FRANCE đŸ‡«đŸ‡· (Gilet-jaune): la rĂ©union Ă  la salle des fĂȘtes de Loriol (DrĂŽme)

Publié: 2 dĂ©cembre 2018 dans 1 - Revue de presse - Journaux tĂ©lĂ©visĂ©s - Videos, 3 - POLITIQUE, CommuniquĂ© de presse, Paris
Tags:

TĂ©moignage d’un « Gilet Jaune »

Rien de prĂ© dĂ©fini, c’est soit disant pour Ă©changer sur les problĂ©matiques des citoyens

PossibilitĂ©s d’exposer ce que l’on pense, vite Ă©courtĂ©, mĂȘme des propositions visant Ă  structurer le mouvement, afin de pouvoir prĂ©senter des correspondants, responsables et dĂ©terminĂ©s (issus de la base et avec son aval) face aux pouvoirs, en vue d’exposer les dolĂ©ances du Peuple et pas seulement des » gilet-jaune ».

Proposition Ă©courtĂ©e pour laisser place Ă  la « vente » d’un mĂ©dia (existant) soit disant indĂ©pendant mais qui censure les avis de gens qui ne sont pas infĂ©odĂ©s Ă  100% aux idĂ©es, soit disant pluralistes, mais qui s’avĂšrent ĂȘtre mono-idĂ©e, au nom justement de la soit disant libertĂ© retrouvĂ©e


Le ton monte


Des spĂ©cialistes de la prise de parole exhortent la foule des prĂ©sents Ă  « casser » et ces orateurs peuvent discourir longtemps 
 sans interruption.. .

La tribune s’enflamme, pire que les Champs-ÉlysĂ©es un samedi soir d’émeute de casseurs payĂ©s pour casser et du flic et de la vitrine et foutre le feu aux poudres.

Ce qui faisait la particularitĂ© du mouvement s’effrite.

La non-récupération politique ou syndicale semble balayée
.

Le final semble presque une séance de recrutement pour la violence
..

J’ai Ă©courtĂ© ma prĂ©sence, car je ne suis pas venu pour une tribune de recrutement 
 Les deux principales causes de possibilitĂ© de capotage du mouvement, outre le parti pris, des pouvoirs et les mĂ©dias, qui ont intĂ©rĂȘt au pourrissement :

  • L’indiffĂ©rence de la majoritĂ© des gens qui soit disant soutiennent le mouvement sans rejoindre ceux qui se pĂšlent sur les rond-point
., depuis leur fauteuil douillet devant la TV
  • La rĂ©cupĂ©ration politique et/ou syndicale

Personnellement si tel est le cas, je me retire. Je n’ai pas envie de remplacer une dictature par une autre, exceptĂ© si c’est le Peuple qui renoue avec sa souverainetĂ© et donc agit hors de l’influence des partis.

Que sera l’avenir ?

Pour ma part je maintiens ma position de participation dans la mesure oĂč :

  1. Le mouvement continue dans son autonomie parfaite et complĂšte, et dans la mesure oĂč il se structure pour se dĂ©signer des correspondants RĂ©gionaux, collĂšge habilitĂ©, Ă  la demande de la base, de discuter avec les pouvoirs et prĂ©senter les dolĂ©ances du Peuple et ce jusqu’à gain de cause et obtention des revendications prĂ©sentĂ©es.
  2. Jusqu’à ce que l’on aboutisse Ă  l’ensemble des revendications de tous (dans la mesure oĂč elles sont exprimĂ©es et surtout Ă©crites. On ne peut se contenter des paroles
. ) avec les ordres de prioritĂ©s tels qu’ils ressortent de la prise en compte des dolĂ©ances de tous (et sans le moindre jugement

et ce, jusqu’à 15 jours d’ici,  c’est-à-dire jusqu’au 17/12/2018

000000000000000000000

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s