FRANCE đŸ‡«đŸ‡·(CPAM de RENNES – CPAM de TOULOUSE et MSA de MAYENNE): la santĂ© est entre de bonnes mains, Madame Buzyn

Publié: 15 mai 2019 dans Informations gĂ©nĂ©rales

Lettre ouverte Ă  Madame Buzyn

De Monsieur MOLINIER Jean-Jacques, 38 rue de Belfort

31330 GRENADE

TĂ©l. : 06-20-42-54-92

molinier.jean-jacques@wanadoo.fr

Grenade, le 17 Avril 2019

Lettre recommandée avec avis de réception N° 1A 157 212 8190 4

RĂ©fĂ©rence : CPAM de RENNES – CPAM de TOULOUSE et MSA de MAYENNE

Madame la Ministre,

Je vous ai adressé un courrier recommandé en date du 25 mai 2017 dont vous en retrouverez copie ci-joint, vous relatant les grosses difficultés que je rencontre avec la CPAM de Rennes, celle de Toulouse et la Mutualité Sociale Agricole de Mayenne.

Malheureusement L’intervention que je sollicitai Ă  l’époque, a dĂ» ĂȘtre tellement importante Ă  vos yeux, que j’attends toujours Ă  ce jour la moindre intervention de votre part !

Et pourtant en tant que Ministre de la santĂ©, vous vous deviez d’intervenir compte-tenu de l’urgence qu’il y avait dĂ©jĂ  Ă  l’époque

J’ai bien reçu un courrier de votre part, mais il s’agissait en rĂ©alitĂ© d’un simple courrier de politesse, rĂ©pondant Ă  mon courrier du mois de mai 2017.

J’ai mĂȘme Ă©crit Ă  la SecrĂ©taire d’État chargĂ© des HandicapĂ©s, hĂ©las une fois de plus aucune rĂ©ponse ou intervention pour dĂ©bloquer la situation.

J’en ai profitĂ© pour Ă©crire au Directeur Principal de la CPAM de Paris, hĂ©las aucune rĂ©ponse ni intervention de sa part, mĂȘme pas un simple courrier m’indiquant qu’il allait faire le nĂ©cessaire. Et qu’une enquĂȘte administratif allait ĂȘtre lancĂ© de sa part pour comprendre ce dysfonctionnement.

Quand Monsieur le PrĂ©sident de la RĂ©publique indique qu’il va falloir limiter des postes de hauts fonctionnaires, j’ai qu’un souhait c’est qu’il le fasse TRES rapidement.

Mes premiers dĂ©boires avec la CPAM de Rennes remontent aux annĂ©es 1997, oĂč j’avais demandĂ© d’ĂȘtre mis en invaliditĂ©, et ceux Ă  la demande du MĂ©decin-Conseil de la CPAM de FougĂšres, CPAM dont dĂ©pendait mon domicile de l’époque.

Malheureusement, Ă  la mĂȘme Ă©poque mon frĂšre faisait une leucĂ©mie, est la seule possibilitĂ© de le sauver Ă©tait une greffe de moelle osseuse, sur une fratrie de quatre enfants j’étais le seulcompatible.

Mais lĂ , en me faisant un premier prĂ©lĂšvement de moelle osseuse, on s’aperçoit que j’ai un pic monoclonal, assimilĂ©e Ă  un cancer des os, au stade bĂ©nin.

Pour donner suite Ă  cette rĂ©vĂ©lation, je dĂ©cide de dĂ©mĂ©nager en catastrophe, afin d’ĂȘtre plus prĂšs des hĂŽpitaux, et c’est comme cela que je suis arrivĂ© Ă  Rennes, en Bretagne.

J’ai demandĂ© alors le transfert de mon dossier de la CPAM de FougĂšres sur la CPAM de Rennes, est en aberration la plus complĂšte, le MĂ©decin-Conseil de la CPAM de Rennes, refuse ma mise en invaliditĂ©, alors que j’étais en arrĂȘt de travail depuis dĂ©cembre 1992, alors que c’est le MĂ©decin de la CPAM de FougĂšres qui m’avait demandĂ© de dĂ©poser ce dossier de mise en invaliditĂ©.Que dĂšs rĂ©ception de ma demande, il me mettrait alors en invaliditĂ©. Cherchez l’erreur ?

