Archives de 1 mai 2017

http://actu17.fr/direct-paris-violents-incidents-en-cours-durant-la-manifestation-du-1er-mai-jets-de-cocktails-molotov-1/

Publicités

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Il devient difficile d’allumer sa radio ou son poste de télévision sans être écrasé par l’avalanche de crétinerie et de mauvaise foi qui déferle sur la France. Je pourrais en donner 1000 exemples chaque jour. Nulle part, dans aucun pays au monde, on ne voit tant de bêtise moutonnière et d’instinct grégaire s’étaler au grand jour et sans complexe. Comment le pays de Pascal, Montaigne, Péguy, Camus et de tant de génies littéraires, musicaux, scientifiques, a-t-il pu se vautrer ainsi, non dans la démence, ce qui aurait l’excuse de la maladie mentale, mais dans l’imbécillité la plus crasse?  Je suis de l’avis que le système politique français, notamment son présidentialisme, en a au moins une part de responsabilité.

  1. L’idolâtrie autour de personnages médiatisés, du reflet médiatique de figures, noyant le sens du bien commun et de l’intérêt général; la vie publique française se limite pour l’essentiel à l’exaltation ou au…

View original post 734 mots de plus

Le Blog de Philippe Waechter

Dans une interview au Parisien, Marine Le Pen donne son projet sur le cadre monétaire qui serait mis en place au cas où elle remporterait l’élection présidentielle.
Elle indique qu’elle souhaite que l’euro, monnaie unique, se transforme en monnaie commune et que la France puisse disposer d’une monnaie nationale.
Techniquement, comme le suggère Bernard Monot, l’économiste du Front National, cela reviendrait à revenir au Système Monétaire Européen (SME) dans sa version finale avec des marges de fluctuation de +/-15% autour d’un cours pivot. La monnaie unique, euro, n’aurait plus de pouvoir libératoire au quotidien.
Dans une première approche cela pourrait avoir un caractère rassurant puisque le Système Monétaire Européen a plutôt bien fonctionné pendant 20 ans de Mars 1979 à Janvier 1999 lorsque l’euro a été créé.
Rappelons que l’Ecu était une monnaie commune aux pays membres du SME. Chaque monnaie nationale était définie par un cours pivot…

View original post 876 mots de plus

La Réalité des services judiciaires en France depuis + de 20 années=

La France n’est plus un état de droit c’est un Pandémonium et ce n’est pas un euphémisme = Albert Eisntein disait On ne règle pas les problèmes avec ceux qui les ont créés et comme disait Balzac : La comédie humaine c’est avant tout l’échec du politique. Ce n’est donc pas un signe de bonne santé démocratique que d’être bien adapté à une société profondément malade.  « PEUT-ON ENCORE SAUVER LA FRANCE? »

A méditer = Un homme ou une femme qui vient d’être placé ne se sert plus de sa raison et de son esprit pour régler sa conduite et ses dehors à l’égard des autres ; il ou elle emprunte sa règle de son poste et de son état : de là l’oubli, la fierté, l’arrogance, la dureté, l’ingratitude.
Les dysfonctionnements judiciaires et la médiocrité judiciaire détruisent + de 250.000 Emplois par an, il est donc important que mes concitoyens ouvrent les yeux.
Je sais aussi que l’administration de la justice en France a des difficultés, à ce sujet La Commission Européenne pour l’Efficacité de la Justice (CEPEJ) a dévoilé le 25 octobre 2010 son rapport comparatif des systèmes judiciaires européens: la France est classée 37eme sur 43 pays européens… derrière l’Arménie et l’Azerbadjian. Et la situation s’est dégradée depuis cette étude.

