Archives de la catégorie ‘Culture’

Discours de Victor Hugo sur la misère ( à partager autour de vous )

Victor_hugo

Victor Hugo « discours sur la misère » à l’Assemblée Nationale le 9 juillet 1849 

«Je ne suis pas, Messieurs, de ceux qui croient qu’on peut supprimer la souffrance en ce monde, la souffrance est une loi divine, mais je suis de ceux qui pensent et qui affirment qu’on peut détruire la misère. Remarquez-le bien, Messieurs, je ne dis pas diminuer, amoindrir, limiter, circonscrire, je dis détruire. La misère est une maladie du corps social comme la lèpre était une maladie du corps humain ; la misère peut disparaître comme la lèpre a disparu. Détruire la misère ! Oui, cela est possible ! Les législateurs et les gouvernants doivent y songer sans cesse ; car, en pareille matière, tant que le possible n’est pas le fait, le devoir n’est pas rempli.

La misère, Messieurs, j’aborde ici le vif de la question, voulez-vous savoir où elle en est, la misère ? Voulez-vous savoir jusqu’où elle peut aller, jusqu’où elle va, je ne dis pas en Irlande, je ne dis pas au moyen-âge, je dis en France, je dis à Paris, et au temps où nous vivons ? Voulez-vous des faits ?

Mon Dieu, je n’hésite pas à les citer, ces faits. Ils sont tristes, mais nécessaires à révéler ; et tenez, s’il faut dire toute ma pensée, je voudrais qu’il sortît de cette assemblée, et au besoin j’en ferai la proposition formelle, une grande et solennelle enquête sur la situation vraie des classes laborieuses et souffrantes en France. Je voudrais que tous les faits éclatassent au grand jour. Comment veut-on guérir le mal si l’on ne sonde pas les plaies ?

Voici donc ces faits :

Il y a dans Paris, dans ces faubourgs de Paris que le vent de l’émeute soulevait naguère si aisément, il y a des rues, des maisons, des cloaques, où des familles, des familles entières, vivent pêle-mêle, hommes, femmes, jeunes filles, enfants, n’ayant pour lits, n’ayant pour couvertures, j’ai presque dit pour vêtements, que des monceaux infects de chiffons en fermentation, ramassés dans la fange du coin des bornes, espèce de fumier des villes, où des créatures humaines s’enfouissent toutes vivantes pour échapper au froid de l’hiver. Voilà un fait. En voici d’autres : Ces jours derniers, un homme, mon Dieu, un malheureux homme de lettres, car la misère n’épargne pas plus les professions libérales que les professions manuelles, un malheureux homme est mort de faim, mort de faim à la lettre, et l’on a constaté après sa mort qu’il n’avait pas mangé depuis six jours. Voulez-vous quelque chose de plus douloureux encore ? Le mois passé, pendant la recrudescence du choléra, on a trouvé une mère et ses quatre enfants qui cherchaient leur nourriture dans les débris immondes et pestilentiels des charniers de Montfaucon!

Eh bien, messieurs, je dis que ce sont là des choses qui ne doivent pas être ; je dis que la société doit dépenser toute sa force, toute sa sollicitude, toute son intelligence, toute sa volonté, pour que de telles choses ne soient pas ! Je dis que de tels faits, dans un pays civilisé, engagent la conscience de la société toute entière ; que je m’en sens, moi qui parle, complice et solidaire, et que de tels faits ne sont pas seulement des torts envers l’homme, que ce sont des crimes envers Dieu !

Voilà pourquoi je suis pénétré, voilà pourquoi je voudrais pénétrer tous ceux qui m’écoutent de la haute importance de la proposition qui vous est soumise. Ce n’est qu’un premier pas, mais il est décisif. Je voudrais que cette assemblée, majorité et minorité, n’importe, je ne connais pas, moi de majorité et de minorité en de telles questions ; je voudrais que cette assemblée n’eût qu’une seule âme pour marcher à ce grand but, à ce but magnifique, à ce but sublime, l’abolition de la misère!

Et, messieurs, je ne m’adresse pas seulement à votre générosité, je m’adresse à ce qu’il y a de plus sérieux dans le sentiment politique d’une assemblée de législateurs ! Et à ce sujet, un dernier mot : je terminerai là.

Messieurs, comme je vous le disais tout à l’heure, vous venez avec le concours de la garde nationale, de l’armée et de toutes les forces vives du pays, vous venez de raffermir l’Etat ébranlé encore une fois. Vous n’avez reculé devant aucun péril, vous n’avez hésité devant aucun devoir. Vous avez sauvé la société régulière, le gouvernement légal, les institutions, la paix publique, la civilisation même. Vous avez fait une chose considérable… Eh bien ! Vous n’avez rien fait !

