LUTTE CYBER: naissance d’un nouveau champion de l’intelligence économique

Publié: 24 juin 2020 dans Informations générales

Matthieu Creux

Lutte Cyber

« Nous appuierons le SBF 120 et le CAC 40 avec un continuum de services, de la lutte cyber aux investigations économiques en passant par le lobbying et l’intelligence économique, notamment en réponse aux sanctions d’autorités étrangères », explique Matthieu Creux.

Présent à Washington, Bruxelles, Londres et Berlin, son groupe conseille des sociétés comme Airbus, Ericsson, Technicolor ou Springer, d’après le registre de transparence européen.

Là où CEIS fournit des études stratégiques, des missions d’intelligence économique et des services cyber (entraînements opérationnels, opérations de renseignement) aux secteurs de la défense et de la sécurité, et supervise ses grands rendez-vous – dont les Universités d’été de la défense et le Forum international de la cybersécurité.

Les.associés d’Avisa, bientôt rejoints par ceux de CEIS avec un total de 72 % du nouveau groupe, ne cachent pas leurs ambitions. « Nous
voulons créer le numéro un de l’intelligence économique et du cyber de l’Union européenne afin de faire face aux leaders anglo-saxons, affirment Matthieu Creux et Guillaume Tissier, les présidents d’Avisa et CEIS. « Dans ces domaines, les dirigeants n’ont pas besoin d’intelligence économique et de support cyber pour sonder et se protéger sur le marché hexagonal. Ils veulent appréhender les régions de forte croissance, et donc les zones internationales à risque ».

LIRE

0000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s