PAYS BASQUE (Espagne): psychorigidité au programme de Rajoy

Publié: 3 mai 2018 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, Espagne, Madrid
Tags:,

 

« Souffrance et douleur sont le seul bilan d’ETA  »

Pour le journaliste Gorka Landaburu, qui fut l’une des victimes de l’organisation terroriste basque, la dissolution de l’ETA vendredi n’est qu’une étape, la société reste dans l’attente d’un repentir.

Qu’attend aujourd’hui la société basque et espagnole d’ETA ?

Une autocritique sincère. Ce sera difficile, car ce serait renier son passé. Mais c’est nécessaire, non seulement de la part d’ETA, mais aussi de la gauche abertzale (patriote) de l’indépendantisme radical. Le soutien politique du parti Herri Batasuna a été fondamental : sans lui, ETA aurait disparu depuis longtemps. Il est important de reconnaître…

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2018/05/04/gorka-landaburu-souffrance-et-douleur-sont-le-seul-bilan-d-eta_5294155_3210.html#F0VWXybl04qvfKXK.99

 

000000000000000000000000000000000000000000000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s