Vous n’avez rien fait, j’insiste sur ce point, tant que l’ordre matériel raffermi n’a point pour base l’ordre moral consolidé ! Vous n’avez rien fait tant que le peuple souffre ! Vous n’avez rien fait tant qu’il y a au-dessous de vous une partie du peuple qui désespère ! Vous n’avez rien fait, tant que ceux qui sont dans la force de l’âge et qui travaillent peuvent être sans pain ! tant que ceux qui sont vieux et ont travaillé peuvent être sans asile ! tant que l’usure dévore nos campagnes, tant qu’on meurt de faim dans nos villes tant qu’il n’y a pas des lois fraternelles, des lois évangéliques qui viennent de toutes parts en aide aux pauvres familles honnêtes, aux bons paysans, aux bons ouvriers, aux gens de cœur ! Vous n’avez rien fait, tant que l’esprit de révolution a pour auxiliaire la souffrance publique ! Vous n’avez rien fait, rien fait, tant que dans cette œuvre de destruction et de ténèbres, qui se continue souterrainement, l’homme méchant a pour collaborateur fatal l’homme malheureux!»

Victor Hugo

source: http://jeunecitoyen.wordpress.com/2013/12/09/discours-de-victor-hugo-sur-la-misere-a-partager-autour-de-vous/

—————————–

Voici la dernière mouture de la démo du spectacle « Victor Hugo, l’âme du peuple » présenté par Excès Terra Cie et mis en scène par Stéphan Lhuillier.

http://www.exces-terra-cie.com/article-victor-hugo-l-ame-du-peuple-121044306.html

000000000000000000000000000000

Le monde célèbre Noël

Mis à jour à 21h14

Les chrétiens célèbrent Noël à travers le monde, mais à Bethléem, lieu de naissance du Christ selon la tradition, la fête est assombrie par les violences au Moyen-Orient. Les pèlerins étrangers se font rares en Terre sainte.

SYRIE: Le Patriarche de l’église orthodoxe en Syrie, Jean X d’Antioche, célèbre une messe dans une église à Alep. (mercredi 24 décembre 2014) Image: AFP

UKRAINE:Dans l’est de l’Ukraine, à Donetsk, des fidèles dans l’église catholique de Saint-Joseph. (mercredi 24 décembre 2014) Image: AFP

CHINE:L’archevêque Joseph Li Shan participe à une messe dans une église catholique de Pékin. (mercredi 24 décembre 2014) Image: AFP

CISJORDANIE:Une procession religieuse s’est dirigée vers la Basilique de la Nativité à Bethléem. (mercredi 24 décembre 2014)Image: AFP

CISJORDANIE: Le Patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte, salue la foule de fidèles à Bethléem. (mercredi 24 décembre 2014) Image: AFP

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Au son des cornemuses et des tambours, des fanfares de scouts ont escorté ce mercredi 24 décembre jusqu’à la Basilique de la Nativité la procession menée par le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte.

Sur la place, bien moins remplie que les années précédentes, les pèlerins étrangers se faisaient très rares. Au milieu trônait un gigantesque sapin décoré aux couleurs du drapeau palestinien – noir, blanc, rouge et vert – tandis que des Pères Noël distribuaient des chocolats à la foule.

Mais le climat de tensions, ininterrompu depuis des mois, a fait fuir les pèlerins étrangers, selon les professionnels du tourisme à Bethléem, localité située à une dizaine de kilomètres au sud de Jérusalem. Seuls quelques cars circulaient ainsi mercredi dans les rues de la ville palestinienne.

Mgr Twal devait présider la grand-messe de Noël en l’église catholique Sainte-Catherine, contiguë à la Basilique de la Nativité, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas, arrivé dans l’après-midi à Bethléem, pour y rencontrer notamment la communauté chrétienne.

«Meilleur antidote»

A Rome, l’affluence promettait d’être bien plus importante pour la messe dite de «minuit» célébrée par le pape François en la basilique Saint-Pierre à partir de 21h30.

Le chef de l’Église catholique a téléphoné mercredi à des réfugiés irakiens au Kurdistan. «Chers frères, je suis proche de vous, très proche de tout mon coeur. Dieu vous donne les caresses de sa tendresse», leur a-t-il dit.

Il avait exprimé mardi sa vive inquiétude face au sort des chrétiens au Moyen-Orient, ravagé par des conflits de plus en plus sanglants, notamment en Irak et en Syrie.

Dans une longue lettre adressée aux chrétiens d’Orient, François les a exhortés à la «persévérance» et au dialogue interreligieux en dépit des difficultés, soulignant qu’il n’y avait pas d’alternative. Le dialogue, a assuré le pape argentin, est «le meilleur antidote à la tentation du fondamentalisme religieux».

Dans une allusion claire au groupe djihadiste Etat islamique (EI), il a exprimé son inquiétude devant une «organisation terroriste, d’une dimension autrefois inimaginable, qui commet toutes sortes d’abus».

