Archives de 6 février 2018

Julian Assange pourra-t-il quitter l’ambassade équatorienne de Londres où il est réfugié depuis plus de cinq ans? C’est ce que doit décider la justice britannique ce mardi. À l’issue de l’audience prévue à 14 heures, elle va se prononcer sur une demande de levée du mandat d’arrêt émis contre le fondateur de WikiLeaks.

Depuis juin 2012, l’Australien de 46 ans s’est réfugié dans l’ambassade londonienne, immeuble aux briques rouges du 3 rue Hans Crescent. Il est, depuis 2010, visé par un mandat d’arrêt européen émis par la Suède qui veut l’entendre dans une affaire de viol qu’il nie.

L’Équateur lui a accordé l’asile politique en août 2012. Finalement, le parquet suédois a décidé de classer l’affaire en mai 2017. Pour ses avocats, le mandat d’arrêt britannique émis à son encontre a donc «perdu son objectif et sa fonction». Sa défense invoque également les problèmes de santé de Julian Assange, qui selon elle n’a pas accès aux soins médicaux, et souffrirait de problèmes aux dents, à l’épaule et de dépression.

LIRE: http://www.lefigaro.fr/international/2018/02/06/01003-20180206ARTFIG00101-la-justice-britannique-se-prononce-sur-la-levee-du-mandat-d-arret-visant-julian-assange.php

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mardi 16 h 00

Le Royaume-Uni a refusé d’accorder ce statut, et le parquet britannique maintient que le mandat d’arrêt britannique est toujours valide!

0000000000000000000000000000000000000000000000000