FRANCE đŸ‡«đŸ‡·: la RĂ©publique des inspecteurs

Publié: 5 janvier 2019 dans 3 - POLITIQUE, Informations gĂ©nĂ©rales, Paris
Tags:

La prise du pouvoir par la haute fonction publique de Bercy

Selon Mauduit, une certaine haute fonction publique aurait pris le pouvoir. L’élection de Macron, haut fonctionnaire, ex-banquier d’affaires de moins de quarante ans, mais aussi ancien assistant (Ă©ditorial) du philosophe Paul Ricoeur, qui Ă©crivait dans les annĂ©es 1960 que les « oligarchies de compĂ©tents, associĂ©es aux puissances d’argent » constituaient un danger pour la dĂ©mocratie, incarne cet Ă©tat de fait. Cette Ă©lection inattendue, qualifiĂ©e par Macron lui-mĂȘme d’« effraction » rĂ©sulte du double naufrage des socialistes et des nĂ©ogaullistes. Si le journaliste de Mediapart valide ce terme d’ « effraction », il estime Ă©galement que l’évĂ©nement constitue l’aboutissement d’un processus historique, celui de l’association victorieuse d’une caste – les hauts fonctionnaires de Bercy – au monde de la finance.
Mauduit expose une « opĂ©ration de sĂ©cession que ces Ă©lites publiques, cette caste, ont conduite Ă  leur profit.» Le mot est fort. Il est d’ailleurs employĂ© par Macron lui-mĂȘme dans son livre RĂ©volution, publiĂ© en 2016. A cette occasion, le candidat dĂ©nonce Ă  la fois l’emprise et les protections dont bĂ©nĂ©ficient certains hauts fonctionnaires. Mauduit considĂšre que les contours de ce groupe se dessinent principalement autour de Bercy et en particulier au sein de l’inspection gĂ©nĂ©rale des finances. Il insiste sur leur proximitĂ© et leur porositĂ© avec les banques françaises.

La prise du pouvoir s’est dĂ©roulĂ©e en deux temps. Hold-up Ă©conomique, d’abord. », Ă©crit Mauduit, Ă  la faveur des privatisations qui ont fait Ă©voluer le capitalisme français du modĂšle rhĂ©nan vers un modĂšle anglo-saxon. Il diagnostique une perte de l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral chez ces hauts fonctionnaires Ă  force de pantouflage. En effet, la majoritĂ© des entreprises publiques privatisĂ©es seront ensuite dirigĂ©es par des membres de l’inspection des finances.

Concernant l’aspect politique, le journaliste Ă©conomique estime que la diversitĂ© intellectuelle et politique de la haute fonction publique, prĂ©sente dans les annĂ©es 1960-1970, a aujourd’hui quasiment disparu. Ces fonctionnaires sont progressivement gagnĂ©s par la pensĂ©e nĂ©olibĂ©rale et font en retour rĂ©gner Ă  Bercy l’idĂ©e qu’il n’y a plus d’alternative.
«Si bien que les politiques Ă©conomiques et les politiques sociales ont fini par se confondre totalement avec pour consĂ©quence une crise dĂ©mocratique majeure.» L’hĂ©gĂ©monie nĂ©olibĂ©rale expliquerait l’éclipse du Parti socialiste, contraint de mettre fin Ă  ses ambitions rĂ©formistes, et l’abandon du volontarisme Ă©conomique par le parti nĂ©ogaulliste.

En effet, la « caste » dicterait de plus en plus la politique Ă©conomique et sociale avec pour refrain : « Moins d’impĂŽts ! Moins d’Etat ! Moins de dĂ©ficit ! Plus de privatisations ! Moins de protections ou de rĂ©glementations sociales ! »

La conquĂȘte directe du pouvoir politique avec l’élection de Macron tĂ©moignerait d’une nouvelle assurance et rĂ©vĂšle la crise dĂ©mocratique que nous traversons.

Mauduit considÚre que la « caste », une fois au pouvoir, fait montre de son empressement à réformer et ignore le processus démocratique. Libérale en économie, elle tire parti des dispositifs autoritaires mis à sa disposition par la constitution de la Ve République.

Mauduit invite Ă  mĂ©diter les avertissements formulĂ©s par Marc Bloch dans l’Etrange dĂ©faite, Ă©crit peu aprĂšs la dĂ©bĂącle de 1940. L’historien des Annales y critique une haute fonction publique insuffisamment rĂ©publicanisĂ©e et restĂ©e dans le monde de l’Ancien RĂ©gime.

Aujourd’hui, selon Mauduit, celle-ci ne dĂ©fendrait plus l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral mais celui de la finance.

lire

0000000000000000000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s