Besoin de signes rassurants

Mgr Twal a également dénoncé ces exactions, ainsi que la récente guerre à Gaza et les attentats menés notamment à Jérusalem ces derniers mois.

«Au-delà de la tragédie inhumaine qui ensanglante et déchire le Moyen-Orient, nous sommes tous surpris de voir de jeunes gens en Europe embrasser des idéologies radicales et aller combattre en Syrie et en Irak», a-t-il ajouté.

Ce Noël est particulièrement difficile pour les 150’000 chrétiens déplacés d’Irak, qui «vivent une situation tragique et à qui aucune solution rapide n’est proposée», a déclaré de son côté le patriarche chaldéen Louis Sako à Bagdad.

«Tout particulièrement en cette période de Noël, ils ont besoin de signes qui les rassurent. Il faut leur dire qu’ils ne sont pas abandonnés et oubliés», a-t-il ajouté.

Le président iranien Hassan Rohani a souhaité un joyeux Noël au pape et aux autres dirigeants du monde. Il a appelé à une coopération pour «répandre la paix, la sécurité et le bien-être sur le monde».

Pas de réunions à cause d’Ebola

Ailleurs, Noël est célébré dans un climat de surveillance renforcée en France après trois attaques, dont une liée à l’islamisme radical, ayant fait un tué et 25 blessés.

A Cuba, les célébrations de Noël, longtemps interdites par le régime, auront lieu dans une atmosphère égayée par un cadeau anticipé: le rapprochement avec les Etats-Unis.

En revanche, aucun rassemblement public festif n’est prévu en Sierra Leone à cause de l’épidémie d’Ebola.

Redoutant des attaques du groupe islamiste Boko Haram, deux Etats du nord-est du Nigeria ont par ailleurs imposé de sévères restrictions à la circulation des véhicules jusqu’à dimanche matin.

(ats/Newsnet)

Créé: 24.12.2014, 21h14

source: http://www.tdg.ch/monde/monde-celebre-noel/story/23079184

000000000000000000000000000000000000000000

https://newsgatewebsite.files.wordpress.com/2014/12/strasbourg.jpg

Le marché de Strasbourg : le plus vieux de France

Le marché de Colmar 

Le marché de Lille

Le marché de Montbéliard

Le marché des Champs-Elysées

Seront-ils un jour interdits?

 

Publié le mardi 02 décembre 2014 à 16h49 – Mis à jour le mardi 02 décembre 2014 à 16h52

Deux ex-membres des Femen ont mené une action dans la crèche de Noël de la Grand-Place de Bruxelles.

Vers 14h, deux membres des Femen ont pénétré dans la crèche de la Grand-Place où elles ont placardé une pancarte sur laquelle il était écrit « Nique les pauvres ». Elles ont ensuite fait semblant de frapper avec des bâtons les personnages de Joseph et Marie. Les statuettes, dont celle du petit Jésus, ont ensuite été déplacées en dehors de la crèche de Noël.

Les deux femmes ont été interpellées par les forces de l’ordre et ont été placées en garde à vue avant d’être relâchées en fin d’après-midi.

Tout est déjà rentré dans l’ordre du côté de la crèche de Noël, nous dit-on à la Ville de Bruxelles.

Par cette action qualifiée de satirique, les deux femmes issues du « Collectif Anonyme » souhaitaient, semble-t-il, dénoncer la politique d’austérité du gouvernement fédéral ainsi que les expulsions de familles pauvres.

« Nous, citoyens belges avons aujourd’hui procédé à l’expulsion d’une famille de gens pauvres (et même probablement des réfugiés illégaux) qui était venus insolemment squatter notre chère Grand-Place. Nous avions revêtu l’habit traditionnel des expulsions, en hommage à notre police qui comme on le sait, est capitale pour le capital », ont indiqué les deux protagonistes.

Avant de poursuivre, toujours sur le ton de l’ironie: « Par ce geste, nous entendons apporter notre soutien au gouvernement Michel et aux nouvelles mesures prises par celui-ci pour que les vrais responsables de la crise soient enfin poursuivis. En effet, nous approuvons totalement l’acharnement, il faut bien le dire très thérapeutique, du gouvernement actuel sur les chômeurs, car bien qu’il n’y ait qu’un emploi pour 60 chômeurs en ce moment en Belgique, nous savons tous qu’ils le font exprès car quand on veut, on peut! »

http://www.dhnet.be/galerie/en-images-les-femen-deplacent-le-petit-jesus-de-la-creche-de-la-grand-place-547ddf9b35707696bac08871

http://www.dreuz.info/2014/12/il-ny-a-que-deux-periodes-ou-on-a-interdit-les-creches-sous-la-terreur-et-en-2014/#!prettyPhoto

000000000000000000000000000000

09:31 07/12/2014
Ciudad de México, 7 dic (Sputnik)

Los tres puntos centrales de la agenda de la XXIV Cumbre Iberoamericana, que arranca el lunes, son la educación, la cultura y la innovación, ratificó el sábado la subsecretaria de Relaciones Exteriores de México para América Latina y el Caribe, Vanessa Rubio.

