Archives de 3 mai 2016

Les petits cadeaux

Publié: 3 mai 2016 dans Informations générales

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

sans-titreLe pouvoir en place, supposé socialiste et « de gauche », espère se maintenir en 2017 par la distribution de petits cadeaux dont le coût est estimé à 6 milliards par un site lui est en général plutôt favorable (baisses d’impôts, hausses de salaires). Ce genre de pratique, d’où qu’elle vienne, me semble incompatible avec les principes démocratiques. Elle revient à bourrer les urnes avant une élection. Ou bien alors, qu’on m’explique la différence. Mais ce qui est effrayant, à mes yeux, ce n’est pas tellement le manque d’honnêteté. C’est l’absence de lucidité, c’est l’aveuglement. Ils sont, comme les autres politiques nationaux et médiatisés d’ailleurs, de l’extrême gauche à l’extrême droite, dans leur bulle, coupés du monde, prisonnier d’une sorte de rêve ou cauchemar doré, victimes de leurs illusions. Ils vivent dans un autre univers, un univers parallèle. Ils n’ont plus la moindre idée de la réalité. Ils ne perçoivent pas, ne voient pas, ne…

Voir l’article original 101 mots de plus

Le Blog de Philippe Waechter

5 points à retenir cette semaine pour suivre la conjoncture globale

Point #1La croissance accélère en zone Euro mais ralentit aux USA et au Royaume Uni
La croissance s’est sensiblement améliorée en zone Euro et en France avec un chiffre de 2.2% en taux annualisé après 1.3% et 1.4% respectivement au dernier trimestre 2015. Dans le même temps l’économie espagnole continuait au rythme de 3.2%.
En revanche, aux USA la progression de l’activité était moins vive passant de  1.4% à 0.5% comme aux Royaume Uni de 2.4% à 1.6% et en Corée du sud de 2.7% sur la fin de l’année 2015 à 1.5%.
Le détail est contenu dans le tableau
tab3
Le graphe ci-dessous présente l’évolution de la croissance trimestrielle depuis 2015. On constate la relative stabilité de la croissance en Espagne et au Royaume Uni et la bonne tenue de l’activité en France et en Zone Euro…

Voir l’article original 1 314 mots de plus