Archives de 2 février 2019

Le plus dur étant de trier l’information, tant les services secrets Kazhaks, qui ne lâchent jamais leur proie, en inondant le net de désinformation. Mais à force de trop vouloir en faire, ils finissent aussi par régler certaines choses intéressantes, échappées aux observateurs traditionnels: le tout étant de faire la part des choses. Pour le cas du jour, c’est en tout cas tranché : l’ex oligarque Kazakh, réfugié un temps en France et emprisonné, n’a rien d’un expatrié politique, et tout d’un escroc , tout simplement, mêlé à un soutien à un trafic d’armes.

LIRE la suite

http://www.centpapiers.com/mh370-26-dun-cargo-pleins-de-chars-a-une-escroquerie-monumentale/

0000

Bachar el -Assad a reçu une imposante aide militaire directe de Vladimir Poutine. Il n’y a pas que des bombardiers venus sauver le régime vacillant. Son ampleur a été sans précédent : ce ne sont pas que des Ill-76 qui se sont effectivement posés à Lattaquié (Lattakia), mais aussi d’énormes Antonov 124 bourrés de matériel de guerre et de munitions (j’y reviendrai dans un prochain épisode). Les livraisons par mer et par cargo n’ont pas été en deçà, comme je l’ai déjà écrit ici à plusieurs reprises (et notamment ici (1)). Elles font partie d’une organisation de livraison d’armes que l’on peut appeler « le réseau Odessa », et dont l’actualité nous avait offert un épisode inattendu : celui des surprenantes pérégrinations fantasques d’un cargo appelé Artic Sea, resté dans toutes les mémoires il y a quelques années maintenant.

Le problème étant que ces cargos n’ont pas livré que la Syrie… loin s’en faut !

LIRE PLUS

http://www.centpapiers.com/mh370-25-retour-sur-les-cargos-et-lartic-sea/

00000

Filmer avec son smartphone, sans intervenir, peut constituer le délit de non assistance à personne en danger

C’ est le Tweet de @jacques_dallest : https://twitter.com/jacques_dallest/status/1091601486025551872?s=09

0000

Aviseur International

Les autorités portugaises ont travaillé en collaboration avec le MAOC-N*, le centre opérationnel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants, une agence européenne basée à Lisbonne.

Lisbonne

Lors de l’opération « TUGA », la police portugaise a annoncé jeudi avoir saisi quelque 2,5 tonnes de cocaïne et arrêté 11 personnes à bord du remorqueur SEASCAN 1, battant pavillon panaméen au large du Portugal.

Dans une opération conjointe de la marine et la force aérienne portugaise, onze hommes, tous Européens et pour la majorité issus des pays de l’Europe de l’Est ont été arrêtés et placésen détention provisoire.

Parti d’un pays non-précisé d’Amérique latine, le remorqueur de haute mer « devait rejoindre le continent européen afin d’y livrer la drogue », a indiqué un communiqué de la police.

Il a été détecté mercredi dans les eaux internationales à près de 300 kilomètres des côtes de l’Algarve, région à l’extrême sud du Portugal.

plus:

Voir l’article original 241 mots de plus