Source :France 2, Envoyé Spécial, 13-12-2018

Face Ă  une marĂ©e de “gilets jaunes”, les policiers dĂ©noncent une violence rarement atteinte Ă  laquelle ils rĂ©pliquent avec force gaz lacrymogĂšne et grenades assourdissantes
 Du cĂŽtĂ© des manifestants, il y a de nombreux blessĂ©s. Les forces de l’ordre ont-elles Ă©tĂ© dĂ©passĂ©es ? Leur riposte a-t-elle Ă©tĂ© excessive ?

Samedi 1er dĂ©cembre 2018, place de l’Etoile Ă  Paris : des CRS sont attaquĂ©s Ă  coups de pavĂ©s, dans un brouillard de gaz lacrymogĂšne et de grenades assourdissantes, obligĂ©s de reculer face Ă  une marĂ©e de “gilets jaunes”. En diffusant ces images spectaculaires, les policiers dĂ©noncent une violence rarement atteinte et destinĂ©e, selon eux, Ă  tuer.

Flash-Ball, grenades


Le mĂȘme jour, David, rĂ©fugiĂ© sous un Abribus avec sa compagne, est soudain touchĂ© par un tir de Flash-Ball. Sa joue est dĂ©chiquetĂ©e. Une semaine plus tard, Ă  Bordeaux, un jeune homme perd sa main suite Ă  l’explosion d’une grenade policiĂšre. Une jeune femme perd un Ɠil sur les Champs-ElysĂ©es : grenade ? Flash-Ball ?

Les forces de l’ordre ont-elles Ă©tĂ© dĂ©passĂ©es ? Leur riposte a-t-elle Ă©tĂ© excessive ?

Un reportage d’Elise Menand, Perrine Bonnet, Alice Gauvin, Matthieu Boisseau, Tristan Waleckx et Yvan Martinet

00000000000000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s