FRANCE đŸ‡«đŸ‡· (Ă©lections) : provisoirement, fin de partie

Publié: 22 juin 2022 dans 1 - Revue de presse - Journaux tĂ©lĂ©visĂ©s - Videos, Informations gĂ©nĂ©rales, SociĂ©tĂ©
Tags:,

par Kelly Eric Guillon

La France reprĂ©sentative de ce qu’elle veut et uniquement cela !

Ils ont votĂ© la fin du « pouvoir mĂ©prisant », en envoyant au turbin une nouvelle physionomie qui Ă  peine Ă©lue se disloque, preuve que quelque chose va trĂšs mal en ce si bon royaume de France qui n’a qu’à se glorifier de ses monarques successifs depuis le vent de la rĂ©volution de 1789.

Du régime à venir : celui de la chienlit !

Les Ă©tudes menĂ©es le sont Ă  partir des bases d’informations centralisĂ©es par Beauvau et diffusĂ©es, officiellement, par le ministĂšre de l’IntĂ©rieur.

Force est de constater le flou informationnel offert en pĂąture aux curieux !

On ne sait qui est qui et Ă  quel rĂ©seau d’influence politique il appartient, rĂ©ellement, et quand on arrive, aprĂšs beaucoup de recherches, Ă  affiner un peu plus l’information (qui devrait depuis Beauvau, ĂȘtre claire et prĂ©cise), on rĂ©alise avec stupeur que l’opposition n’est pas celle que l’on croit et surtout celle que l’on nous dit. En effet, les « majoritĂ©s » dĂ©cortiquĂ©es, en leur plus simple expression donne le RN comme principal opposant Ă  Macron avec 3 589 465 voix contre 8 002 419 (qu’il faudra bien ventiler entre RĂ©mistes, Modemistes, Horizontalistes et Radicalistes) ce qui donne 89 siĂšges contre 107 aux rĂ©mistes (101 siĂšges de moins qu’en 2017)

Ne vaudrait-il pas mieux pour le « pouvoir », qui n’en est plus un, d’introniser la Marine (nationale) au PanthĂ©on « matignonien », afin d’avoir enfin sa majoritĂ© absolue :

· Ensemble : 245 siÚges

· RN : 89 siÚges

Soit 314 siÚges (pour nécessaire : 289)

Faute de quoi il va falloir naviguer à voile ou à vapeur, en fonction des sujets (bons ou mauvais) à aborder, avec des « majorités de circonstance » dont chacun sait la vénalité à naßtre et surtout à peaufiner au fur et à mesure des compromissions. Exit la tranquillité qui faisait sa morgue.

« T’as voulu voir Jean-Luc et t’a eu Marine
. ». C’est le jeu mal renĂ©gociĂ© des 7 familles.

En tout cas la Marine est en droit d’exiger la PrĂ©sidence de la commission des finances, tel que prĂ©vue par la rĂ©forme constitutionnelle de 2008
. Avec possibilitĂ© d’avoir accĂšs Ă  tous les comptes (et surtout les mĂ©comptĂ©s) des particuliers (particuliers) et des boites, entre autres
.

Mes travaux d’analyse entrepris (en rĂ©attribuant ce qui appartient Ă  chacun) pour rĂ©tablir cette vĂ©ritĂ© « traficotĂ©e », avec la rĂ©alitĂ© froide et crue des urnes vont permettre, dans le temps de :

-La ventilation des groupistes avec retour dans leurs Ă©curies de base (NUPES et Ensemble, 
) pour comparer le dysfonctionnement gĂ©nĂ©ral de l’élection lĂ©gislative (dĂ©jĂ  la plus injuste des Ă©lections et surtout la moins reprĂ©sentative de la rĂ©alitĂ©. Exit la rĂ©elle reprĂ©sentativitĂ©, les soit-disant reprĂ©sentants du Peuple, ne reprĂ©sentent plus que des partis quand ce n’est pas plus simplement le Pouvoir dans ses diffĂ©rents aspects.

-Écarts cumulĂ©es entre les deux « vainqueurs » du 1er tour avec mesure

-Des voix manquantes pour faire le grand chelem de toutes les circonscriptions oĂč le parti Ă©tait prĂ©sent et surtout dans les deux premiers (aptes au second tour)

-Des voix manquantes pour ĂȘtre effectivement au second tour

-etc, etc…

Ainsi la NUPES en mĂ©tropole a marquĂ© un Ă©cart de 991 338 voix ( 4,39% des inscrits cumulĂ©s dans les circonscriptions oĂč il Ă©tait en course avec un challenger pour le second tour)

-L’analyse des diffĂ©rents duels avec lĂ  encore les Ă©carts cumulĂ©s de voix (pour l’ensemble des circonscriptions oĂč le duel existe entre deux partis)

-L’analyse des 15 Ă  30 circonscriptions oĂč les Ă©carts entre deux duettistes sont les plus petits ‘au regard desdits Ă©carts par rapport aux inscrits des dites 15 Ă  30 circonscriptions.

-Bien d’autres analyse qui me viendront à l’esprit ou que vous souhaiteriez voir aborder (indiquer vos pistes de recherche)

Ma particularitĂ© : je n’analyse pas de façon classique. J’ai de souci de tenter de dĂ©nicher la vision diffĂ©rente qui Ă©claire d’un jour nouveau le regard que l’on peut porter sur la chose publique (puisque telle est la dĂ©finition de la politique : vie de la citĂ© et Ă  plus forte raison du pays). Si vous recherchez le classicisme ne vous arrĂȘtez pas ici (lieu rĂ©servĂ© aux gens qui aiment et recherchent Ă  sortir des sentiers battus. Je n’ai pas de diplĂŽme de statisticien. Je me suis crĂ©Ă© celui de « chercheur de vĂ©ritĂ©s »

Mes maĂźtres mots en matiĂšre politique :

· BAN (Blancs + Abstentions + Nuls)

· % par rapport aux inscrits (et non par rapport aux exprimĂ©s, qui n’ont plus aucun sens avec des BAN Ă©lectoraux supĂ©rieurs Ă  50% – 55% pour ces derniĂšres lĂ©gislatives 2022). C’est le seul moyen de mesurer le poids d’une idĂ©e politique dans le pays (on devrait Ă©lire en un seul tour et Ă  la proportionnelle pour chaque Ă©lection).

Alors que pour les spĂ©cialistes c’est % par rapport aux exprimĂ©s, victoire relative pour parler d’une dĂ©faite. Pour moi, un chat est un chat et un lapin historique, un lapin !

En connaĂźtre beaucoup plus sur les variĂ©tĂ©s d’analyse hors normes sur « launedekeg » !

Toutes informations complémentaires en écrivant à guilke2@gmail.com

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s