Archives de 21 juin 2016

L’ancien-nouveau « philosophe » à la chemise blanche fendue jusqu’à l’âme, a encaissé la semaine dernière un « sku(r)de » ou sévère camouflet détonnant dans les locaux de la toute nouvelle « représentation du Rojava en France » (Kurdistan de Syrie), en se pointant à l’esbrouffe et sans y être invité à l’inauguration de cette pré-ambassade à Paris des combattants Kurdes syriens contre Daech.

150 invités dont plusieurs  personnalités -Bernard Kouchner, les écrivains Pascal Bruckner  et Patrick Deville, le géopolitotogue Gérard Chaliand pour ne citer qu’eux- avaient répondu à l’invitation conjointe du grand ordonnateur de l’évènement, l’écrivain-aventurier Patrice Franceschi (auteur de « mourir pour Kobané ») et très impliqué dans la cause des combattants kurdes du Rojava où il se rend régulièrement, et du PYD (parti de l’Union démocratique) kurde, branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) d’Abdullah Öcalan..

Mais le Malraux du pauvre, quant à lui (qui vient de commettre un documentaire tout à sa propre gloire sur les Peshmergas d’Irak de Massoud Barzani, les cousins ennemis du PKK), n’avait évidemment pas reçu de bristol, compte tenu de toutes les casseroles et lessiveuses qu’il trimbale au long de son itinéraire erratique et égocentré.

Lire sur:
http://reseauinternational.net/bhl-expulse-a-linauguration-de-la-representation-des-kurdes-syriens-a-paris/