirer ces admirables trognes archiboldiennes et patibulaires d’ensoutanés irascibles ne provoquant pas la nausée, pourquoi ne pas imposer une prière aux visiteurs de cette galerie : « Au nom de tous les tartuffes de la planète, qu’ils règnent absolument et pour les siècles des siècles… » À prononcer avant de déposer une offrande et d’allumer un cierge qui ne devra donc plus jamais permettre d’agrémenter des plaisirs solitaires qui seront également prohibés !
Et surtout, fasse que le couvercle soit bien maintenu sur la marmite bouillonnante de la société. Telles sont les taches qu’ils remplissent et quand certains nous la jouent avec une morale rétrograde autant qu’inopportune, qu’ils sachent qu’ils ne permettront qu’accélérer le processus de désintégration du système par la morale, mise en avant, faite d’ absolutisme dallozien ringard , stupide et au bons sens totalement absent.

Extrait de l’Archipel des Soumis écrit par Marc Fievet durant son incarcération.

LIRE ce qu’en disait la presse:

http://www.liberation.fr/societe/2004/04/07/l-ecole-de-la-magistrature-digere-mal-un-poisson-d-avril_475252

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/03/07/gilbert-azibert-professionnel-solide-et-autoritaire_4379400_3224.html

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/sarkozy-sur-ecoute-gilbert-azibert-un-magistrat-tres-en-cour_1499007.html

000000000000000000000000000000000000

rtxva7rLes grosses ficelles de Nicolas Sarkozy

Evoquons l’exercice de Nicolas Sarkozy sur TF1 et Europe 1 où il a tenté de nous démontrer qu’il est tout ce qu’il n’est pas. L’acteur a perdu de son aura parce que son texte est devenu un propos conventionnel plus qu’une expression sincère. Ses trucs et ses procédés ne convainquent plus.

Certains vont me reprocher mon manque de mesure, mon hostilité, et pour ma part, je pourrais aussi dénoncer chez quelques autres une absence totale de lucidité et une imprécision judiciaire compensée, comme souvent, par une arrogance d’autant plus affichée.

Détester la magistrature n’est pas le meilleur moyen pour la connaître et en parler. On a le droit éventuellement de faire s’accorder retenue et ignorance. Cela n’interdit pas de participer mais nécessite au moins un aplomb moins sûr de soi.

Pour avoir vilipendé le désastreux Mur des cons et avoir jugé la lettre adressée par le Syndicat de la Magistrature au président de la République outrancière et choquante, je suis d’autant plus fondé, en retour, à mettre en cause la teneur de l’entretien de Nicolas Sarkozy avec Jean-Pierre Elkabbach et Gilles Bouleau.

Ces derniers, il faut l’admettre, ont tenté de faire leur travail mais ils ont eu les miettes que la volubilité de leur invité leur laissait.

Après sa garde à vue et sa mise en examen pour corruption active, recel de violation du secret de l’instruction et trafic d’influence, Nicolas Sarkozy a eu droit à Europe 1 et TF1 durant une quinzaine de minutes au moins mais il est un citoyen ordinaire et paraît-il un justiciable comme les autres.

Il s’en est pris à ces « dames », les juges d’instruction Simon et Thépot, et cette dernière en particulier a fait l’objet de ses foudres parce qu’elle appartient au SM. Jusqu’à nouvel ordre, personne ne peut suspecter ces magistrats d’avoir inventé les faits dont elles sont saisies et le Mur des Cons ne frappe pas à vie même les juges les plus discrets d’une malédiction professionnelle.

Le juge Gentil, lui aussi, avait été traîné dans la boue politique et judiciaire par les amis de Nicolas Sarkozy jusqu’à ce que celui-ci n’hésite pas à exploiter le non-lieu dont il avait bénéficié de la part de ce magistrat pourtant tellement odieux et partial!

Il est clair que pour Nicolas Sarkozy les seuls magistrats supportables ont été ou sont ceux soumis à son emprise ou qui n’instruiront jamais à son sujet. Tous les autres, des « petits pois ».

Il a vigoureusement contesté la dureté et l’humiliation de sa très longue garde à vue puis de son défèrement tardif et s’est plaint d’avoir été traité de la sorte au lieu de l’être selon des modalités moins éprouvantes. A qui la faute ? Si ces magistrats ont été obligés de mettre en oeuvre un tel dispositif, c’est à cause du comportement de Nicolas Sarkozy qui n’a pas cessé depuis sa défaite d’activer un réseau d’informateurs dans les hautes sphères de l’Etat. Pour être prévenu, alerté, pour influencer et déséquilibrer. Pour mieux se tirer d’affaire, des affaires en n’hésitant pas à solliciter ou à favoriser le dévoiement de certaines personnalités dont une au moins, Patrick Calvar, a su résister. Mais Nicolas Sarkozy ne proclame-t-il pas qu’il est un justiciable comme les autres ?

Il prétend nous apitoyer en faisant croire que ses conversations intimes ont été retranscrites alors que la seule transcription des écoutes – outil procédural efficient en l’occurrence – a concerné la préparation ou la commission d’infractions entre lui-même, Me Herzog et Gilbert Azibert. Cette circonstance a toujours permis, selon la Cour de cassation, de battre en brèche le rempart absolu du secret professionnel. Mais peu importe. Nicolas Sarkozy est avocat et a affirmé avoir le soutien des avocats !

Tout le reste à l’avenant.

Bygmalion ? Le Conseil constitutionnel a tout dit. Il n’y est pour rien.

Les sept procédures dans lesquelles il est impliqué ? Une malveillance, une instrumentalisation. La main sur le coeur et sur l’esprit, ne nous déclare-t-il pas qu’il est irréprochable ?

Je ne sais pas l’impact qu’aura sa prestation sur l’esprit public et sur l’UMP mais si la clairvoyance n’était pas une denrée intellectuelle et morale de plus en plus rare, la cause serait entendue.

Cet ancien président se vantant d’être honorable voit son honneur trop systématiquement et durablement contesté pour pouvoir encore se réfugier derrière cette belle façade.

Nicolas Sarkozy devrait être prié aimablement de demeurer auprès de son épouse et de faire des conférences pour le plus offrant. Un destin qui en vaut bien un autre.

Philippe Bilger

00000000000000000000

Voir ou revoir la video quand Arno Karsfeld balance un verre d’eau…. à 11 minutes 15!

 

 

Allain Jules

Arno Klarsfeld Arno Klarsfeld

Ce pays est finalement un bateau ivre. Arno Klarsfeld, l’avocat parisien de 48 ans, qui reçoit des émoluments du Conseil d’Etat se croit finalement tout permis. Il peut insulter qui il veut, attaquer qui il veut et même la Justice. L’avocat n’a visiblement pas apprécié d’apprendre la mise en garde à vue de l’ancien président de la République par l’office anti-corruption. Et là, il s’est lâché sur Twitter…

Voir l’article original 99 mots de plus