Archives de 11 décembre 2019

Les documents divulgués par le Washington Post , lundi 9 décembre, pourraient être l’équivalent des fameux «Pentagon Papers» qui ont rendu public l’implication politique et militaire des États-Unis dans la guerre du Vietnam de 1955 à 1971.

Cette fois, c’est la face cachée d’un autre conflit armé qui est divulguée: la guerre d’Afghanistan, lancée en 2001 par George W. Bush, au lendemain des attentats du 11-Septembre.

Le Washington Post publie des extraits de plus de 2000 pages d’entretiens avec des personnes impliquées dans ce conflit réalisés par le Bureau de l’inspecteur général spécial pour la reconstruction de l’Afghanistan (Sigar). L’agence gouvernementale Sigar a été créée par le Congrès en 2008 pour enquêter sur les dysfonctionnements et les fraudes dans cette zone. En 2014, elle a eu une nouvelle mission: diagnostiquer les échecs politiques et militaires dans ce conflit. Plus de 600 personnes ont été interrogées. C’est le fruit de ces entretiens qui a été divulgué par le Washington Post ce lundi, en vertu du Freedem of Information Act qui oblige les agences fédérales à transmettre leurs documents, à quiconque en fait la demande. Le quotidien a également obtenu des centaines de pages de notes de service rédigées par les équipes de l’ancien secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld.

Source

0000