La encargada de la diplomacia mexicana en América Latina dijo que en el camino hacia la Cumbre del puerto de Veracruz, México se empeñó en la renovación de una agenda muy acotada, centrada « en un diálogo enfocado con resultados concretos ».

2014 ha sido un « año de renovación » de la Cumbre Iberoamericana, para « dotarla de un nuevo sentido, de una nueva agenda, celebrar la diversidad iberoamericana, rescatar el valor común de nuestra historia, de nuestra cultura, de nuestras tradiciones », dijo la diplomática mexicana.

Hacia el futuro, el foro busca mostrar un « región diversa, pero que en su diversidad también está su fortaleza, una región dialogante y cooperante », dijo la representante del país anfitrión.

México quiso, además, aprovechar el impulso de una nueva Secretaria General Iberoamericana dado que  » este año fue electa por unanimidad Rebeca Grynspan (Costa Rica) », en sustitución de Enrique Iglesias de Uruguay.

Las cumbres de Iberoamérica son « un proceso de cooperación y de diálogo de todos los países que hablan español o portugués » en América Latina, El Caribe, más España y Portugal, que comenzó en Guadalajara, México, hace 24 años.

Cuando comenzó aquel foro Iberoamérica no tenía toda una serie de mecanismos institucionales, multilaterales en América Latina.

« Hoy existe un bagaje mucho mayor de institucionalidad regional con la cual convive la Cumbre Iberoamericana », dijo Rubio al mencionar la Comunidad de Estados Latinoamericanos y Caribeños (CELAC), el Mercosur, la Unasur, la Alianza del Pacífico y el Sistema de Integración Centroamericana.

La Cumbre Iberoamericana en México estará enmarcada por la peor crisis política a raíz de la desaparición de 43 estudiantes.

Desaparición de estudiantes en México >>

Rebeca Grynspan, nueva Secretaria General Iberoamericana, ya tuvo que reaccionar ante la prensa sobre el tema de los estudiantes desaparecidos, donde comenzó expresando su « solidaridad » con los humildes familiares.

« La esperanza es que no habrá impunidad, que se esclarezcan los hechos, con derechos a la justicia, y los pasos del gobierno (de México) están comprometidos en esa dirección, esperamos que así sea », dijo la diplomática costarricense en el marco de los trabajos preparativos

La Cumbre se celebra sin la asistencia de la presidenta del otro gigante regional, Brasil, donde Dilma Rousseff batalla con escándalos de corrupción en la estatal petrolera Petrobras.

El presidente Raúl Castro, de Cuba, sigue rechazando las invitaciones a participar en ese foro regional y los quebrantos de salud de la presidente Cristina Fernández de Kirchner, le impedirán representar a Argentina.

Los sucesores de dos iconos de las cumbres iberoamericanas han confirmado su asistencia: el Rey Felipe de España que viajó la noche del sábado, y el presidente de Venezuela, Nicolás Maduro, llegarán con su cauda de escándalos de corrupción y crisis de inestabilidad internas a tomar oxígeno en el puerto de México.

Noticias relacionadas

http://sp.ria.ru/bilaterial_relations/20141207/163502755.html

0000000000000000000000000000000000000000000000000

Rey Felipe VI de España llegó a México para participar en la XXIV Cumbre Iberoamericana

10:00 07/12/2014
 Ciudad de México, 7 dic (Sputnik)
El rey Felipe VI de España llegó la noche del sábado a México para participar en la XXIV Cumbre Iberoamericana dedicada a la educación, la cultura y la innovación que será inaugurada oficialmente el próximo lunes por la tarde.

Felipe VI transmitió a México y la « gran comunidad de naciones que es Iberoamérica, el especial afecto del pueblo español », en vísperas de la primera cumbre de este tipo a la cual asiste como jefe de Estado, tras la abdicación de su padre, Juan Carlos de Borbón, este año.

La reina Letizia no ha viajado con su marido debido a que los organizadores no programaron actividades oficiales para las primeras damas.

El rey clausurará el X Encuentro Empresarial Iberoamericano el domingo, junto al presidente de México, Enrique Peña.

El mandatario mexicano vive uno de sus momentos políticos más críticos, luego de que el sábado se ha confirmado la identidad de uno de los 43 jóvenes de magisterio rural que fue asesinado por policías y narcos aliados por orden de un alcalde del estado de Guerrero.

La tarde del domingo el monarca español inaugurará el III Foro Iberoamericano de la Comunicación; y el lunes, entregará los premios de México a la Innovación y el Emprendimiento.

Felipe participará en el foro « Repensando Iberoamérica: construyendo el futuro », y almorzará en Faro Venustiano Carranza de Veracruz con el presidente de México y el presidente del gobierno de España, Mariano Rajoy.

