Archives de 28 avril 2016

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

871149-le-candidat-du-parti-fpo-norbert-hofer-e-24-avril-2016-a-vienneLa France n’est pas la seule touchée. Le phénomène est en train de frapper l’ensemble des pays occidentaux: un rejet viscéral des « partis traditionnels », démocrates-sociaux et conservateurs qui règnent en maîtres depuis 1945. Le triomphe du FPö autrichien, le 24 avril, contre une coalition centrale, au premier tour des présidentielles en témoigne de manière sidérante, comme la course en tête de M. Trump aux primaires républicaines aux Etats-Unis, l’effondrement de Mme Merkel en Allemagne, les difficultés de M. Cameron au Royaume-Uni, la poussée d’extrême gauche en Espagne, etc. Quant à la France, mieux vaut ne pas en parler tandis que les socialistes au pouvoir atteignent les fond de l’abîme (« eh, oh, la gauche« ) et l’opposition se décompose en individualités obnubilées par la conquête de l’Elysée. Pourquoi? Partout prédomine le sentiment d’un milieu politique obsédé par ses intérêts et refusant d’entendre les souffrances, les malheurs, la détresse, l’angoisse des populations. L’aveuglement des politiques…

Voir l’article original 208 mots de plus

Le Blog de Philippe Waechter

La croissance du PIB américain, au premier trimestre, est ressortie à 0.54% en taux annuel soit 0.13% en taux non annualisé. Au dernier trimestre 2015, le chiffre était de 1.4% (annualisé).
Sur un an, l’activité progresse de 1.95% et l’acquis est de 0.88%. Pour réaliser la même performance qu’en 2014 et 2015 soit 2.4% de croissance sur l’année, il faudrait une hausse de 4% en taux annualisé à chacun des trois trimestres restants pour l’année 2016. Cela sera certainement compliqué. C’est pour cela que la hausse de l’activité sera très certainement au-dessous de 2% en 2016.
La demande interne est moins dynamique au premier trimestre 2016. La contribution de la consommation est plus faible, celle de l’investissement logement augmente alors que les entreprises ont réduit fortement leurs investissements (productifs et de structure (bureaux,..). Le commerce extérieur a une contribution un peu plus négative qu’à la fin du dernier trimestre 2015.

Voir l’article original 417 mots de plus

assemblee(Boursier.com) — Ils sont 80 en France, appelés les « dignitaires » du Parlement, et se partagent une somme rondelette en guise d »indemnités « spécifiques »… L’Association pour une démocratie directe dénonce sur son site internet le versement de 1,5 million d’euros chaque année pour ces « hauts parlementaires », et adresse une lettre ouverte aux présidents de l’Assemblée et du Sénat…

« Alors que la loi organique de 1958 et les règlements des Assemblées parlementaires n’autorisent que deux indemnités pour un montant maximum de 6.893,35 euros, quatre-vingts parlementaires touchent une rallonge mensuelle défiscalisée pouvant aller jusqu’à 7.057,55 euros », écrit l’association, qui souhaite « faire cesser au plus vite le versement de ces indemnités spéciales et demander le remboursement des trop-perçus »…
Rallonge conséquente

Dans le détail, les présidents de l’Assemblée et du Sénat touchent 7.057,55 euros de « bonus », et les Questeurs du Sénat 4.132,29 euros, tandis que leurs homologues de l’Assemblée gagnent 4.927,50 euros. Cette rallonge, avec des montants très variables, est également versée aux vice-présidents des deux chambres, mais aussi aux présidents de groupe ou de commission, aux rapporteurs ou encore aux présidents de délégation.

« La loi doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Elle doit donc être respectée par tous, à commencer par les Assemblées parlementaires », rappelle l’association, dans ses lettres ouvertes adressées aux présidents des deux chambres. L’Association pour une démocratie directe dénonce régulièrement les abus des parlementaires, comme par exemple l’usage abusif de leur indemnité représentative…

http://www.boursier.com/actualites/economie/1-5-million-d-euros-de-rallonge-pour-les-dignitaires-du-parlement-31284.html?fil3

00000000000000000000000000

Orchestre d'Anne Gravoin : une petition reclame la publication des comptes
Le 31 mars dernier, « l’Obs » a révélé que l’Alma Chamber Orchestra, dirigé par l’épouse de Manuel Valls, a été aidé et financé par deux proches de Denis Sassou-Nguesso, le dictateur congolais.

L’enquête de « l’Obs » sur l’Alma Chamber Orchestra, l’orchestre dirigé par Anne Gravoin – l’épouse de Manuel Valls – n’en finit pas de faire des vagues. Après la démission d’Anne Gravoin de son poste de directrice artistique, annoncée par nos confrères de « Closer », l’ONG Sumofus a mis en ligne lundi 25 avril au matin une pétition pour demander la publication des comptes financiers de la société d’Anne Gravoin, AG Productions, prestataire et productrice de l’Alma Chamber. Mardi à la mi-journée, la pétition recueillait déjà 23.000 signatures.

LIRE sur:

http://m.nouvelobs.com/politique/20160425.OBS9198/orchestre-d-anne-gravouin-une-petition-reclame-la-publication-des-comptes.html

0000000000000000000000000000