FRANCE (Attentats de Paris): des hommes du GIGN accusent leur chef de manque de courage

Publié: 13 juillet 2016 dans Informations générales

Huit mois jour pour jour après les attentats du 13 novembre, des gendarmes du GIGN s’en prennent à leur chef dans une lettre anonyme, révélée par Le Canard enchaîné. Ils lui reprochent son inaction et son manque de sang froid.

Signée « l’esprit de l’inter », pour « intervention », une lettre anonyme des gendarmes du GIGN s’en prend vivement à leur chef, le colonel Hubert Bonneau. Ces membres du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale reprochent à leur supérieur d’être « peu courageux » et de ne pas avoir engagé ses hommes au Bataclan lors des attentats du 13 novembre

Lire sur:

http://www.bfmtv.com/societe/des-gendarmes-du-gign-s-en-prennent-a-leur-hierarchie-dans-une-lettre-anonyme-1005352.html

Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s