El plenario de los 17 mandatarios que asisten a la cumbre se inaugurará el lunes por la tarde, con el tema « Educación y Cultura ». Luego se les ofrecerá una cena oficial.

El martes, el rey de España participará en un desayuno de trabajo con los presidentes centroamericanos y después en la sesión privada de todos los jefes de Estado y de Gobierno de la Cumbre antes de lanzamiento del documento de « Perspectivas Económicas de América Latina 2015 ».

http://sp.ria.ru/bilaterial_relations/20141207/163502821.html

0000000000000000000000000000000000000000000000

Le ras-le-bol de Robert Ménard envers les « ayatollahs de la laïcité »!

Les associations laïques l’invitent à retirer ce qu’elle considèrent comme un «emblème religieux». Le maire de Béziers dénonce un «deux-poids deux mesures».
lire:http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/12/04/01016-20141204ARTFIG00343-face-aux-pressions-menard-maintient-sa-creche-dans-la-mairie-de-beziers.php

0000000000000000000000000000000000

Mes coups de coeur

Ci-dessous le communiqué de l’Union des Progressistes Juifs de Bruxelles (UPJP), qui s’est fait piéger par l’Institut pour la Mémoire Audiovisuelle Juive (IMAJ), en acceptant de participer, dans un premier temps, à ce qui est en vérité une entreprise de propagande israélienne, comme il leur est apparu ensuite. Le militant belge Rudi Barnet analyse et démonte cette supercherie, le festival programmé du 28 octobre prochain au 2 novembre, consistant à redorer l’image d’Israël, en se cachant derrière les mots « juif », « cinéma », « culture », « dialogue », « vivre ensemble »…

A lire sur : http://www.capjpo-europalestine.com/spip.php?article19

« Pour nous la culture est un outil de la hasbara (propagande) de premier plan, pour nous il n’y a pas de distinction entre hasbara et culture. » (Nissim Ben Sheerit, ancien délégué général du Ministère des affaires étrangères israélien, en 2005)

051

Voir l’article original

Originally posted on Les New’s de Mustapha Menier:

BFM BUSINESS

Les députés ont finalement renoncé à faire entrer les oeuvres d’art dans le champ de l’impôt sur la fortune.

Les députés ont finalement renoncé à faire entrer les oeuvres d'art dans le champ de l'impôt sur la fortune.

© Joel Saget – AFP

Malgré son adoption en commission, l’amendement UDI étendant l’assiette de l’impôt sur la fortune aux oeuvres d’art a été rejeté par l’Assemblée, vendredi 17 octobre.
Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2015, les députés français ont finalement renoncé à assujettir les oeuvres d’art à l’Impôt sur la fortune (ISF). Pour le président du groupe centriste Philippe Vigier, à l’origine de l’amendement, « il s’agit d’encadrer des pratiques et un marché spéculatifs et en aucun cas de taxer la culture ou la création ».
« Vous nous dites que l’ISF est une mesure d’équité. Est-ce qu’exonérer les oeuvres d’art c’est une mesure d’équité? » a-t-il lancé aux socialistes, opposés à l’amendement.

Voir l’original

000000000000000000000000000000000000

« Extra pure » (Zéro,Zéro,Zéro) de Roberto Saviano

Publié: 16 octobre 2014 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, 36, 4 - REGALIENNES, Administration pénitentiaire, Canada, Cocaïne, Communiqué de presse, Culture, DCRI, DEA, DGSI, DNRED, Douane, Gendarmerie, HM Customs and Excise, Informations générales, INTERPOL, Justice, Narcotrafic, OCGRDF, OCRTIS, Police, RCMP-GRC, Secret défense, Services de renseignement, TRACFIN, UK, USA
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Roberto Saviano, auteur de « Gomorra », revient avec un nouveau livre : « Extra pure : voyage dans l’économie de la cocaïne » (Gallimard)Sortie le 16 octobre chez Gallimard. Présentation, sur le site :

«Se plonger dans les histoires de drogue est l’unique point de vue qui m’ait permis de comprendre vraiment les choses. Observer les faiblesses humaines, la physiologie du pouvoir, la fragilité des relations, l’inconsistance des liens, la force colossale de l’argent et de la férocité. L’impuissance absolue de tous les enseignements mettant en valeur la beauté et la justice, ceux dont je me suis nourri. Je me suis aperçu que la coke était l’axe autour duquel tout tournait. La blessure avait un seul nom. Cocaïne. La carte du monde était certes dessinée par le pétrole, le noir, celui dont nous sommes habitués à parler, mais aussi par le pétrole blanc, comme l’appellent les parains nigérians. La carte du monde est tracée par le carburant, celui des mœurs et des corps. Le pétrole est le carburant des moteurs, la coke celui des corps.»

