FRANCE đŸ‡«đŸ‡· (Éoliennes): pourquoi il faut absolument arrĂȘter les Ă©oliennes pendant la durĂ©e de la crise sanitaire

Publié: 1 avril 2020 dans 1 - Revue de presse - Journaux tĂ©lĂ©visĂ©s - Videos, 3 - POLITIQUE, CommuniquĂ© de presse, Ecologie, Energie, Environnement, France, Informations gĂ©nĂ©rales, Les Ă©lus, Paris
Tags:

Lettre ouverte Ă  nos gouvernants et Ă  nos Ă©lus

Pourquoi il faut absolument arrĂȘter les Ă©oliennes pendant la durĂ©e de la crise sanitaire

Nous avons tous lu ou entendu que la consommation française d’électricitĂ© avait chutĂ© de 15 % ces derniĂšres semaines. C’est encore plus aujourd’hui, autour de 20 Ă  25 % si l’on se rĂ©fĂšre aux publications de RTE de ces derniers jours, comparĂ©es aux relevĂ©s d’avant la crise. Pourtant, un secteur se porte bien, comme s’en vante le PDG de NEOEN (producteur d’électricitĂ© d’origine Ă©olienne) dans les Echos du 26 mars 2020. Cynisme ou peut-ĂȘtre inconscience de l’aveu qu’il fait lĂ  et de ce que cela signifie pour la sociĂ©tĂ© tout entiĂšre et l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral, il Ă©crit : « grĂące Ă  nos contrats de long terme qui fixent le prix de vente de l’électricitĂ© produite dans nos centrales pour 10 ou 15, 20 ou 25 ans, on a du chiffre d’affaires qui rentre malgrĂ© la crise
 ».  Or ce « chiffre d’affaires » est en rĂ©alitĂ© composĂ© de subventions publiques Ă  70 % !

En effet, la loi impose Ă  EDF l’obligation d’achat et d’entrĂ©e prioritaire sur le rĂ©seau des Ă©nergies dites renouvelables, donc de l’électricitĂ© produite par les Ă©oliennes (et le solaire). Le prix d’achat est fixĂ© par un tarif d’achat garanti (TAG) ou, depuis peu, dans le cadre d’appels d’offres qui assurent une rentabilitĂ© constante. La majoritĂ© des centrales Ă©oliennes construites avant 2017 bĂ©nĂ©ficient du TAG de 82 euros/MWh, et les plus rĂ©centes d’un tarif d’environ 60 Ă  70 euros/MW/h, ce que nous avons maintes fois dĂ©noncĂ© car ces tarifs pĂšsent lourdement sur les finances publiques. La Cour des comptes dans son avis du 18 avril 2018 Ă©value Ă  121 milliards d’euros (hors appels d’offres offshore) Ă  la charge de la collectivitĂ©, les engagements dĂ©jĂ  pris vis-Ă -vis des exploitants de centrales Ă©oliennes.  Chaque annĂ©e la facture s’alourdit avec la mise en Ɠuvre de la PPE.

La France est traditionnellement exportatrice nette d’électricitĂ© et le reste dans cette pĂ©riode particuliĂšre. Pour adapter la production Ă  un hiver doux et, depuis ces derniĂšres semaines, Ă  l’effondrement de la consommation d’électricitĂ© due Ă  la crise sanitaire du Covid-19, les centrales nuclĂ©aires ont Ă©tĂ© ralenties alors que les centrales Ă©oliennes restent soumises aux caprices d’Eolequand le vent tourne, elles produisent – et pas forcĂ©ment quand on en a besoin …

Production Ă©lectrique par filiĂšre et prix spot de l’électricitĂ© au 30 mars 2020 (source Rte)

 

Ces derniĂšres semaines, les exportations d’électricitĂ© sont systĂ©matiquement supĂ©rieures ou Ă©gales Ă  la production Ă©olienne alors que les prix spot de l’électricitĂ© ont subi une baisse spectaculaire qui concerne la France et tous ses voisins (voir tableaux ci-dessus). C’est ainsi que l’électricitĂ© achetĂ©e par EDF aux opĂ©rateurs Ă©oliens au tarif de 60 Ă  82 euros/MWh est revendue Ă  nos voisins Ă  un prix n’excĂ©dant pas 20 euros/MWh en moyenne, voire nĂ©gatif Ă  certaines heures.