C’est Ă  partir de ce moment-lĂ  qu’on commençait tous mes dĂ©boires avec la CPAM de Rennes, 14 ans de procĂ©dure, deux arrĂȘts de Cour d’Appel, deux ArrĂȘts de la Cour de Cassation me donnant raison,et un nouvel arrĂȘt de la Cour d’Appel d’Angers.

C’est ainsi que je fus mis en invaliditĂ© en 2011, avec effet rĂ©troactif Ă  1997, par L’arrĂȘt de la Cour d’Appel d’Angers.

Depuis mon accident de voiture du 30 novembre 2015,accident de trajet pris en accident du travail sept mois aprùs l’accident par la CPAM de Rennes.

À partir de ce moment-lĂ  les erreurs se sont enchaĂźnĂ©s les unes derriĂšre les autres, erreur faite par des fonctionnaires zĂ©lĂ©s, ou incapable de faire leur travail correctement. Et aujourd’hui toutes ces procĂ©dures sont bloquĂ©es temps devant le Tribunal de la SĂ©curitĂ© Sociale de Rennes, que de Toulouse sans oublier qu’aujourd’hui que ces procĂ©dures ont Ă©tĂ© transmises au PĂŽle Social des Tribunaux de Grande Instance de Rennes et de Toulouse.

En attendant, cela fera 41 mois, que j’attends le versement de mes indemnitĂ©s journaliĂšres, et faudra-t-il que j’attende encore 14 ans, pour que justice ne soit rendue.

Je sais qu’aujourd’hui je suis dans mes droits et le Code de la SĂ©curitĂ© Sociale me donne raison.

Mais je ne peux plus attendre, alors je porte à votre connaissance Madame la Ministre, QUE, je ne peux plus supporter toute cette injustice, dont je suis victime depuis des années.

Que, si je n’obtiens pas un rendez-vous avec vous-mĂȘme, avec l’intĂ©gralitĂ© de mes dossiers, pour qu’enfin mon problĂšme soit examinĂ© en urgence, je montrai Ă  Paris dans la semaine du 20 au 24 mai, oĂč je demanderai d’ĂȘtre reçu par vous-mĂȘme.

Bien entendu si on me refuse l’accùs de votre ministùre, je m’injecterais une dose d’insuline toutes les 10 minutes, tant que je n’aurais pas obtenu ce rendez-vous.

Je porte Ă  votre connaissance, qu’un double de ce courrier partira en direction de la presse locale et rĂ©gionale, car malheureusement, c’est la seule possibilitĂ© que nous avons aujourd’hui en France de faire valoir nos droits.

Il n’est quand mĂȘme pas normal aujourd’hui, sachant que je vous ai Ă©crit le 27 mai 2017, courrier restĂ© lettre morte.

Que j’ai Ă©crit au SecrĂ©taire d’État chargĂ© des personnes handicapĂ©es, lettre restait sans rĂ©ponses.

Ainsi qu’un courrier Ă  l’intention du Directeur GĂ©nĂ©rale principal de la CPAM de Paris, et que je n’ai obtenu aucune rĂ©ponse et qu’aucune enquĂȘte administratif n’est pu avoir lieu alors que mes courriers sont partis il y a bientĂŽt deux ans ?

Je ne vais pas dĂ©tailler dans ce prĂ©sent courrier, tout ce que j’ai Ă  vous dire, car le premier courrier que je vous ai adressĂ© il y a deux ans est restĂ© lettre morte.

Dans l’attente je l’espĂšre de notre rencontre, je vous prie d’agrĂ©er Madame la Ministre l’expression de ma trĂšs haute considĂ©ration.

