Archives de 17 mars 2019

Et, comme ça, par hasard, en cherchant toujours parmi le lot d’armes qui circule aux USA, dont pas mal de Kalachnikovs, je suis tombé sur ce cas pendable mais fort représentatif d’homme politique US. Sa caractéristique n’est pas seulement d’être un élu républicain venu de l’Oklahoma, situé au centre des USA, et c’est pour cela qu’il m’a plutôt interloqué. Mais avant de parler de lui, je vais revenir sur le cas des Kalachnikovs qui traînent partout aux Etats-Unis et qui se déversent côté Mexicain chez les cartels, comme on le sait. Des armes, qui en définitive, minent la démocratie américaine, à l’évidence. Il n’y a plus de semaine sans tuerie dans ce pays.

Nota : à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 dans le titre de cette longue série, je rappelle qu’à l’origine il y a la forte suspicion émise par l’un des parents de victimes françaises sur la possibilité que le Boeing 777 incriminé ait pu avoir eu affaire à un trafic de ce genre, ou à une bavure militaire liée à ce trafic. La série a débuté ici.

Car des clones de Kalachnikov, plusieurs sociétés en fabriquent ou en importent, comme j’ai pu m’en apercevoir en préparant ce dossier : il y a Century, bien sûr, déjà longuement abordée ici, avec sa C39 (à balle courtes comme son nom l’indique), Palmetto State Armory avec son PSAK-47, une société créée par Jamin McCallum, un vétéran de l’United States Army National Guard, plutôt spécialiste de l’AR-15, mais aussi DDI autrement dit Atlantic et ses modèles 47 ou 74, ou encore I.O. (le nom simplifié d’InterOrdnance) d’Ulrich « Uli » Wiegand, et son AKM 247-C, sur lequel nous allons nous arrêter quelques instants.

LIRE PLUS

http://www.centpapiers.com/mh370-37-les-armes-et-la-politique/

0000

Les armes destinées aux opposants à Bachar el Assad ne sont pas toutes arrivées à la bonne destination. Sans même parler d’erreurs de parachutages, on est forcé de constater que Daesh s’est retrouvé avec des stocks incommensurables de munitions et d’armes, sinon on aurait difficilement pu expliquer ses rapides succès militaires et son expansion territoriale sans précédent.

Dans sa progression en Syrie, le groupe islamiste extrémiste a bénéficié du contenu des entrepôts conquis à l’armée syrienne, des stocks échappés des hangars ouverts en Libye, après la chute de Kadhafi, mais aussi à partir de 2012, des armes détournées de l’aide américaine et des Emirats à des groupes d’opposition jugés « modérés », accumulant ainsi des moyens de tenir un conflit davantage qu’il ne l’espérait possiblement au départ.

Un situation due à une dissémination des stocks d’armes irakiens également, une situation qui n’est pas sans rappeler celle aperçue voici dix ans maintenant à Bagdad…

LIRE PLUS

http://www.centpapiers.com/mh370-36-des-tueries-de-masse-aux-usa-aux-tueurs-de-daesh-les-memes-fournisseurs/

0000

En 2009, un site américain, TFB (thefirearm.blog), découvre une copie de M4G qui lui semble être un véritable clone, fait à l’étranger, du fusil d’assaut emblématique US. Emoi assuré, car l’arme est en effet quasiment mythique aux USA ! C’est celle de l’intervention en Afghanistan, celle des Navy Seals. Pas un cliché de soldat où elle n’est pas apparue ces dernières années…

LIRE PLUS

http://www.centpapiers.com/mh370-35-effets-collateraux-mick-ranger-et-les-tueries-de-masse/

0000

0000

https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-17-03-2019/

0000