CANADA 🇹🇩 (pĂ©docriminalitĂ©): pour un policier : « On n’a pas le temps d’arrĂȘter tout le monde. C’est juste une inondation de personnes qui regardent des enfants se faire violer puis qui aiment ça. C’est la rĂ©alitĂ©. »

Publié: 10 dĂ©cembre 2020 dans Informations gĂ©nĂ©rales
Tags:

Le scandale qui Ă©branle ces jours-ci le site montrĂ©alais Pornhub, accusĂ© d’hĂ©berger des images de pĂ©dopornographie, tĂ©moigne d’une crise bien plus grande.

par Gabrielle Duchaine et Caroline Touzin
La Presse

Les images d’enfants exploitĂ©s sexuellement sur l’internet se comptent en millions au Canada, les signalements annuels pour des crimes liĂ©s Ă  la pornographie juvĂ©nile, en dizaines de milliers.

Les autorités ne suffisent pas à la tùche. Les policiers doivent choisir les « pires » dossiers. Incursion dans une guerre sans fin.

Exploitation sexuelle d’enfants sur l’internet « On n’a pas le temps d’arrĂȘter tout le monde »

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Ces images ont Ă©tĂ© rapportĂ©es Ă  cyberaide.ca comme de possibles cas d’exploitation sexuelle d’enfants. Un filtre a Ă©tĂ© appliquĂ© par le centre afin de camoufler les dĂ©tails sexuellement explicites.

Le scandale qui Ă©branle ces jours-ci le site montrĂ©alais Pornhub, accusĂ© d’hĂ©berger des images de pĂ©dopornographie, tĂ©moigne d’une crise bien plus grande. Les images d’enfants exploitĂ©s sexuellement sur l’internet se comptent en millions au Canada, les signalements annuels pour des crimes liĂ©s Ă  la pornographie juvĂ©nile, en dizaines de milliers. Les autoritĂ©s ne suffisent pas Ă  la tĂąche. Les policiers doivent choisir les « pires » dossiers. Incursion dans une guerre sans fin.

(MontrĂ©al et Winnipeg) « On n’a pas le temps d’arrĂȘter tout le monde. C’est juste une inondation de personnes qui regardent des enfants se faire violer puis qui aiment ça. C’est la rĂ©alitĂ©. »

Cette phrase, c’est un policier expert de la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants sur l’internet qui l’a dite en parlant de son travail.

Au Canada, les photos et les vidĂ©os Ă  caractĂšre sexuel mettant en scĂšne des mineurs se comptent dĂ©sormais en millions ; les dĂ©nonciations pour des crimes liĂ©s Ă  la pornographie juvĂ©nile, en dizaines de milliers annuellement, rĂ©vĂšle une vaste enquĂȘte de La Presse.

Les autorités sont submergées.

Le phĂ©nomĂšne est mondial et le Canada n’y Ă©chappe pas. Des chiffres inĂ©dits obtenus auprĂšs de six instances diffĂ©rentes montrent l’ampleur d’une crise inĂ©galĂ©e.

lire plus

Pour plus d’information ou pour demander de l’aide : marie-vincent.org, cyberaide.ca, la Ligne Parents : 1 800 361-5085, le rĂ©seau des CAVAC : cavac.qc.ca ou 1 866 532-2822, la ligne-ressource provinciale pour les victimes d’agression sexuelle : 1 888 933-9007

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s


%d blogueurs aiment cette page :