Archives de 12 février 2016

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

sans-titreL’impuissance des Nations et des politiques  face aux grands courants de l’histoire est chez moi  un éternel sujet de sidération. Les événements n’ont aucune ressemblance apparente mais la logique profonde, les ressorts du comportement humain restent identiques. 2016 nous fait penser à ces glissements de terrains qui ont entraîné le monde vers l’apocalypse dans les années 1910 ou 1920-1930. Les esprits visionnaires, dans l’aveuglement général, sentaient le drame absolu qui était en train de se nouer. Ils se heurtaient à la bêtise, l’indifférence, le cynisme, la légèreté. Nous voyons le monde se dérober, nous savons que nous allons au cataclysme, et rien ne se passe. L’époque est obtuse, d’une lâcheté inouïe, comme refusant d’ouvrir les yeux, tétanisée par l’idée même de l’avenir. Aujourd’hui, l’Europe – au sens d’un continent unique partageant la même histoire et la même civilisation – est en cours de désintégration et de naufrage- et la France avec elle bien…

Voir l’article original 172 mots de plus