FRANCE (Emplois fictifs et ristourne): la comptabilité occulte de l’UMP au Sénat 

Publié: 13 mars 2017 dans Informations générales

Le JDD révèle ce dimanche les détails de la « ristourne », une comptabilité clandestine qui permettait aux sénateurs UMP de récupérer une partie de l’argent public destiné à rémunérer leurs assistants parlementaires.

Le groupe UMP au Sénat a-t-il eu recours à un « système emplois fictifs »?Le juge René Cross, qui enquête sur des mouvements de fonds suspects entre le groupe UMP et deux associations – l’Union des républicains du sénat (Urs) et le Cercle de réflexion et d’études sur les problèmes internationaux (Crespi) – serait en train de mettre à jour toute une comptabilité clandestine et un « système d’emplois fictifs » au sein du groupe, révèle le Journal du dimanche

Surnommé la « ristourne », ce système de rétrocession qui a perduré de 2002 à 2014, aurait permis à plusieurs sénateurs UMP – devenus Les Républicains – de récupérer le reliquat des enveloppes [9 000 euros mensuels par élu] censés rémunérer leurs assistants parlementaires, via ces deux associations. 

Lire

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/lr/emplois-fictifs-et-ristourne-la-comptabilite-occulte-de-l-ump-au-senat_1888258.html#tV7GXlxGQfACuv4i.01

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s