Je vous invite à lire :

1) la justice française est classée par le CEPEJ commission de contrôle européenne ,37eme sur 43 pays européens… derrière l’Arménie et l’Azerbadjian

La Commission Européenne pour l’Efficacité de la Justice (CEPEJ) avait dévoilé le 25 octobre 2010 son rapport comparatif des systèmes judiciaires européens, que voici résumée : au ras des pâquerettes.
-a) Au classement du budget annuel alloué au système judiciaire (tribunaux, ministère public et aide juridictionnelle) rapporté au PIB par habitant, la France a (encore) reculé. 37ème sur 43 pays, elle se situe désormais derrière l’Azerbaïdjan et l’Arménie…
-b) Le budget total annuel de la justice n’a augmenté que de 0,8% entre 2006 et 2008. Dans le même temps, il augmentait en moyenne de 17,7% en Europe.
-c) La France compte 3 procureurs pour 100 000 habitants, alors que ce chiffre est de 10,4 dans les autres pays du Conseil de l’Europe.
-d) La France compte 9,1 juges professionnels pour 100 000 habitants (en 2008, ils étaient 11,9). La moyenne européenne est de 20,6.
-e) La France reste classée 39ème sur 45 au nombre de fonctionnaires alloués à la justice pour 100 000 habitants. Avec 29,1 fonctionnaires de Justice pour 100 000 habitants, l’hexagone est ainsi derrière l’Arménie et la Géorgie…

« Ainsi, note l’Union Syndicale des Magistrats ,la France continue à régresser dans les classements européens. Les annonces budgétaires récentes, qui conduisent à une diminution du nombre de magistrats, ne pourront qu’aggraver cette situation« . Le syndicat relève aussi cette critique de la CEPEJ, selon laquelle « la France note un effet de ciseaux sur le budget de la justice judiciaire, entre une évolution négative ou stagnante des crédits et une évolution croissante des besoins« . L’USM dénonce depuis des années l’insuffisance criante des moyens accordés à la Justice. Rapport après rapport, la CEPEJ vient confirmer que le gouvernement français ne donne pas à la Justice française les moyens de fonctionner. L’USM constate avec intérêt qu’au-delà de l’auto satisfaction affichée, la CEPEJ relève que « la France note un effet de ciseaux sur le budget de la justice judiciaire, entre une évolution négative ou stagnante des crédits et une évolution croissante des besoins, qu’il s’agisse des personnels, des crédits de fonctionnement ou des frais de justice ».

Depuis le début de l’année 2010, l’USM avait visité la quasi-totalité des juridictions métropolitaines. Elle a ainsi pu constater les difficultés auxquelles magistrats, fonctionnaires, collaborateurs de justice et justiciables sont confrontés quotidiennement en raison de l’indigence du système judiciaire français. Un bilan détaillé de ces visites, sous forme de livre blanc sera très prochainement publié. L’USM appelle d’ores et déjà le Ministre de la Justice à prendre la mesure de la crise humaine et financière que traverse la Justice française et à mettre en place un plan pluriannuel de rattrapage des retards accumulés depuis ++ 20 ans.
2) Commission d’enquête sur les tribunaux de commerce en 1998 , informations très utiles qui démontrent le fonctionnement mafieux de certains  Magistrats et de l’administration . cliquez sur le lien :http://www.assemblee-nationale.fr/11/dossiers/Tribunaux-de-commerce.asp

3) Le peuple peut agir cliquez ici Article 35 des droits de l’Homme =«lire la suite en cliquant sur ce lien»:
– 
http://injustice.blog.free.fr/public/ARTICLE__35_des_droits_de_l_Homme.jpg
-Rappel des
 Droits de l’Homme que La France ne respecte pas =«lire la suite en cliquant sur ce lien»:
http://injustice.blog.free.fr/public/Droits_de_l__Homme.pdf


L’excellence n’est plus de mise à quelques exceptions près, en réalité, il n’y a plus d’objectif humain !
La démonstration que La France est  un pays mafieux et corrompu, son administration, judiciaire en particulier fonctionne comme la Mafia. Mais comme d’habitude rien ne change en France, les commissions d’enquêtes et autres contrôles comme la Cour des Comptes ne sont pas suivis d’effets. Beaucoup d’avocats, de politiques, de citoyens et de journalistes naissent donc aveugles, et ils ne s’en aperçoivent que le jour ou une bonne vérité leur crève les yeux. 

La médiocratie judiciaire est un fait, et Tout cela nuit à la bonne justice et au développement économique=
Ce qui ne se contrôle pas ne progresse pas ! 

Lire

https://blogs.mediapart.fr/edition/critique-raisonnee-des-institutions-judiciaires/article/090515/la-justice-francaise-37eme-sur-43-pays-europeens