Jean-Jacques Molinier

0000

commentaires
  1. Gervis Andrea dit :

    Nous sommes de tout cƓur avec M Molinier jean Jacques il ne mĂ©rite pas un tel mĂ©pris et nous le soutenons de toutes nos forces faites au plus vite pour l’aider c’est plus que urgent

    J'aime

    • Jacques Molinier dit :

      Merci beaucoup de ton soutien renvoie le lien Ă  tous tes contacts en leur demandant de soutenir oĂč d’indiquer qu’il est lamentable que de telles aberration existe dans notre pays merci beaucoup

      J'aime

  2. Plays dit :

    Je soutiens de tout cƓur, Mr Molinier Jean jacques et je trouve cette situation aberrante de la part des CPAM et des ministres français en charge de ce dossier spĂ©cial Ă  Mme la Ministre de la santĂ© d’étudier ce dossier au plus vite Merci

    J'aime

    • Jacques Molinier dit :

      Merci beaucoup de ton soutien Bernard invite Ă  maximum 2 personnes Ă  faire la mĂȘme chose de poster un commentaire dans le genre qu’il trouve la situation inadmissible de voir de telles aberrations dans notre pays merci beaucoup de ton soutien mets plus de personnes mettrons des commentaires plus j’aurais de chance devoir la presse dĂ©barquer mardi prochain Ă  11h devant le ministĂšre merci beaucoup

      J'aime

  3. Robin Lecat Foveau dit :

    C’est un pataquĂšs incroyable ! Je connais Jean-Jacques depuis longtemps, et c’est incontestablement une bonne personne, qui donne de son temps pour aider et soutenir. Si son affaire a Ă©tĂ© jugĂ©e, le rĂšglement doit intervenir vite maintenant. C’est sa santĂ© et sa vie qui sont en jeu Ă  ce stade.

    J'aime

    • Jacques Molinier dit :

      Merci beaucoup pour ton soutien et surtout ton commentaire si tous tes contacts pouvait exprimer ce qu’il pense de la situation ça serait vraiment sympa surtout tous les gens du Ccre en effet plus j’aurai 2 commentaires plus j’ai des chances d’avoir la presse mardi Ă  11h devant le ministĂšre merci beaucoup et je compte sur toi

      J'aime

  4. Coquatrix HĂ©lĂšne dit :

    Coucou Jean-Jacques j’ai bien lu tout ce que tu as Ă©crit je te connais maintenant depuis plus de 5 ans on a Ă©tĂ© hospitalisĂ© ensemble en diabetologie Ă  l’hĂŽpital Sud tu es venu souvent chez moi je connais un petit peu ta famille je suis de tout cƓur avec toi je sais que quand tu dis que tu vas faire quelque chose tu le fais et tout ce qui t’arrive et injuste j’espĂšre que tu gagneras gain de cause et que tu n’en n’arrivera pas Ă  s’injecter des dose d’insuline je fais tourner au maximum ta lettre

    J'aime

  5. Le gouriadec dit :

    Aidez cette homme parrain de mon fils qui a passer sa vie à aidez les autres et qui aide mon fils ojourdhui suite à un grave accident .je sais qu il mettra c est menacé à exécution , et si il lui arrive quoi que ce soi je me retournerais contre l état .

    J'aime

  6. Gargam dit :

    Bonjour Ă  tous, aujourd’hui je vous ai envoyĂ© un courrier que mon papa a envoyĂ©. Je ne vais pas le relire, le contenu est assez explicite.
    Je vous demande juste de le copier sur votre mur et de mettre un petit mot pour que ça puisse atteindre les journalistes.
    il me fait peur car il mettra ses menaces à exécution malheureusement.
    Ça fait plus de14 ans que l’on vit avec des procĂ©dures, des avocats, des tracas et tout ce que ça engendre Ă  cĂŽtĂ© pour la famille et financiĂšrement.
    Je vous demande de bien vouloir appuyer sur le lien et aprĂšs vous mettrez en commentaire tout ce qui vous passe dans la tĂȘte.

    J'aime

  7. […] FRANCE đŸ‡«đŸ‡·(CPAM de RENNES – CPAM de TOULOUSE et MSA de MAYENNE): la santĂ© est entre de bonnes mains, Madame Buzyn […]

    J'aime

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s