Après Gomorra, Roberto Saviano poursuit son travail d’enquête et de réflexion sur le crime organisé. Mais, cette fois, il sort du cadre italien pour penser à l’échelle mondiale. D’où le crime tire-t-il sa force? Comment l’économie mondiale a-t-elle surmonté la crise financière de 2008? Une seule et même réponse : grâce à l’argent de la cocaïne, le pétrole blanc. Pour le comprendre, Extra pure nous convie à un voyage du Mexique à la Russie, de la Colombie au Nigeria, en passant par les États-Unis, l’Espagne, la France et, bien sûr, l’Italie de la ‘ndrangheta calabraise. Au fil de cette exploration, l’auteur raconte avec une puissance épique inégalée ce que sont les clans criminels partout dans le monde. Et il va plus loin encore, car c’est tout le fonctionnement de l’économie qu’il démonte impitoyablement.
Extra pure n’est ni une enquête ni un essai, ni un roman ni un récit autobiographique, mais tout cela à la fois et bien plus encore. Pour Roberto Saviano, c’est aussi l’occasion de s’ouvrir, de se confier, d’évoquer avec gravité et sincérité le danger et la solitude, le désir de mener une vie comme celle des autres et la détermination à poursuivre son combat.

source:

http://www.francemusique.fr/emission/la-chronique-litteraire/2014-2015/extra-pure-de-roberto-saviano-10-16-2014-09-09

 

A partir de la 11ème minute 45 secondes

La musique adoucit les moeurs !

Livre : « l’Identité malheureuse » d’Alain Finkielkraut

A partir de 11’30

Tous les articles sur Alain Finkielkraut

Voir la Vidéo-Débat 28Minutes : Finkielkraut « L’identité malheureuse » VS Plenel « Pour les musulmans »

Voir l’article original

François Cocq

La boîte de Pandore est ouverte et la réforme des rythmes scolaires a malheureusement bien dynamité l’éducation nationale comme prévu. Najat Vallaud-Belkacem vient ainsi d’adresser, par l’intermédiaire des recteurs, des courriers aux élus locaux leur annonçant qu’ils auraient à prendre en charge au travers des activités périscolaires quatre demi-journées afin de libérer les enseignants pour des réunions de concertation. Le glissement du temps périscolaire sur le temps scolaire et inversement est donc maintenant établi.

Voir l’article original 299 mots de plus

Guerre scolaire : comment les intégristes s’attaquent à l’école

Publié le 22 septembre 2014 | Mise à jour le 24 septembre

Dans un contexte national désormais marqué par l’abandon symbolique des très polémiques « ABCD de l’égalité » par le ministère et un contexte local qui a vu le renforcement des ailes réactionnaires par les pouvoirs municipaux en place, les activistes de La Manif Pour Tous ne cessent de gagner du terrain. L’école publique est-elle entrain de perdre la guerre scolaire qui s’est engagée ?

L’extrême droite catho est en ébullition depuis la découverte dans l’académie de Nantes d’une fiche de lecture supposément compromettante dont des activistes de La Manif Pour Tous ont su habilement tirer profit sur les réseaux sociaux, au point que la presse a fini elle aussi par s’emparer du sujet devant le buzz créé [1].

De fait, la présentation même de cette fiche est plutôt maladroite puisqu’elle peut laisser supposer qu’on fait lire aux élèves des livres en cachette et que leurs parents seraient privés de la juste information qu’ils sont en droit d’attendre de l’école. Et Vousnousils de titrer son article : « L’académie de Nantes recommande de cacher un livre aux parents- » suivi de près par ActuaLitté : « L’Académie de Nantes recommande des lectures en cachette »

De quoi s’agit-il ? D’une page web de l’Académie de Nantes, qui, nous dit ActuaLitté, « recommandait, aux élèves de CE2, CM1 et CM2, l’album Que font les petits garçons ?, de Nikolaus Heidelbach. Une publication susceptible de choquer les parents et que la notice académique encourageait à ne pas rapporter à la maison » dans la mesure où, nous explique ActuaLitté, « cet album dérange, notamment en raison du fait qu’il aborde deux sujets tabous dans la littérature de jeunesse […] : la mort et la sexualité ».

Si, à la grande indignation de ses détracteurs, la page web recommande en effet de « ne pas rapporter à la maison » ce livre jugé sensible, elle appelle néanmoins quelques remarques.

LIRE l’article: http://larotative.info/guerre-scolaire-comment-les.html

source:http://lesazas.org/2014/09/25/guerre-scolaire-comment-les-integristes-sattaquent-a-lecole/

000000000000000000000000000000000000000000000

La musique adoucit les moeurs !

Librairie Delamain
Ambiance électrique à la librairie Delamain. Une cliente fait irruption dans cette respectable institution fondée en 1700, et sise au 155 rue Saint-Honoré depuis 1906. (…) Le nouveau propriétaire de l’immeuble, le fonds qatari
Constellation Hotels Holding (propriétaire de l’hôtel Martinez à Cannes,
du Palais de la Méditerranée à Nice, de l’Hotel du Louvre…) souhaite
engager une renégociation du bail : il réclame un doublement du loyer
actuel.
..

