Désintégrer l’Europe…par Michel Santi

Publié: 17 juillet 2016 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos
Tags:

Les fondements de l’Europe ont été édifiés sur le fameux principe des quatre libertés. Les capitaux, les biens, les services et le travail sont en effet censés se déplacer sans restriction aucune au sein de cette Europe mercantile. La compétition sans limite allant de pair avec le contrôle a minima du secteur privé étant supposés – selon cette imparable logique néo libérale – induire un état d’équilibre et de stabilité économiques.

L’Europe fut effectivement bâtie sur la doctrine selon laquelle, du fait de leur efficience absolue, les marchés font se mouvoir capitaux et travail vers les régions les plus productives. Cette infaillibilité des marchés ayant pour conséquence inéluctable que les biens et les services se vendent naturellement le mieux et au meilleurs prix au sein des zones les plus aisées. Les quatre libertés font donc fi des bulles spéculatives, des effets déstabilisants des flux de capitaux prédateurs, des prises de risques excessives du système bancaire : autant d’aberrations et de spirales ayant affecté l’Europe de ces dix dernières années et qu’il est difficile de classer au tableau de chasse de l’équilibre de marchés prescients et efficients…

lire sur:

Désintégrer l’Europe

00000000000000000000000000000000000000

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s