NARCOTICS (Commissaire Neyret): chute d’une star de l’antigang …par Richard SCHITTLY

Publié: 9 mars 2016 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, 4 - REGALIENNES, Narcotrafic, Police
Tags:,

neyret5Le 29  septembre 2011, Michel Neyret, charismatique directeur adjoint de la PJ de Lyon, est arrêté à son domicile par l’IGS. L’affaire Neyret est en marche. Pour la première fois, une enquête raconte les dessous de cette affaire alors que le procès de l’ex-commissaire va s’ouvrir.

C’est l’histoire d’un super flic, passionné et épris d’action. Un chef incontesté qui obtient des résultats. À tout prix. Patron de l’antigang à Lyon à 29  ans, Michel Neyret le restera vingt ans, adulé par ses équipes comme par ses supérieurs. Réactivité, virtuosité dans la résolution d’enquêtes sensibles et innovations technologiques, la griffe Neyret lui vaudra de belles affaires : les Ripoux de Lyon ou les évadés par hélicoptère de la prison de Luynes.

Qui a fait tomber le commissaire ?

Quels sont les éléments retenus par la police des polices ?

Qui aura manipulé qui ?

Dans une enquête captivante, Richard Schittly retrace la carrière du « meilleur flic de France » mais aussi sa part d’ombre qui conduira à sa révocation, suspecté entre autres de corruption, de trafic de stupéfiants et de violation du secret professionnel.

Émaillé d’anecdotes hautes en couleur où l’on découvre de grandes figures du banditisme, ce livre dresse le portrait d’un policier hors du commun autant qu’il raconte une certaine histoire de la PJ.

source: http://www.tallandier.com/livre-9791021018457.htm

000000000000000000000000000000000

Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s