Contre les primaires

Publié: 12 mars 2016 dans Informations générales

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesDans cette tribune au Figaro vox, qui fait suite à l’annonce de leur candidature par plusieurs personnalités politiques, j’explique pourquoi je suis contre les primaires. Sans doute, en l’état actuel des choses, est-il impossible de faire autrement pour éviter la situation apocalyptique  d’un deuxième tour aux présidentielles de 2017 opposant les socialistes et l’extrême droite. Mais sur le fond, sur le long terme, j’y vois la quintessence de la décomposition de notre vie politique. Les primaires sont une absurdité au regard de la Ve République. L’élection présidentielle devrait traduire, dans une vision gaullienne, la rencontre d’un homme et d’une Nation fondée sur la confiance et dans l’intérêt supérieur du pays. Le choix d’une majorité, d’un programme de gouvernement s’effectue lors des législatives. Le quinquennat a tué les législatives et les présidentielles deviennent l’unique réceptacle des passions politiciennes. Ces primaires mettent en lumière le morcellement de la vie politique autour du mirage narcissique d’une…

View original post 184 mots de plus

commentaires
  1. michel43 dit :

    BELLE PHOTO.. d  » hypocrites , quand a Mme LEPEN au deuxième tours , c » est SUR.. pars contre , contre un SOCIALISTE , surement PAS.. sinon les camarades ouvriers voteront FN..et si c’est SARKO.. les sympathisants et ce qu’ « il reste d » adhèrent , beaucoup voteront FN.. ;Quand a MOI…je ne me dérangerais PAS..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s