FRANCE đŸ‡«đŸ‡· : Français, rĂ©veillez vous, ce sont des tueurs qui vous gouvernent depuis des dĂ©cennies !

Publié: 25 mars 2022 dans 1 - Revue de presse - Journaux tĂ©lĂ©visĂ©s - Videos, Informations gĂ©nĂ©rales
Tags:

Le Monde nous informe que de 1956 Ă  1962, la France a ordonnĂ© Ă  ses services secrets d’assassiner des citoyens français

C’était un tabou. Si notre dĂ©mocratie s’accordait, en secret, le droit de recourir Ă  l’assassinat ciblĂ© contre des ennemis Ă©trangers, une pratique reconnue par l’ancien prĂ©sident de la RĂ©publique François Hollande, la France s’interdisait, en thĂ©orie, de tuer ses propres ressortissants. Une rĂšgle avancĂ©e officieusement par les autoritĂ©s politiques et du renseignement depuis l’aprĂšs-guerre. Un ouvrage fouillĂ© Ă  paraĂźtre, Les Tueurs de la RĂ©publique (Fayard), de Vincent Nouzille, dans son Ă©dition augmentĂ©e, livre des documents inĂ©dits qui viennent contredire cette affirmation. Extraits du fonds d’archives personnelles de Jacques Foccart, homme de confiance du gĂ©nĂ©ral de Gaulle, chargĂ© de suivre les services secrets et les affaires africaines, ils lĂšvent un voile inĂ©dit sur des projets d’élimination de Français mais aussi d’EuropĂ©ens et de dignitaires Ă©trangers.

Selon ces nouvelles piĂšces, au cƓur de l’étĂ© 1958, dans le plus grand secret d’un pouvoir gaulliste tout juste revenu aux affaires grĂące au putsch d’Alger du 13 mai, Jacques Foccart a coordonnĂ©, sous les ordres du gĂ©nĂ©ral, un programme d’opĂ©rations clandestines sur fond de conflit algĂ©rien. Menaces, attentats, sabotages mais aussi assassinats figurent parmi les moyens employĂ©s. Le service action du Sdece (service de documentation extĂ©rieure et de contre-espionnage, devenu DGSE) Ă©tait chargĂ© de mener ces missions. Constantin Melnik, conseiller du premier ministre chargĂ© des affaires de renseignement de 1959 Ă  1962, chiffrait le nombre d’assassinats Ă  140 pour la seule annĂ©e 1960, sans pour autant fournir de dĂ©tails.

000000

commentaires
  1. k.e guillon dit :

    Cela s’appelle le service « Homo », n’y voyez aucune allusions perrefitte en la matiĂšre…. Et tous les prĂ©sidents y ont eu recours (et sans grĂące). Si le Peuple savait, il ferait une rĂ©volution, mais hĂ©las, il refuse de savoir… MĂȘme quand on lui annonce le dĂ©clin de la vĂ©ritable dĂ©mocratie, il croit que le bonheur sera ce dimanche dans les urnes…
    Journal de guerre N° 17 – https://wp.me/p4Im0Q-5uS – 07/04/2022 – Quoique l’on fasse la dĂ©mocratie dĂ©cline et mal. Quoi que nous votions elle restera malade de ses orgies-gaspillatoires. Il est venu le temps de payer « quoiqu’il nous en coĂ»te ». Lui ne sera pas lĂ  pour payer, il en sera exemptĂ© pour services-rendus au Peuple !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s