L’insoutenable légèreté des élites

Publié: 27 juin 2016 dans Informations générales

image

Qui avait prévu ou anticipé un tel résultat à ce référendum britannique ? Certes, bien de l’encre a été utilisée ces dernières semaines pour avertir des conséquences, et mettre en garde vis-à-vis des réactions de citoyens lassés des technocrates imbus de leurs pouvoirs et des politiciens accrochés aux leurs. Voyez-vous: le statut quo finissait toujours par l’emporter. En effet, après force vociférations et manifestations, les votants finissaient toujours pas rentrer dans le rang, évitant ainsi le saut dans l’inconnu. Les sondages ne prévoyaient-ils pas une victoire relativement confortable du «Remain» ?

Pourtant, la majorité des citoyens britanniques a bel et bien décidé de flirter avec le danger, très vraisemblablement suivis en cela par d’autres peuples membres de l’Union. Quoi de plus compréhensible du reste? En effet, l’intégration européenne n’a jamais été motivée par des raisons et par une énergie positives. Elle n’a été mise en place –et n’a progressé– que sous la menace d’un continent qui renouerait avec ses vieux démons en l’absence d’intégration supplémentaire et à marche forcée. Depuis Robert Schuman, depuis 1950, l’Europe s’était bornée à être une machine à intégrer, plutôt qu’une conscience qui permette de poser les bonnes questions.

Lire:
http://www.michelsanti.fr/?p=6731

Advertisements
commentaires
  1. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur Boycott.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s