Voir l’article original

Dans le cadre des cours du Collège de France « hors les murs », l’Université de Nantes accueillait Pierre Rosanvallon les 17 et 18 octobre 2011 pour une série de trois cours autour du thème Démocratie simple & Démocratie complexe

00000000000000000000000000000

 

histoireetsociete

 

Comment toute une génération post-soviétique a-t-elle changé d’avis sur les Etats-Unis d’Amérique ? Le journaliste Dmitri Sokolov-Mitritch exprime ici l’une des plus grandes désillusions du peuple russe depuis la chute de l’URSS.

Photo : Life, années 50

C’est que nous l’aimions, l’Amérique. Je me souviens parfaitement que nous aimions l’Amérique. Au début des années 1990, lorsque nous sommes entrés dans l’âge adulte, pour la majorité de mes amis la question de savoir ce qu’il fallait penser de la civilisation occidentale ne se posait même pas. On en pensait du bien.

Comment pouvait-il en être autrement ?

À la différence de nos grands-pères et même de nos pères, nous ne percevions pas du tout « la plus grande catastrophe géopolitique du XXème siècle » comme une catastrophe. Il s’agissait pour nous du début d’un long chemin. Enfin, nous nous extirpions de notre coquille soviétique pour partir à l’assaut…

Voir l’article original 1 505 mots de plus

uncitoyenindigné

S’agit-il des cultures dont nous abreuvent les médias quotidiennement ? Djihad, Barbarie, racisme anti-occident, intolérance, Génocide des chrétiens du moyen orient, etc.… Lisez attentivement ce qui suit. J’appelle ça une déclaration de guerre !

culture

clair

Nous ne pourrons pis dire que nous ne savions pas que nous ne pensions pas que, Etc..

Voir l’article original

Voices of Ukraine

Von: Marat Gelman
Euromaidan Press 1. September 2014
Übersetzt von Klaus H. Walter für Voices of Ukraine

Heads of States of the Customs Union and representatives of the European Commission attend their summit in MinskDer bekannte russische Kommentator Marat Gelman schreibt über Putins Ultimatum an Poroschenko, basierend auf einem Gespräch, das er mit einer gut informierten Quelle im Kreml hatte. Sein Artikel erschien am 30. August 2014 in der russischen Zeitschrift Nowoje Wremja. Eine ukrainische Übersetzung wurde von Expres.ua am 31. August veröffentlicht.

« Ich sprach mit Wladimir Lukin. Von Putins gesamter Entourage ist er der anständigste. Er war derjenige, der das Friedensabkommen zwischen Janukowytsch und der Opposition im Februar nicht unterzeichnet hatte, weil er es für nicht realisierbar hielt. Und deswegen gebe ich nicht meine eigenen Ansichten wieder, die ja bekannt sind, sondern liefere in diesem Artikel fast eine wörtliche Wiedergabe (des Gesprächs). Es war noch ein weiterer Mann dabei, ein gemeinsamer Freund – der mir und Lukin nahe steht. Darum glaube ich, was er sagte…

Voir l’article original 808 mots de plus

Raimanet

http://croah.fr/revue-de-presse/des-associations-juives-obligent-des-manuels-dhistoire-a-modifier-lhistoire-du-partage-de-la-palestine/
« Des passages de nouveaux manuels d’histoire contemporaine à destination des classes de première générale, contestés par des associations juives, vont être « modifiés » à l’occasion de l’impression des versions définitives, a indiqué lundi l’éditeur Hachette Éducation. Ces passages étaient relatifs au « partage de la Palestine », a-t-on précisé de même source. Ils étaient inclus dans des manuels « spécimens » dont la version définitive reste à imprimer, avant distribution aux classes de première L, S et ES à la rentrée 2011, dans le cadre de nouveaux programmes. Or, « après relecture, il est apparu que certains passages contestables devaient être modifiés. À l’occasion de l’impression, ils seront changés », a-t-on ajouté, sans préciser le détail des passages mis en cause ni la teneur des modifications. Le ministère de l’Éducation nationale n’avait pas réagi lundi en fin de journée.

Contacté, le président du Conseil représentatif des institutions juives…

Voir l’article original 113 mots de plus

*******
****
Quand le crétinisme l ’emporte, voila le résultat!

uncitoyenindigné

MAREE HAUTE – Le « Los Angeles Times » raye la France de la carte

Comment illustrer la terrible série estivale des crashs d’avion ? Le Los Angeles Times a choisi l’option cartographique, en y localisant les trois catastrophes aériennes successives de ce mois de juillet. Jusque là, rien de très innovant.

