MH370 (41): l’armée privée de l’émir

Publié: 20 avril 2019 dans Informations générales

Les Emirats sont de la partie dans le trafic d’armes, comme on a pu le voir à diverses reprises lors de notre enquête. On les retrouve un peu partout, ce que leur permet leur aisance financière. Ils ont aussi l’art de s’acoquiner avec des gens pas toujours recommandables, dont un certain Eric Prince, comme on va le voir ici-même dans cet épisode et le suivant. Mais pas que lui, puisque d’autres mercenaires affiliés sont venus prendre eux aussi leur part de gâteau.

Le sultanat d’Oman n’étant pas en reste avec des livraisons d’armes aux Outhis alors qu’à Fujeirah on retrouvait les vestiges d’un avion fort particulier ayant servi à transporter en son temps des missiles Stinger : le jet de Ben Laden, en quelque sorte un retour aux sources !

Nota : à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 dans le titre de cette longue série, je rappelle qu’à l’origine il y a la forte suspicion émise par l’un des parents de victimes françaises sur la possibilité que le Boeing 777 incriminé ait pu avoir eu affaire à un trafic de ce genre, ou à une bavure militaire liée à ce trafic.

Par deux fois, les émirats… remis à leur place par la Somalie

Un trafic d’armes comme on a pu le voir qui génère de l’argent et qui en croise deux autres, avec une première, une affaire passée elle aussi plutôt inaperçue ici en Europe, celle du Boeing 737 repéré à Mogadiscio avec à bord de l’argent, beaucoup d’argent : celui du vol du « Royal » Jet immatriculé A6-DAS en provenance d’Abou Dhabi, la capitale des Emirats Arabes Unis, le 5 septembre 2018. Le ministère de la Sécurité du gouvernement fédéral somalien appuyant la nouvelle par une déclaration qui confirmait la saisie de trois sacs contenant un montant de 9,65 millions de dollars dans l’avion, ajoutant qu’une enquête sur l’introduction clandestine d’argent dans le pays allait être menée… l’appareil étant l’un des modèles blancs, aperçu ici en train de se poser en 2015 à Genève. Un avion de type BBJ, à savoir un jet privé pour VIP, mais taille XXL, bardé d’antennes satellites et de communication (permettant l’usage de l’Internet haut débit durant tous les vols !).

LIRE la suite

0000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s