Import et export d’électricitĂ© au 30 mars 2020

On assiste donc Ă  un phĂ©nomĂšne particuliĂšrement scandaleux et qui coĂ»te Ă  la collectivitĂ© « un pognon de dingue » : l’enrichissement des compagnies Ă©oliennes tandis que la France s’enfonce dans la crise Ă©conomique. Cette situation dĂ©montre tout Ă  la fois l’inutilitĂ© de l’éolien, dont la production est intermittente et non flexible, et sa nocivitĂ© Ă©conomique pendant la pĂ©riode de crise que nous vivons et qui peut revenir. L’on mesure Ă©galement au passage combien l’éolien non pilotable, et cependant prioritaire d’accĂšs au rĂ©seau, dĂ©sorganise le marchĂ© de l’électricitĂ©. Nocif au plan environnemental, il est Ă©galement nocif au plan Ă©conomique. Les pertes cumulĂ©es qui en rĂ©sultent sont donc colossales pour EDF et deviendront insupportables si le ralentissement gĂ©nĂ©ral de l’économie se poursuit.

Chaque mois de confinement provoque en effet une contraction du PIB de l’ordre de 3 Ă  4%, le pays souffre mais les exploitants Ă©oliens (jamais le mot n’aura Ă©tĂ© si adĂ©quat pour les dĂ©finir) n’en ont cure. Pour eux rien ne change et c’est ce qui leur importe. Les subventions dont bĂ©nĂ©ficie l’électricitĂ© Ă©olienne – qu’EdF est obligĂ©e d’acheter mĂȘme si elle n’en a pas besoin et au pĂ©ril de son Ă©quilibre Ă©conomique – ont augmentĂ© de plus de 50% en 2 mois du simple fait de la baisse des prix de marchĂ©.

Le gouvernement doit immĂ©diatement prendre une ordonnance afin de contraindre les exploitants Ă©oliens Ă  cesser leur activitĂ© jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Les subventions qu’ils ont reçues jusqu’ici devraient leur permettre d’attendre des jours meilleurs …

La mise en Ɠuvre de la PPE – rĂ©duction du nuclĂ©aire et montĂ©e en puissance des EnR – doit ĂȘtre repoussĂ©e Ă  2023 : les milliards ainsi rĂ©cupĂ©rĂ©s (5 Ă  7 milliards/an) pourront alors devront ĂȘtre rĂ©affectĂ©s en direction des secteurs indispensables Ă  la collectivitĂ© et en premier lieu : les hĂŽpitaux et les EHPAD, l’éducation, le soutien aux PME et aux indĂ©pendants …

IL FAUT ARRÊTER LES EOLIENNES POUR POUVOIR PILOTER LA PRODUCTION ELECTRIQUE

ET L’ADAPTER À LA SITUATION PENDANT LA CRISE SANITAIRE !

 

IL FAUT GELER LA MISE EN ƒUVRE DE LA PPE ET STOPPER L’ENRICHISSEMENT SCANDALEUX

DES EXPLOITANTS EOLIENS !

Patrice LUCCHINI

PrĂ©sident de l’association Vent mauvais

Co-secrétaire du collectif Toutes nos énergies-Occitanie environnement 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

VENT MAUVAIS  –  Association loi 1901 – Hameau de CubserviĂšs – 11380 ROQUEFERE

Membre du collectif Toutes nos Ă©nergies Occitanie-environnement

Adhérente à la Fédération environnement durable (FED)

contact@toutesnosenergies.fr

000000000000000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s