Il y a-t-il un juriste dans la salle?

Publié: 13 février 2016 dans Informations générales

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

panorama2Le texte de l’article 2 du projet de réforme sur la « déchéance de la nationalité » tel qu’il est en discussion dispose: « La loi fixe les conditions dans lesquelles une personne peut-être déchue de la nationalité française lorsqu’elle est condamnée à un crime ou un délit constituant une atteinte grave à la vie de la Nation. » Quel est l’apport de cette réforme de la Constitution? Mais n’est-ce pas la loi et elle seule, par définition même, qui détermine les conditions de la déchéance de la nationalité. D’ores et déjà, l’article 25 du code civil, issu de plusieurs lois, me semble-t-il, exprime de manière détaillée les modalités de déchéance de la nationalité aujourd’hui en vigueur. Qu’est-ce que cela change? Quelle valeur ajoutée? Quel objectif concret? En quoi cet article 2 de la réforme en cours, empêche-t-il par la suite le Conseil Constitutionnel de censurer une loi éventuelle visant à étendre la déchéance de la…

View original post 151 mots de plus

commentaires
  1. michel43 dit :

    il y a la LOI…..et L. ESPRIT de la LOI.. dans , une dictature Républicaine , comme la notre , TOUT est permis , ,souvenez vous , le NON du référendum ; SARKOZY ,s’est ASSIS , sur la volonté POPULAIRE ; comme dans ,les anciens pats soviétiques , Bizarrement ,qui , a oser protester , pas même notre MAXIME ,qui critique Hollande ,IL est bien , LA ..grâce a la droite, la plus bête du MONDE ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s