ROUMANIE đŸ‡·đŸ‡Ž : chronique des journĂ©es de dĂ©cembre 1989 qui mirent fin Ă  la dictature

Publié: 13 fĂ©vrier 2022 dans Informations gĂ©nĂ©rales

Les 16 et 17 dĂ©cembre, des gens se rassemblent Ă  Timisoara pour protester contre l’expulsion par la Securitate, la police politique roumaine, du pasteur Laszlo Tökes de son Ă©glise. Le rĂ©gime ordonne d’ouvrir le feu.

Le bilan est lourd au soir du 18 décembre : 70 morts ! Trois jours plus tard, le discours de Ceausescu est interrompu en direct par une foule vociférante.

AprĂšs Timisoara, c’est Bucarest qui se soulĂšve.

Une nouvelle fois, l’armĂ©e et la Securitate exĂ©cutent les ordres du rĂ©gime : 49 morts, 463 blessĂ©s et 698 arrestations sont dĂ©nombrĂ©s. Mais le peuple ne se laisse pas faire et se dirige vers le siĂšge du ComitĂ© central oĂč le vieux dictateur s’est rĂ©fugiĂ©.

La révolution est en marche sous le regard des caméras.

Et le 25 dĂ©cembre 1989, les tĂ©lĂ©visions du monde entier retransmettaient des images tournĂ©es le jour mĂȘme Ă  Targoviste, en Roumanie. Les tĂ©lĂ©spectateurs assistent au procĂšs des Ă©poux Ceausescu. Au bout d’une heure la sentence tombe : la peine capitale, exĂ©cutĂ©e dans la foulĂ©e.

source

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s