Sauf que le journal californien y dévoile une audacieuse image du monde… où la France a purement et simplement disparu, noyée sous les eaux :

EFFACES

Exit, donc, l’hexagone. Les Français ont intérêt à savoir nager. Et la Belgique de devenir le Finistère de l’Europe continentale. La Suisse, ravie, découvre l’océan : Genève a désormais les pieds dans l’Atlantique. Fini le ski, à nous les bains marins !

Même révolution cartographique pour l’Espagne et le Portugal, autrefois péninsule, et qui prennent avec fracas leur indépendance du continent. Les voilà déconnectés de l’Europe, comme une presqu’île de l’Afrique.

Quant aux Français, nul…

Voir l’article original 10 mots de plus

Asean Weaver For Business Blog

http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/les-six-impairs-a-eviter-aux-etats-unis_1524905.html
Il existe un code masculin-féminin très strict, à respecter au bureau et dans les affaires Outre-Atlantique. Décryptage par deux experts de la culture américaine Pascal Baudry et Nathalie Monsaint-Baudry (en photo), auteurs respectifs de « Français et Américains. L’autre rive » (1) et  » Française et Américaine. L’Interculturalité vécue  » (2.)

Voir l’article original

000000000

REMEMBER!

Buddha statue destruction Afghanistan – Vidéo Dailymotion

Bâmiyân n’a fait qu’ouvrir le chemin des exactions à tous ces fous!

Cellule44

La bande d’imbéciles se réclamant de l’islam sunnite, qui ne pensent qu’à exclure les autres, a encore frappé. Ce sont les pires représentants de l’islam. Quand on sait que le Coran reconnaît l’origine divine de l’ensemble des livres sacrés du judaïsme et du christianisme, on se dit que finalement, ces gens sont fous voire plus.

Après la prise de Mossoul, les dégâts sont considérables. Ils passent maintenant à la phase supérieure comme les talibans en Afghanistan avec le mollah Omar qui avaient détruit au moyen d’explosifs et de tirs d’artillerie les statues de Bouddah de Bâmiyân. Tout comme les jihadistes au Mali avec la mise à sac des mausolées soufis. Les excutants des basses besognes occidentales détruisent maintenant toutes les mosquées chiites, ainsi que les églises, avec les mêmes procédés…

A titre d’exemple, le mausolée de Cheikh Fathi, à Mossoul, érigé au XVIIIe siècle (1760), a été pulvérisé.

Affligeant !

(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)

Voir l’article original

Christine Lagarde, directrice générale du Fond Monétaire International (FMI), a prononcé un discours au début de l’année 2014 qui contient des éléments qui font allusion à la numérologie, la magie, et qui pourrait être un message adressé aux initiés…

Il m’apparaît évident que Madame la directrice du FMI passe un message à peine voilé à ceux qui ont les oreilles pour entendre. Ses multiples allusions à la magie et à la numérologie ne sont pas insérées dans son discours de façon innocente et improvisée. Est-ce que le 20 juillet 2014, date qui semble émerger des éléments nommés par Christine Lagarde, pourrait être le signal d’un événement économique mondial? L’avenir nous le dira très bientôt.

( Cellule44 Extrait en français :

Ajoutée le 24 mai 2014
« 7 » références:
01:22 – « Maintenant, je vais tester vos compétences de numérologie en vous demandant de penser à la magie de sept »
01:34 – « La plupart d’entre vous savent que sept est un certain nombre
02:24 – « 2014, vous déposez le zéro, quatorze ans, deux fois, sept »
04h08 – « Il va marquer le 70e anniversaire, 70ème anniversaire, déposez le zéro, sept, de la Conférence de Bretton Woods qui fait a donné naissance au FMI » (7 + 0 = 7)
04:22 – « Et ce sera le 25e anniversaire de la chute du mur de Berlin, le 25 .. » (2 + 5 = 7)
04:38 – « Il marquera également le 7e anniversaire des jietters des marchés financiers »
05:08 – « Après ces sept années misérables, faible et fragile »
05:14 – « Nous avons sept bonnes années »
05:43 – « Maintenant, je ne sais pas si le G7 rien avoir à faire avec elle » (G est aussi la 7ème lettre de l’alphabet) »2014″ références:
01:18 – « L’économie mondiale et ce que nous devrions nous attendre pour 2014 »
02:19 – « Donc, si nous pensons à 2014»
02:24 – « 2014, vous déposez le zéro, quatorze ans, deux fois, sept »
03:54 – « Donc 2014 sera une étape importante et nous espérons une année magique à bien des égards peut»
05:05 – « Donc, mon espoir et mon souhait pour 2014 »)

SOURCE: http://philippehua.com/2014/07/03/christine-lagarde-directrice-generale-du-fond-monetaire-international-fmi-a-prononce-un-discours-au-debut-de-lannee-2014-qui-contient-des-elements-qui-font-allusion-a-la-numerologie-la-magie-e/

00000000000000000000000000000000000000000000000